Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 00:00

voeux-mort.jpg

Comme certain(e)s le savent, ce n'est pas la forme olympique en ce moment (après tout ce n'est pas une maladie honteuse).

 

J'ai fait ma sortie de la journée : aller mettre les factures à la boite à lettres (150 mètres environ). J'y suis allé d'un train de sénateur et revenu essoufflé pire que si j'avais disputé une preuve sportive...

 

Bref, l'important n'est pas là.

 

Je pensais avoir tout vu et tout entendu (dans mon métier, je collectionne), tout expérimenté (à mon âge et quand on a bourlingué étant jeune, on commence à avoir un certain vécu) et ben je me trompais.

 

J'ai reçu ce matin des mauvais voeux ! Alors celle-là, on me l'avait encore jamais faite.

Je n'en veux même pas à l'expéditeur : il me souhaite le pire ? ma foi, on y passera tous et toutes un jour ou l'autre, j'espère au moins qu'il s'est fait plaisir.

Je ne peux pas lui en vouloir : son couple est du passé antérieur, sa situation financière est catastrophique, son boulot est du subjonctif passé et la vente de sa moto, du futur proche. Jalousie, quand tu nous tiens !

 

J'ai vu l'atome et j'ai ri (je l'ai faite il y a un jour ou deux, celle-là mais je ne sais plus à qui). Donc, disais-je, la minable enveloppe est allée rejoindre les papiers à brûler.

 

Dans l'attente, j'ai relu une carte de voeux reçue récemment dans une enveloppe rouge (l'aminaute se reconnaitra, dussé sa modestie en souffrir). Les mots merveilleux qu'elle renferme ont poussé bien loin les pattes de mouches de l'oiseau de mauvais augure.

 

Ce n'est pas grave, en parlant des mauvais voeux, je pourrais dire, ah oui celle-là aussi, on me l'a faite.

 

Pour parler vulgairement : "des fois, on croit qu'on rêve... et ben on rêve pas..."  LOL

 

Bisous. @+

 

 

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 00:00

 

Inspector-Gadget.gif

Bon, bien que convoqué pour hospitalisation, je me suis fais "foutre dehors" de la clinique Toulousaine spécialisée, avec mon sac, pour cause de manque de lits ou d'overbooking de planning, j'ai pas bien compris.

Mon opération est reportée au 25. En un sens, c'est plutôt bon signe, çà signifie que je ne suis pas à l'article de la mort. Pourtant j'ai vu passer une délégation de burkas accompagnant un monsieur très digne avec une très jolie canne.

J'ai noté que l'une de ces silhouettes se détachait du groupe et servait d'interprète. Elle était vêtue de façon moderne, c'est à dire que son voile intégral laissait apparaitre ses yeux masqués par une énorme paire de lunettes de soleil.

Pour ma part, je suis donc cette semaine en phase de pré-hospitalisation et je subis des batteries d'examens à l'avance, ce qui n'est pas plus mal et me permettra de rester hospitalisé moins longtemps.

Après l'accueil à la clinique (la délégation moyen-orientale est passée, elle), s'en est suivi dans la salle d'attente une longue conversation GSM dépassant les 100 décibels (vérifié sur mon smartphone) dans la langue de Mahomet,  malgré les affichettes omniprésentes interdisant l'usage du téléphone portable.

 

Donc : JAMMER ! Qu'est ce qu'un jammer ? C'est un appareil amusant (le mien est à faible portée, 8 à 10 mètres environ, suffisant pour agir dans une même pièce) brouillant instantanément tout téléphone GSM, téléphone 3G et les GPS autour de vous. Il tient dans une poche de chemise.

 

Jammer.jpg

 

J'ai donc balancé un coup de jammer pendant une quinzaine de secondes dans salle d'attente du service de cardiologie afin de rendre sa sérénité au lieu. Tout le monde (surtout les personnes âgées ont retrouve le sourire). C'est la 4ème fois que je m'en sers en public depuis l'été dernier.

 

- A la caisse à Carouf, une dame hurlait sur son employée de maison et tout le monde autour pouvait comprendre que l'insultée était la dernière des imbéciles et que cette incapable allait le payer. Malheureusement pour cette pauvre personne, je n'ai fait que reculer l'échéance.

- A la caisse à Auchan, une jeune fille était en train d'écouter ses tubes préférés sur Deezer, ce qui est son droit. Las, au lieu d'utiliser ses écouteurs, elle utilisait une sorte de mini haut-parleurs très puissants et très criards. On n'entendait même plus la caissière parler. Paf, coupé le son. Ouf !

- Dans un restaurant sympa de bord de mer, une personne issue d'un milieu social dfficile, venue probablement en vacances avec des bons de la DDASS, "beuglait", le mot n'est pas trop fort, la description du contenu de son assiette et du panorama avec l'accent des banlieues.

Vu que j'avais la même chose en direct live, j'ai donc "jammé" discrètement. La dame a du comprendre puisqu'elle est sortie téléphoner à l'extérieur et a pu continuer sa conversation en toute quiétude sans gêner personne.

 

J'ai donné un nom à mon jammer, je l'appelle le "pacificateur". Sur des interventions difficiles avec des individus alcoolisés, parfois blessés et prets à en découdre avec du renfort, ou s'auto-excitant au téléphone, il a permis moult fois de faire baisser la pression, de calmer le violent et de permettre d'effectuer soins et secours dans une atmosphère plus sereine. 

