Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 15:00

Je ne suis plus aussi certain que "tout aille bien", même s'il ne se passe plus grand-chose dans le monde et dans notre pays, à part ce fichu virus.

En Europe, c'est pas top (tiens, ça rime) et dans les autre pays touché par le flu non plus (tiens, ça re-rime) :

  • Au Royaume-Uni, l'autre improbable charlatan blond (BoJo) va annoncer de nouvelles règles pour contrer l'avancée du Covid-19, car ce dernier (non pas Boris, le virus) continue tranquillement sa course macabre avec ses presque 1.100.000 morts depuis le début.
  • En Espagne, le président du gouvernement a défendu le reconfinement et le bouclage partiel de Madrid et des communes limitrophes, comme Getafe, Leganés ou Alcobendas, malgré l'opposition des autorités régionales. Pour 14 jours au moins, ces castillans là n'ont le droit de quitter la commune que pour aller chez le docteur ou au boulot.
  • En Russie, où on enregistre un nombre record de nouveaux cas, le pays se classe au  4ème rang des nations avec le nombre le plus élevé de contaminations depuis le début de l'épidémie.
  • En Allemagne, le nombre de cas grimpe aussi hors de contrôle, Le nombre de cas confirmés a grimpé de manière fulgurante, selon les données publiées dimanche par l'institut Robert (et non pas Basile de) Koch.
  • En Chine, la commission nationale de santé annonce sans rire que TOUS les nouveaux cas sont dûs aux personnes venues de l'étranger. Aucun nouveau décès n'aurait été comptabilisé dimanche. On se fiche de nous
  • En France, l'épidémie accélère avec ses 27.000 nouveaux cas recensés samedi, record depuis le printemps, parait-il, selon les gens des milieux autorisés qui s'autorisent à dire des trucs…

Je pense qu'il ne faut plus de demander si on sera reconfinés, mais bien quand on le sera, même si je penche pour une régionalisation et sur une non-interdiction des déplacements, comme de mars à mai dernier. Ce virus aura eu au moins le mérite de lancer une nouvelle discipline olympique : le concours national de mensonges.

Je sais bien que "Trumpy", après son hospitalisation, tout en retirant ostensiblement son masque dans une intervention digne des plus grandes superproductions hollywoodienne, a déclaré que le coronavirus allait  disparaître, les States allant vaincre cet affreux virus chinois. Hum… il y a peut-être un virus bien plus gros qui va être vaincu lors des prochaines élections.

Plus sérieux ici : 40% au bas mot des soignants hospitaliers sont en situation d'épuisement professionnel et l'ordre national des infirmiers appelle à des mesures urgentes (ce ne sont pas les 183 euros par mois qui vont faire quelque chose). Cet état de fait risque d'avoir un fort impact sur la qualité des soins.

Au niveau national, les nouvelles hospitalisations et admissions en REA restent contrôlées par rapport à la situation observée lors du dernier confinement mais l'augmentation de la circulation du virus, en particulier chez les personnes âgées, fait craindre une hausse exponentielle des hospitalisations et des décès dans les semaines à venir.

Depuis une quinzaine de jours, en raison de la 2ème vague de Covid, des nouvelles restrictions ont conduit à la fermeture des salles de sport, des gymnases et des piscines, mais pas des espaces formes/fitness avec spas et hammam, à celle des boites de nuit, mais pas des clubs libertins avec restauration, et des bars mais pas des brasseries ni des restaurants… Ouh la la, ma pauvre tête, j'ai du mal à suivre.

En fait, les princes qui nous gouvernent ne savent pas où ils vont et improvisent de manière peu empirique au fur et à mesure de l'actualité des communications des scientifiques.

Heureusement que jusqu'ici, tout va bien !

 

 

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2020 5 25 /09 /septembre /2020 07:00

 

 

 

Ce volet de mon blog revient, ce qui veut dire que ce n'est pas bon pour nous. La suite du "journal de marche d'un confiné" réapparaît sous la forme du "billet d'humeur d'un futur reconfiné"… J'espère qu'il n'y aura pas de troisième volet "nouveau journal de marche d'un confiné" mais sait-on jamais ?

Dans le landerneau politique, ça s'agite sec, néanmoins…

  • Mauvais point pour Blanquer. Parti faire la leçon dans une école primaire, le ministre de l'éducation s'est vu reprendre par une jeune élève de 10-11 ans tout au plus, car il avait fait deux énormes fautes au tableau (oubli d'un S à "je cours", suivi d'un improbable "il coura" au lieu de il courut... On se moque de qui ?
  • Mauvais point pour Castex, le premier sinistre. Il a reconnu (c'est honnête) ne pas avoir téléchargé l'application Stop Covid sur son téléphone (moi non plus, mais moi, je n'incite pas les français à le faire à la télé). Explication de Pompidou-Cassoulet (c'est son surnom dans les hautes sphères) : "Avec mon agenda, je ne prends pas le métro et je ne suis pas en contact avec les gens contaminés". Hum, que ce chantre du "Faites ce que je dis, faites pas ce que je fais" aille dire ça à Bruno le Maire (testé positif) et au directeur du Tour de France qui, positif, l'a obligé à s'isoler une semaine.

Le futur éventuel reconfinement dont il n'est pas question mais qui est à l'étude dans certains cas suscite bien des réactions, avec tout et son contraire, de Nicolas Bedos, à Philippe Etchebest.

On connaît l'outrance habituelle de Bedos junior, qui vient de poster un message controversé sur Instagram et Twitter. Voulant "vivre à fond", il appelle les internautes à tout arrêter : les masques et les confinements. Il suggère de "tomber malade, d'aller au restaurant, d'engueuler les flicaillons, de contredire les patrons et les lâches directives gouvernementales". Il conclut en demandant de "vivre, quitte à mourir". Ce message a suscité l'indignation. Le personnel soignant appréciera.

Le chef Etchebest, quant à lui, dans une tribune mêlant Coronavirus et gastronomie, s'insurge contre les nouvelles restrictions décidées pour lutter contre le Covid-19. Trop c'est trop pour le chef étoilé qui, avec son franc-parler pousse un coup de gueule demandant d'arrêter de stigmatiser sa profession. Le gouvernement qui a décidé de durcir le ton prévoit, entre autres, la fermeture totale des bars et restaurants à Marseille, Aix-en-Provence et en Guadeloupe. Pour les départements en alerte, cette fermeture doit prendre effet tous les jours, à 22h00. Le chef étoilé regrette de passer, lui et ses collègues, pour une profession dangereuse. Le meilleur ouvrier de France télévisé peste sur le manque de discipline car les restaurants appliquent une politique sérieuse de distanciation. Selon lui, il est anormal de leur faire subir l'indiscipline des sans masques ni respect des distances qui s'agglutinent dans les bars, les marchés, les lieux publics et les rues, et font la fête au mépris de la prudence.

 

Etchebest pointe du doigt un problème de discipline, et il a raison. Une certaine catégorie de la population fait n'importe quoi. N'a-t-on pas vu des "jeunes" marseillais, interrogés sur leur comportement, déclarer sans rire à la caméra : "ils n'ont qu'à ouvrir plus de lits en réa"… Et ça c'est juste inacceptable, car lorsqu'un de ces godelureaux sera atteint par la maladie, c'est un "vieux" respectueux des règles qu'on sacrifiera. 

Mais jusqu'ici, tout va bien…

Partager cet article

Repost0
4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 09:00

Ils nous auront tout fait : après les médailles fabriquées en Chine, à destination de nos soignants, voici la dernière idée géniale du gouvernement : le don de jours de congés et/ou de RTT.

Sur une idée de Muriel Pénicaud, la ministre du travail, une proposition a été ainsi formulée par une centaine de députés, aux termes de laquelle les français sont invités à faire don au personnel soignant de jours de congés ou de RTT. Attention, cette mesure ne vise en aucun cas à leur donner des jours de congé supplémentaires, mais juste à convertir ces jours virtuels en chèques-vacances qui leur seraient attribués.