PS : Ne me dites pas que l'usage des jammers est interdit en France, je le sais. Utilisés à bon escient, moins de 30 secondes suffisent à ramener le calme dans des situations diverses.

 

 

Il existe un autre appareil qui permet, quant à lui d'éviter les agressions visuelles et sonores. (C'est fou ce que les chinois se cassent la tête pour inventer des trucs qui emm... le monde).

Avez-vous remarqué le nombre de télévieurs géants qui servent de panneaux publicitaires et bombardent leur message. On en trouve aux caisses de supermarché, au rayon boucherie, au rayon patisserie, et ce matin, deux dans une salle d'attente d'un service ORL (qui ne prend pas la carte vitale, mais cela est une autre histoire).

 

 340_____tv-b-gone-pro_30.png

 

J'ai nommé le "Tv-B-Gone" (on prononce tivi-bigone - littéralement en anglais : télé va-t'en). L'utilisation par extension est donc le Tv-B-Gonage (horrible néologisme qui me fait marrer).

La version 5 Pro HP (pour high power) de ce joujou permet de scanner un nombre incroyable de fréquences pour éteindre toute télé Européenne ou US en quelques secondes, même à longue distance (50 à 150 mètres suivant les marques). La génération 5 est déguisée en faux I-Phone. Indétectable.

Attention : Je n’éteins pas les télés que les gens choisissent de regarder. Eteindre un TV dans un bar, un soir de finale de coupe de France, risquerait de déclencher une bagarre générale.

J’utilise ma "TV-B-Gone" uniquement pour désactiver les télés des lieux publics. Dans les restaurants, laveries, cabinets de médecin, aéroports, salles d’attente, etc. il y a des télés allumées et c’est rarement apprécié. Personne ne s’est jamais plaint d'une télé imposée qui s'éteint. Il est même rare que les gens le remarquent et les employés ne font rien pour aller les rallumer. 

Les télés publiques ne sont que du bruit. Comme tout bruit, inconsciemment on l’ignore. Et quand il disparaît, on en a rarement conscience, on se sent juste mieux.

Lorsque je désactive une télé publique, j'ai noté que ceux qui étaient en train de la regarder distraitement ou de la fixer, commencent petit à lire, à parler aux autres, à finir leur repas, à parler à leur compagne(gnon) et reprendre d’autres activités humaines.



@ +

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 12:00

1 - Des haricots à la souris morte !

 

Festayre-Catalan.png 

NDLR : il m'a été demandé par deux aminautes de supprimer ma souris morte gerbatoire et de mettre une image de cette Catalogne que j'aime tant à la place. Le Festayre Catalan est donc plus agréable à regarder qu'une souris crevée dans une boite de conserves.

 

Une mère de famille de Seine-Maritime (76) préparait le repas familial samedi soir, quand elle a découvert une souris morte (heureusement) au fond de la boîte de haricots verts qu’elle venait d’ouvrir.

"J'ai aperçu quelque chose au fond de la boîte et j'ai appelé mon mari".

Madame a même cru à une blague de son époux avant de devoir se rendre à l'évidence. Nous pouvons donc en conclure que cette mère de famille a une mauvaise vue et que son mari est un sacré déconneur.

 

Horrifiée car elle venait de goûter un haricot, elle a appelé le centre anti-poisons et un médecin urgentiste de la clinique où elle travaille. Par chance, la souris avait été stérilisée en même temps que les haricots et cette ménagère se plaignait malgré tout du supplément viande gracieusement offert.

 

Elle a tout de même alerté la direction de l'Intermarché d’où provenait la boîte de haricots qui n'y est cependant pour rien.

 

 

 

2 - Une dent sur pivot dans la saucisse…

 

Dent-dans-la-saucisse.jpg

 

Un couple de retraités de Loire-Atlantique (44) affirme avoir découvert lundi une dent sur pivot dans une saucisse.

  

C'est madame qui aurait mangé le morceau de saucisse incriminé, celui où qui aurait contenu une dent comportant un pivot d'un demi-centimètre en supplément.

Monsieur ne compte pas porter plainte et va simplement envoyer un courrier d'information au fabriquant, avec l'emballage et le n°de lot.

 

Le couple de retraité est toujours en possession de la dent. Toutefois, les excellentes saucisses ont été finies par le chat de la famille. Hélas, le couple ne se souvient pas dans quel magasin elles ont été achetées.

 

De toutes façons, là encore, il semble bien que ce soit le fabricant et non pas le détaillant qui soit en cause.

 

Après analyse, aucun germe rendant les saucisses impropres à la consommation n'ont été découverts, ce qui n'est pas le cas dans l'affaire suivante.

 

 

3 - Une dent humaine dans le steak haché.

  

Dent-dans-le-steak-copie-1.jpg

 

Une dame du Maine-et-Loire (49) a fait une découverte intéressante lundi midi. Invitée à manger chez un ami, elle a trouvé une dent (encore sur pivot) dans son steak haché.

 

Là où çà devient comique, c'est que la barquette de chez Carouf Angers conditionnant le steak portait la mention "100 % muscle", ce qui est quand même de la publicité mensongère.

 

L'ami qui a acheté les steaks envisage une plainte auprès de la DGCCRF locale et va faire passer des tests ADN à toute la famille pour prouver que la dent est étrangère à la maison.

 

Les analyses du lot de steak haché incriminé n'ont révélé la présence d'aucun germe qui aurait pu rendre la viande impropre à la consommation, mais deux intoxications alimentaires sont à déplorer au sein de cette famille angevine à la suite du repas.

 

Selon Carouf, ce cas de figure est impossible car la viande est hachée et conditionnée avec des procédure très strictes. La viande serait même passée au détecteur de métaux (sans déconner ?).

 

La dame, elle, a perdu un ami car elle est restée sur sa faim et elle a déclaré avoir toujours "les crocs".

 

 

 

4 - Une grenouille dans la salade…

 

Rana-Florette.jpg

 

Une jeune fille et ses colocs du Val-de-Marne (94) avaient acheté un sachet de salade bio qu'elles espéraient bien fraiche. Elles ne croyaient pas si bien penser.

 

Une grenouille vivante est sortie du sachet et s'est réfugiée au fond du saladier. Achetée en grande surface, la salade était vraiment fraiche.

 

D'après la jeune femme, le petit batracien faisait "bien ses six ou sept centimètres".

Les demoiselles ont tout de même appelé le centre anti-poisons qui leur a déclaré qu'elles risquaient au pire une bonne gastro.

 

Devant ces assertions, elles n'ont pas osé ouvrir le second sachet et ne regarderont plus jamais une salade comme avant.

 

La victime a déclaré désiré déposer plainte à l'encontre le la société commercialisant ces salades prêtes à l'emploi mais à ce stade de l'enquête, on ignore le sort réservé à la grenouille.

 

Peut être l'une des demoiselles l'a-t-elle gratifiée d'un bisou, si par cas elle était à la recherche du prince charmant…

 

 

5 - Plus inquiétant, une lame de cutter dans le bœuf !

 

Lame-de-cutter.jpg

 

Des retraités angevins (décidemment les Pays de Loire sont à l'honneur, pardon Miette, je n'y suis pour rien) affirment avoir trouvé le 31 décembre une lame de cutter de 6 x 1,5 cm (ah quand même !) dans une boîte de boeuf bourguignon William Saurin (qui en l'occurrence aurait pu s'appeler "surin").

 

Attablés pour le déjeuner du 31 décembre, le retraité a senti comme un bout d'os dans la viande. Il s'est mis à saigner et a sorti ce morceau de lame de sa bouche.

 

Tout finit bien car le retraité n'est que légèrement coupé à la lèvre supérieure. Il a subi un rappel anti-tétanique et a contacté le service consommation de la marque qui l'a pris de haut et à douté de la parole du vieil homme.

 

Devant ce comportement, notre homme a engagé un avocat et a décidé de saisir la justice.

 

La première expertise  signale qu'il s'agit d'une lame de cutter à moquette.

 

La moindre des choses pour un mis en cause est au moins de s'excuser auprès de ses clients. Hélas, depuis ce mardi matin, le service consommation de William Saurin n'est pas joignable.

 

Notre retraité s'en tire bien mais les blessures auraient pu être bien plus graves.

 

Ouvrez l'œil et le bon !

 

@+ et bon appétit !

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 00:00

BREVES INSOLITES DE DEBUT D'ANNEE...

 

Bocaux-decores.jpg

 

Les pompiers de la commune d’Uccle (Belgique), intervenus pour un début d’incendie ont mis fin aux agissement d'un personnage quelque peu dérangé. Dans le quotidien Belge, "La Dernière Heure" il est expliquyé la rencontre que les policiers et les pompiers ont faite, en l'espèce, un homme complètement cintré…

 

Le début d'incendie s'est déclenché quand il a mis un journal au four (les nouvelles n'étaient peut être pas très fraîches). Par ailleurs, les services d'urgence ont découvert une collection peu appétissante.

 

Ce monsieur conservait ses urines et ses excréments dans des bocaux en verre, disséminés un peu partout dans l'appartement. Gageons qu'il ne devait pas recevoir grand monde !

 

Cet habitant de la couronne Bruxelloise exposait donc fièrement ses déjections mais ni lui ni personne d'autre n'a pu trouver une explication à ce comportement pour le moins curieux.

 

Ce charmant voisin volait également des objets dans le voisinage. C'est ainsi qu'on a retrouvé une valise dans le réfrigérateur et des pneumatiques dans son salon.

 

Ce sont les voisins qui ont sablé le champagne quand ce triste individu a été transféré dans une unité psychiatrique.

 

Ce pauvre hère voulait peut être tout simplement offrir des cadeaux de Noël originaux à son voisinage !

 

 

 

Bouyer.jpg

 

Une septuagénaire acariâtre, agacée par les chants de noël diffusés sous sa fenêtre a décidé de se venger. La vieille dame habite dans une rue commerçante de Rochefort (Charente-Maritime) et connaissait l'enfer depuis trois semaines avec les chants de Noël diffusés en continu de 10h00 à 19h00. Les "douce nuit" et autre "petit papa noël" à répétition l'ont faite craquer au point qu’elle décide d’y mettre fin.

 

Le 20 décembre, des témoins ont vu la femme ouvrir sa fenêtre du premier étage et s'est attaquée au haut-parleur, d'abord à coups de balai, puis devant l'inefficacité de la chose, à coups de marteau ! Comme les anges et les harpes insistaient, elle s'est finalement attaquée aux fils qu'elle a sectionné à la pince, ce qui a eu pour effet de réduire le petit papa Noël au silence.