Les chèques-vacances sont diffusés par un établissement public (ANCV), en partenariat avec des sociétés privées. Sans rire, le ministère du travail a fait connaître les bienfaits de l'activité physique par les personnels soignants : "l’activité physique dans le cadre du travail diminue le stress, facilite la communication interne et favorise un mieux-être physique aux retombées psychiques bien identifiées. Bien conduite, elle diminue les troubles musculo-squelettiques et les risques psychosociaux. Notre reconnaissance à tous ces soignants, leur permettra non seulement de mieux profiter de leurs congés, mais aussi de mieux vivre chaque jour leur métier".

 

Voilà qui commence comme des éléments de langage, continue comme une langue de bois (c'est la même chose) et finit un peu en foutage de figure, car ce n'est ni une médaille, ni des chèques vacances, ni même une prime ponctuelle que nos soignants attendent. Il faudra se contenter de ça, dans cette période actuelle du déconfinement, qualifiée par le président de "jours heureux" (!)

 

Quid de la crise sanitaire qui n'est pas terminée et de la crise sociale sans précédent qui est largement commencée ? Bref, c'est facile de jouer avec l'argent des autres, surtout pour ce gouvernement qui a déjà autorisé la suppression de jours de congé (solidarité), y compris pour ceux qui ont bossé pendant le confinement. Je le sais, ma camarade de jeux a été impactée par ce cas : elle a bossé non-stop, mais son employeur lui a retiré arbitrairement 5 jours sur ses droits annuels à congés.

Ceci dit, il faut prévenir nos soignants du souci rencontré avec les chèques-vacances : Ils sont plutôt difficiles à dépenser, même parfois chez les professionnels qui affichent le logo de l'organisme.

 

1 - Il devient compliqué de les faire accepter par les autoroutes, notamment depuis qu'il n'y a plus d'employés de péage (il faut parlementer longuement à la borne et les chèques-vacances sont 100% incompatible avec le télépéage) ;

2 - De moins en moins de restaurants les acceptent, à cause des délais de remboursement qu'ils subissent et du coût de revient de leur procédure (2 à 3 mois d'attente, d'après ce qu'ils en disent) ;

3 - De moins en moins d'hôtels les acceptent, exactement pour les mêmes raisons, et si le logo ANCV "bienvenue aux chèques-vacances" est fièrement affiché sur la porte d'entrée. Parfois, on se voit même opposer un refus au simple motif, je l'ai entendu, le comptable ne veut pas s'embêter avec ça, parce que c'est compliqué et que ça fait perdre de l'argent.

4 - Le plus souvent, ce moyen de paiement est même refusé par les établissements hôteliers si on a fait une réservation Internet par une grande centrale...

5 - Les établissements qui les acceptent se réduisent de plus en plus comme peau de chagrin et aucun guide des acceptants n'est disponible.

J'ai vérifié sur le site Internet. Concernant la restauration, près de moi, je peux aller dans une brasserie, un fast-food, le rayon sandwich de la station-service de l'autoroute (authentique) et une pizzeria. Le seul établissement ressemblant à un restaurant n'a pas rouvert. J'ai voulu voir les activités culturelles de ma région mais je n'ai rien trouvé et le site a buggé. Hum…

 

En fait les chèques-vacances sont en perte de vitesse et les mettre en lumière avec un coup de pub, c'est un peu relancer un moyen de paiement déficitaire où l'Etat est partenaire. Et les soignants dans tout cela ? Que leur resterait-il ?

 

- Ils pourraient se rabattre sur les hôtels et restaurants ne faisant pas partie de ceux qui ont le plus de clientèle (et donc pas les meilleurs) ou sur les chaînes et les fast-food qui ne sont pas, chacun le sait, des parangons de gastronomie.

- Ils pourraient aussi tenter leur chance sur l'autoroute, s'ils ont le temps de parlementer au péage, ou s'ils persistent à rester dans les bouchons en n'utilisant donc pas le télépéage avec abonnement payant.

- Qu'ils se consolent, ils pourront pratiquer des activités hautement culturelles offertes par certains (pas tous loin de là) parcs d'attraction, comme Disneyland, Astérix, etc.