 

Les commerçants de la rue n'ont pas tardé à appeler la police mais la mamie en colère refusait d'ouvrir sa porte. Elle en a été quitte pour une convocation au commissariat. La responsable du syndicat des commerçants avait loué le matériel de sonorisation.

 

Elle a déposé une plainte pour dégradation volontaire de bien appartenant à autrui. La mamie s'en tire par un simple dédommagement à effectuer. Vous avez dit que la musique adoucissait les mœurs ?

 

 

 

Iphone.jpg

 

Un enfant s'est fait copieusement insulter par un iPhone de démo dans un supermarché de Coventry (Royaume-Uni). Il essayait de manipuler l'application SIRI mais une configuration de mauvais goût serait à l'origine de ses mésaventures.

 

Alors qu'il accompagnait sa mère pour les courses de Noël, le petit Charlie a voulu tester l'application SIRI installée sur un appareil de démo. Une fonctionnalité vocale qui répond aux questions des utilisateurs s'est mise à répondre par des insultes, commençant par dire au petit qu'il était moche (ce qui était peut être vrai) mais Charlie n'avait fait que demander combien la Terre comportait d'habitants.

 

Après les explications de son fils, la maman a réessayé l'application qui a une nouvelle fois prodigué des noms d'oiseaux. Un second essai n'a pas eu plus de succès.

 

La dame a demandé au directeur du supermarché de débrancher l'appareil. De l'enquête effectuée, il ressort qu'un petit malin a trafiqué le logiciel SIRI dans l'enceinte du magasin pour que ce dernier réponde par des insultes quelle que soit la question posée.

 

La blague n'a fait rire ni la mère, ni le directeur du supermarché.

 

Pfff, aucun humour ces britanniques ! L'iPhone malotru a été renvoyé à la maison mère mais il semble bien qu'Apple n'y soit pour rien. Et l'esprit de Noël dans tout cela ???

 

 

 

@ +

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 11:00

Photo prise ce matin vers 11h00 sur la plage de Sant Feliu de Guixols, en Catalogne Sud. (Cliquez pour agrandir).

 

Sant-Feliu-01-01-2012.jpg

 

Il faisait 19°à l'ombre, donc un peu plus au soleil. De quoi désespérer pas mal de monde, dont moi... même si l'eau était évidemment trop froide pour y tremper un orteil.

Vivement que j'y retourne...

 

Viscà Catalunyà !

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 00:00

2012.jpg 

 

Pour me faire une idée, j'ai eu l'idée de lorgner sur nos voisins ibériques et de constater la situation chez eux...

 

"Aujourd'hui, c'est un jour pour oublier la crise", disent les espagnols avant d'engloutir les traditionnels douze grains de raisin, comme des milliers d'autres, réunis sur la Puerta del Sol, la place de Madrid qui a vu naître le mouvement des indignés.

 

Pour les employés et les fonctionnaires de la péninsule ibérique comme les couples d'instituteurs, 2011 a été difficile et il faut surtout tenir le coup.

Malgré tout, ils ont essayé de célébrer l'arrivée de la nouvelle année.

 

La plupart veut espérer que 2012 soit meilleure, mais n'y croit pas.

 

Les salaires 2012 seront toujours gelés et presque aucun départ à la retraite ne sera remplacé dans la fonction publique.

 

A l'approche de minuit, Madrilènes et touristes de passage ne se sont pas laissés démoraliser par ces mauvaises nouvelles. Ils portaient des bouteilles de cava et beaucoup de raisin.

 

A chacun des douze coups de minuit, il faut avaler un grain, une tradition espagnole censée porter bonheur.

 

Mot d'ordre ironique de cette manifestation : accueillir avec joie l'année du sauvetage financier de l'Espagne, car nous avons envie de faire la fête, malgré tout ce qui nous tombe dessus.

 

Dans la foule, chacun y va de son anecdote pour expliquer comment il a vécu la crise pour économiser en ce jour du 31 : ne pas acheter de billets pour aller faire la fête quelque part, préférer un dîner entre amis, moins onéreux, réduire le budget réveillon, faire l'impasse sur de nombreux achats… quand on peut encore acheter !

 

Il y avait peu d'emplois pour les jeunes diplômés avant, alors avec les coupes budgétaires et l'absence d'embauche, c'est un cercle vicieux qui va frapper de plein fouet la péninsule Ibérique.

 

A l'aube de 2012, les diplômées "bac + 5 ou 7" sont contentes quand elles trouvent un travail de vendeuse dans un petit magasin ou de serveuse dans un bar, même en CDD.

 

Le chômage touche plus d'un Espagnol sur cinq, un record parmi les pays industrialisés.

 

Les jeunes vont voir en Amérique du Sud, pour chercher du travail, ce qui est un comble quand on sait qu'il n'y a pas si longtemps, ce sont les latinos qui quittaient leur misère pour venir travailler en Espagne.

 

Et là, on ne parle pas d'un pays aux antipodes ou d'un état du monde arabe ou d'un pays déshérité du golfe.

 

Il s'agit d'un pays d'Europe dont l'économie, il y a peu encore, tournait mieux que la nôtre, il s'agit d'un pays qui nous montre avec un peu d'avance ce que va être notre futur immédiat.

 

On se dit que "c'est mieux de commencer une nouvelle année avec de l'espoir", mais personnellement, je n'y crois absolument pas.

 

 

Accrochez-vous aux branches, même si je vous le souhaite, le président l'a dit hier soir, le pire est devant nous.

 

 

Mierda.jpg

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 12:00

Scan-express.jpg

 

Il faut bien reconnaître que dans la grande distribution, il y a de nombreux détails qui "gonflent". N'étant pas muni d'un frigo avec option remplissage automatique, il faut bien passer par la case "supermercat" de temps en temps

 

Arrivé chez Edouard, je me dirige vers la caisse centrale et demande un renseignement sur la carte de fidélité familiale (à laquelle je ne comprends pas grand chose).

Une accorte jeune femme m'invite à m'inscrire au "scan express" et même à m'accompagner pour m'apprendre à me servir de la douchette de scan. Ainsi, je pourrais scanner moi-même mes articles et gagner du temps aux caisses dédiées.

 

J'ai poliment décliné l'offre en faisant valoir que si tous les clients se scannaient eux-même leurs articles, viendraient le jour où il n'y aurait plus de caissières mais seulement un personnel réduit pour la vérification. Et puis, personne ne fait mon boulot alors je ne vais pas faire celui d'Edouard. Il n'a qu'à embaucher.

 

Je me suis ensuite dirigé vers le rayon des GPS. La garantie de mon ancien appareil était dépassée depuis un mois et j'ai voulu me renseigner pour savoir comment envoyer ce T….. aux Pays-bas pour le faire réparer.

Il n'y avait personne au rayon et j'ai du patienter 5 à 6 minutes pleines (c'est long) que les vendeurs aient fini de commenter accessoires et véhicules, tout occupés qu'ils étaient, à surfer sur un site de tuning. Le renseignement m'a été donné ensuite : vu les frais de port et le devis, même nous, on ne s'emmerde plus (SIC), un GPS avec l'écran fendu, c'est poubelle direct. Bien…

 

J'ai fait divers achats alimentairers et j'ai acheté une paire de pantoufles pour ma camarade de jeux. Je suis passé à la caisse au fin fond du magasin et bien sur, le "code barres" des pantoufles en promotion n'est pas passé (étiquette endommagée).

Quelle ne fut pas ma surprise de m'entendre dire : bon ben, vous n'avez plus qu'à retourner cherchez une autre paire de pantoufles dans le rayon.

Avec ma canne et mon genou en vrac ? (Ben oui, à présent j'ai une canne lorsque mon genou me fait trop souffrir).

Ah ben oui monsieur, par manque de personnel, ce sont maintenant les clients qui doivent vérifier les prix et s'assurer que le code barre passe correctement. D'ailleurs des appareils de lecture de codes barres ont été disposés dans le magasin. (C'est vrai, il y en a 4).

 

Donc, chez Edouard, on est incités à scanner soi-même ses articles faute de caissières en nombre suffisant, on est incités à jeter un matériel coûteux âgé de seulement 13 mois, que l'on veut faire réparer pour ne pas gaspiller et c'est au client de vérifier le bon étiquetage des produits en scannant lui-même aux bornes. On croit rêver…

 

Comme cadeau de fin d'année, pour faire plaisir à Juju et je suis sur à d'autres lecteurs et lecteuses, je vais vous poster quelques photos, vestiges de petits commerces datant d'une époque révolue…

 

Problème, ces photos ont toutes été prises sur une distance de 200 mètres environ, dans la même rue… Que sont tous ces emplois devenus ?

 

 

 

Photos cliquables

 

edredons

 

1 - Il fut une époque où les édredons et autres dessus de lit n'étaient pas "made in china".

 

 

 

 

Fournitures-boulangerie.jpg

2 - Fournitures de boulangerie ? Pour quoi faire ? J'ai bien vu comment on fait le pain, moi. Ce sont des sortes de cierg"es congelés qui arrivent à la boulangerie industriels et on les fait gonfler dans un grand four électrique.

 

 

 

L-envie-est-belle.jpg

3 - L'envie est belle de foutre le camp. Nombre de ces petits boui-bouis sympas ont disparu au profit de la malbouffe !

 

 

 

 

Boucherie.jpg

4 - La boucherie Sanzot ne répond plus !

 

 

 

 

Robes-Bochet.jpg

5 - Malgré les apparences, la société subsiste ! Leurs sublimes créations n'ont rien à voir avec leurs locaux décrépis, heureusement. SITE. Un fabricant français, c'est trop beau et trop rare pour ne pas être signalé !

 

 

 

 

Teinturerie.jpg

6 - Dans le tremps, on pouvait apporter ses vêtements à la teinturerie.

 

 

 

 

 

Peintures-Zurcher.jpg

7 - Forece est de reconnaître que cette marque de peinture des années 50-60 avait une excellente tenue dans le temps !

 

 

 

 

Peinture-autu-Caussade.jpg

8 - Il fut une époque où l'on peignait les automobiles avec de la peinture cellulosique et avec beaucoup d'amour !

 

 

 

 

 

Fontaine-de-merde.jpg

9 - N'allez pas croire que cette rue n'est composée que de vitrines abandonnées. Il y a aussi de belles oeuvres d'art réalisées à grands frais. Telle cette fontaine de m... écroulée de partout, avec les pompes absentes depuis des années et le parterre de fleurs où l'on pourrait faire pousser du maïs ou du cannabis sans que cela ne se remarque !

 

 

 

 

Mediaman.jpg

10 - Summum du mauvais goût : Médiaman. Réalisé avec la bonne volonté des habitants du quartier qui ont apporté à Jean-Louis TRIPP (qui s'est découvert une âme de sculpteur après avoir quitté le magazine "métal hurlant") tout ce qu'ils avaient comme vaisselle cassée, radio, télés et magnétoscopes hors d'usage. On apelle çà une oeuvre majeure et monumentale, enfin pas moi... Par chance, il a abandonné la sculture et est revenu à ses premières amours, la BD.

 

Cerise sur le gâteau, la dernière salle de cinéma du centre vile a fermé. Elle a été transformé en... Monoprix ! Si vous voulez voir un film, il faudra comme partout, se rendre au complexe implanté en zone industrielle.

 

J'aimais bien moi, ces petits commerçants du centre ville, ambiance que je retrouve en Catalogne Sud. Ces hordes de supermarchés à construire ne sont plus que des squelettes de béton inachevés avec une pancarte "en venta" qui n'intéresse plus personne... 

 

Que laisserons nous à nos enfants ? Des commerces fermés, des merdes en béton et ferraille, du chômage et de la dette... Groumph...

 

 

@+ 

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 00:00

Pan-Mun-Jom.jpg

Avec ses énormes lunettes de soleil, sa coiffure bouffante, ses impayables blousons militaires et sa bombe atomique, Kim Jong-Il ne faisait pas rire tout le monde et surtout pas les coréens du nord, coupés du monde et représentés par un mégalomane qui se prenait pour un génie. Il laisse derrière lui un pays exsangue, dévasté par la famine et la pénurie alimentaire.

 

Ce tyran était un fou. Passionné de cinéma, en 1978, il avait fait enlever un célèbre metteur en scène sud-coréen et son ex-femme, obligeant les deux personnes à se remarier sous ses yeux. Il était, parait-il amateur de femmes et de bon vin et faisait trier son riz, des dames trieuses à son service étant chargées d'éliminer les grains de riz imparfaits, tachés ou disgracieux (!)

Il ne faut pas attendre une quelconque évolution suite à l'avènement du dauphin au pouvoir. Kim Jong-Un n'a-t-il pas en effet tenté d'assassiner son frère pour accéder au pouvoir ? En tout cas, il l'en a écarté et a su s'entourer de hiérarques du parti et de conseillers dévoués au culte de sa personne. Depuis Kim Il-Sung, la dynastie Kim tient le pays d'une main de fer.

Les médias officiels mettent en scène la tristesse indescriptible du peuple lors des obsèques nationales. N'ayant pas jugé suffisante l’annonce de la mort du cher général, lumière du peuple, par une présentatrice vêtue de noir et en pleurs, les médias locaux commentent le fait que le peuple n'essaie même pas de sécher ses larmes, se tord de douleur et de désespoir tant la perte est lourde. On croit rêver.

La corée du nord est un désert en ruines. Pyong Yang où il n'y a déja pas grand chose est la vitrine du parti mais hors de la capitale, c'est l'horreur.

A Pyong Yang, les gens reçoivent un peu, ailleurs, la distribution a totalement stoppé. Une terrible famine a tué des centaines de milliers d'habitants dans les années 90, alors que le pays finançait des recherches pour développer la bombe atomique

Aucun nord-coréen ne peut manger trois repas par jour. Les gens font ce qu'ils peuvent pour manger au moins une fois. La moitié du peuple encore en vie est quasi-invalide et n'a plus de dents. 6 millions de personnes seraient en danger de mort imminent pour cause de malnutrition, selon l'ONU.

Des représentants d'une ONG basée à Séoul (ROK) ont vu là-bas des enfants de quatre ans si faibles qu'il ne pouvaient se tenir debout et des écoliers de sept ans incapables de jouer dehors pour les mêmes raisons.

De nombreux adultes ne mangent que de la bouillie d'herbe, mais les enfants ne peuvent pas digérer la bouillie de mauvaise herbe et de paille, qu'ils mélangent à du maïs (quand ils en ont), et en meurent souvent.
Le rigoureux hiver nord-coréen est un cauchemar pour la population privée de chauffage. L'électricité ne fonctionne que deux heures par jour à Pyong Yang, et pas du tout dans le reste du pays.

Dans les années 1960, il est pourtant notable que la communiste corée du nord était plus riche que son voisin capitaliste du sud. Elle a plongé dans les années 90, lorsque l'aide du grand frère soviétique s'est éteinte avec l'URSS.


Le régime ne se maintient que grâce à une politique de sanglante répression. Amnesty International estime à 200.000 le nombre des opposants enfermés dans des camps épouvantables. Les prisonniers y mangent des rats et les graines trouvées dans leurs excréments.

 

Voila le visage de la corée du nord d'aujourd'hui, alors que la dynastie Kim arbore des visage joufflus et replets, y compris Kim Jong-Nam, le frère ainé du nouveau maître de Pyong Yang, surtout connu pour mener grand train en Chine, à Macao, l'ancienne colonie portugaise de l'enfer du jeu, où il possèderait casinos et nombreuses propriétés de grand luxe pour y loger femmes et maitresses.



Il existe un blog US : KIM JONG-IL REGARDE DES CHOSES.

Les photos ci-après en sont tirées. Au-delà de leur ridicule, ces prises de vue accentuent encore l'horreur. On ne voit jamais la population, ceux qui n'existent même plus !

J'y crois peu, mais je forme des voeux pour que l'avènement du nouveau dirigeant fasse évoluer la situation des nord-coréens en 2012. Il est inadmissible de laisser des millions de personnes mourir ainsi. C'est un génocide. La situation aurait surement été différente s'ils avaient eu du pétrole à vendre au monde occidental.



Bienvenue à Pan Mun Jom, dernier rideau de fer !

Bonne fin d'année et @+

 

 

 

Certaines mauvaises langues disent que le "cher général, lumière du peuple" ne savait parfois même pas ce qu'il regardait.

 

Bonbons.jpg

Kim Jong-Il regarde des bonbons.

 

chaussettes.jpg

Kim Jong-Il regarde des chaussettes.

 

Concombres.jpg

Kim Jong-Il regarde un concombre.

 

Confiture.jpg 

Kim Jong-Il regarde de la confiture.

 

Des-saucisses.jpg 

Kim Jong-Il regarde des saucisses.

 

Du-detergent.jpg

Kim Jong-Il regarde de la lessive.

 

Du-papier-cul.jpg

Kim Jong-Il regarde du papier cul.

 

Huile.jpg 

Kim Jong-Il regarde de l'huile alimentaire.

 

Jus-de-fruits.jpg

Kim Jong-Il regarde du jus de fruits.

 

Livre.png 

Kim Jong-Il regarde un livre.

 

Miroir.jpg

Kim Jong-Il regarde un miroir.

 

Pasteque.jpg

Kim Jong-Il regarde une pastèque.

 

Pommes.jpg

Kim Jong-Il regarde des pommes.

 

Un-oeuf.jpg

Kim Jong-Il regarde un oeuf.

 

Une-boisson-gazeuse.jpg

Kim Jong-Il regarde une boisson gazeuse.

 

Un-char-en-or.jpg

Kim Jong-Il regarde une miniature de tank en or massif.

 

 

 

La quasi-totalité du peuple nord-coréen n'a JAMAIS vu tout cela !

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 00:00

Nadal-Catala.jpg

 

Et ben voila... Il semble bien que nous soyons arrivés à cette époque de l'année où il est de bon ton de souhaiter des bons voeux.

Pfff... comme si on profitait de la nouvelle année pour souhaiter du mal aux gens.

 

Si je fais le point, je constate :

 

- qu'il fait un temps de m... ,

- que plusieurs personnes que je connais, dont une amie très proche et de mon âge ont perdu leur conjoint et vont passer un Noël de m... Je repasse la voir cet après-midi. Groumph... 

- que bien que n'ayant pas perdu de proche (à part peut être la foi qui déplace les montagnes) je vais également passer un noël de m... au boulot non stop jusqu'au 26 au matin. 

- que je n'ai plus "le feu sacré" parce que ce boulot auquel je croyais est finalement un boulot de m... où il ne faut attendre aucune reconnaissance et surtout pas des chefs.

- que çà va être un noël frugal de m... puisque je vais le passer au boulot, déja à cause du régime, sans une seule goutte d'alcool évidemment, sans chocolats (interdit aussi) et avec des sandwiches Lidl avalés entre deux inters...

- que je pensais que 2011 de m... ne pouvait être que mieux que 2010 de m... qui avait déja été gratinée.

 

Et ben je me trompais.

2011 : des soucis au boulot de m... , des voisins de m... jaloux qui veulent nous faire partir du quartier car ma camarade de jeux n'a pas la bonne couleur (ils ne veulent pas que le quartier devienne cosmopolite (sic). Un couple franco-marocain s'est installé au n°4. Avec nous au n°10, il faut que le quartier redevienne blanc (re-sic).

- On a crévé les pneus de ma titine et cassé son pare-brise, on m'a fait des lettres de dénonciations calomnieuses de toutes sortes, expédiées à différentes autorités administratives et judiciaires. Heureusement le bon droit a prévalu et j'ai été blanchi. La personne, quant à elle a juste eu un avertissement. La justice n'est plus ce qu'elle était. Bref, je n'étais pas inquiet mais c'est usant à force, surtout quand on attend nle nouveau coup chaque semaine.

- J'ai failli canner pour la seconde fois depuis 2009. Elle va bien finir par m'avoir cette fracture de la cocarde...

 

Ah oui, vraiment 2011 a été merveilleux.

Quant à 2012, la crise ne fait que commencer, je ne sais pas encore si je vais pouvoir continuer à travailler. Si je ne suis plus physiquement apte, on va me jeter comme une merde après 32 ans.

 

Le mieux que je puisse vous souhaiter à tous et toutes, c'est de passer de meilleures fêtes que moi (ce qui ne sera pas difficile) et de prendre soin de vous, la santé étant le bien le plus précieux...

 

Quant à mon petit dessin Catalan, profitez-en bien, car je ne vais pas dépenser le plus petit cent pour envoyer des cartes de voeux, tradition qui ne sert qu'à enrichir la poste, mais si, vous savez bien, ce service public en voie de privatisation qui vous envoie péter sans dédommagement quand ils "perdent" un de vos colis.

 

Noël de m...

 

PS : Un texte ou récit qui commence et se termine pareil s'appelle une épanadiplose. C'était la minute nécessaire de monsieur Solexine.

 

@ + et passez de bonnes fêtes (sauf un).

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 00:00

Cheval.jpg 

 

Pourquoi nos arrières-grands-parents étaient-ils si heureux au temps jadis et se souvenaient autant de leur jeunesse ? Je suis même surpris qu'ils se souviennent de quoi que ce soit...

  

 

Heroin.jpg 

Entre 1890 et 1910, Bayer's vendait de l'héroïne comme substitut à la morphine, mais ne causant pas de dépendance (!). Elle a été aussi utilisée pour traiter les enfants souffrant de fortes toux.

 

 

  

Metcalf.jpg 

Le "vin de Coca" METACALF était une des nombreuses variétés de vin à la cocaïne. On disait à l'époque que ce vin rendait heureux et qu'il aurait été efficace comme traitement médicinal.

 

 

Mariani.jpg

 

Le vin de Coca "Mariani" était en 1875, la marque la plus populaire. Le pape Léon XIII avait l'habitude de toujours en transporter un petit flacon sur lui. Il a même récompensé le fabricant d'une médaille d'or du Vatican. Sacré Léon !

 

 

 

Maltine.jpg

 

Fabriqué par Maltine Manufacturing Company à New York, on vous suggérait de boire un plein verre de ce vin à la cocaïne après chaque repas. Attention ! Les enfants ne devaient en prendre qu'un demi-verre, il ne faut quand même pas exagérer !

 

 

 

 

 

Pub.jpg

 

Ceci est un article promotionnel distribué par C.F. Boehringer & Soehne à MANNHEIM, en Allemagne. La société revendiquait le titre du plus grand producteur de produits contenant de la quinine et de la cocaïne.

 

 

 

 

 

Opium.jpg

 

Pour soulager l'asthme : de l'opium !

Avec une teneur de 40% en alcool et seulement 3 grammes d'opium par comprimé, ça ne guérissait sûrement pas grand chose, mais était-ce si important ?

 

 

 

 

 

Comprimes-coke.jpg

 

Coke en comprimés : tous les acteurs de théâtre, les chanteurs, les professeurs ou même les curés se devaient d'en consommer pour offrir une performance vocale maximale.

 

 

 

 

 

Dentifrice.jpg

 

Voici une réclame pour du dentifrice à la coke qui soulageait instantanément les douleurs dentaires. Très populaire chez les enfants en 1885, non seulement il faisait partir le bobo aux quenottes, mais les momes devenaient subitement très joyeux.

 

 

 

 

 

 

Beaume.jpg

 

Du beaume pour les nourrissons ! J'ai compris pourquoi on dit "C'était le bon temps". Notez la posologie avec les âges : 5 jours, 2 semaines, 5 ans et adulte et l'évolution du nombre de gouttes, qui va de 3 gouttes pour le nourrisson à la cuillère à thé pleine pour l'adulte. Je pense que çà devait bien faire dormir les bébés, car hormis l'opium, il y avait quand même 46% d'alcool !

 

 

Voilà pourquoi nos ancêtres étaient si heureux, sans Internet, sans Smartphone, sans télé et sans modernisme : Tout le monde était bourré et stone du berceau jusqu'à la fin de ses jours !

 

@+

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Un petit coup de gueule aujourd'hui, ça faisait longtemps. Je vais mettre un coup de projecteur sur le château de Piquecos (82), qui est quand même une demeure ayant été royale et dans la chapelle duquel plusieurs souverains, depuis Louis XIII, se sont...
  • Un véhicule de gendarmerie impliqué dans une violente collision.
    Dimanche 4 septembre après-midi, un peu avant 17h30, un accident s’est produit sur la route départementale menant à Pittefaux (Pas-de-Calais), depuis Saint-Martin-Boulogne. Un véhicule de gendarmerie a été impliqué, et quatre personnes ont été blessées,...
  • Le futur (proche) dans nos magasins...
    Le futur robotisé est sur le point de devenir une réalité. Après la voiture sans chauffeur, voici les magasins sans vendeurs et sans caissières, bref, sans personne d'autre dans les rayons que les clients. Même le réassort des produits sera automatique...
  • La Poste (suite) annonce la suppression du timbre rouge.
    Notre bon vieux timbre rouge "prioritaire" sera remplacé par une "e-lettre rouge" dès le 1er janvier 2023. Ce n'est peut-être pas si dramatique que çà, car le timbre rouge soi-disant distribué en 24 heures ouvrées (1 jour) se révèle dans les faits (du...
  • Pourquoi la poste condamne-t-elle de plus en plus de boites aux lettres ?
    Près de 300 boîtes aux lettres ont été récemment condamnées à Paris, mais de plus en plus de boîtes aux lettres de la poste, qu'elles soient à Paris, en banlieue ou en région, qu'elles soient implantées sur un pied ou adossées à un mur, ont été condamnées...
  • Les douches de plage bientôt au rayon des souvenirs ?
    Les Sables-d'Olonne, Palavas-les-Flots, Torreilles ou Argelès-sur-mer... ces communes ont abandonné leurs douches de plage, jugées déplorables sur le plan environnemental et bien trop dispendieuses en période de sécheresse. C'est une perte de confort...
  • Les astuces pour se rafraîchir sans (trop) réchauffer la planète
    Allumer la clime dès que le mercure grimpe est un réflexe. C'est bien agréable, mais un peu contre-productif envers la planète, alors voici d'autres astuces plus écolos existent pour se rafraichir. Notre corps subit en ce moment les chaleurs extrêmes...

Pages

Catégories