 

C'était presque mieux quand les gens applaudissaient sur commande à 20 heures, en tapant sur des marmites. Même si jusqu'ici tout va bien, de qui se moque-t-on ?

 

 

Partager cet article

Repost0
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 13:00

Certains paroissiens castillans auraient-ils un curieux sens de l’humour ? ou sont-ils parfois des artistes hasardeux ? C’est ce qu’on peut penser face à la série de restaurations d’objets d’art religieux ratées. Même si l'enfer est pavé de bonnes intentions, il y a des fois où certains auraient mieux fait de rester couchés...

 

1 - La vierge du XVème siècle kitsch...

Après le fameux scandale de la fresque de l’Ecce Homo (3) laissé entre les mains d’une habitante de Borja, pour lui redonner un coup de jeune en 2012, et celui, très récent, d’une statue en bois de Saint Georges, en Navarre, c’est une Vierge du XVe siècle qui a été frappée à son tour de plein fouet par une initiative au paroxysme du kitsch.

Une paroissienne espagnole a en effet recouvert de peinture avec un choix de couleurs digne des pires jouets chinois, un ensemble en bois du XVème siècle, représentant la Madone, dans une église des Asturies.

L’approbation du gouvernement régional n’avait pas été donnée, mais la paroisse avait qund même accordé la restauration à une paroissienne qui "aimait dessiner" et qui avait suivi "quelques cours". Hum...

L’ACRE (Association espagnole de préservation du patrimoine artistique) lance un cri d’alarme sur ces restaurations d'amateurs, véritable fléau pour l’art sacré du pays. Puisse cette déclaration être utile et freiner les paroissiens apprentis destructeurs, tandis que la Vierge en robe de chambre rose fluo du retable de la chapelle d’El Ranadoiro regardera désormais les pèlerins avec un regard coloré à l'eye-liner, mais ne lâchera pas l'enfant Jésus habillé en pyjama vert criard.

 

 

2 - La statue de Saint Georges de Navarre.

Dans l'église San Miguel en Navarre, la statue de Saint-Georges à cheval datant du XVIe siècle a été tout bonnement ruinée par une restauration approximative. Toute l'Espagne et les réseaux sociaux sont tiraillés entre la moquerie et la colère. Cette sculpture en bois était un vrai trésor de la culture et de l'histoire de la ville d'Estella.
Le pire dans tout cela est que la réparation est impossible, le massacreur a poncé et gratté la statue, puis a utilisé une peinture indélébile pour la recouvrir. Les curieux commencent déjà à affluer pour venir voir ce massacre de Saint-Georges qui ressemble désormais à un personnage de Tintin. Sur son cheval bleu, il n'a rien à envier à un guerrier de Final Fantasy...

 

 

 

3 - Le christ de Borja.

Ce scandale vous rappelle sûrement le portrait du Christ de Borja qui avait été massacré par une restauration ratée en Espagne en 2012. Voici une photo pour vous rafraîchir la mémoire. J'avais, en son temps, consacré un article. Lien vers l'article original.

C'était une première, il semble que les massacres d'objets antiques par des incapables soient en train de se multiplier. Rappelez-vous, elle devait juste retoucher la tunique, mais une fois le pinceau en main, elle n'a plus su s'arrêter jusqu'à ce que le Christ ressemble à un nounours dessiné par un enfant de 4 ans...

Tartiner sans discerner, c'est facile, mais un restaurateur compétent restaure à bon escient !

Partager cet article

Repost0
8 mars 2019 5 08 /03 /mars /2019 10:00

 

1529 tortues exotiques vivantes ont été retrouvées dans un aéroport de Manille, Philippines, enveloppées dans du ruban adhésif et stockées dans des valises.

 

C’est un joli coup de filet pour les services de douanes qui met en lumière une triste réalité. Ces 1529 tortues entourées d’adhésif s’apprêtaient à nourrir un trafic parallèle.

Ce n’est un secret pour personne, il existe dans le monde des milliers de trafics d’animaux organisés.

Ici, les services de douanes ont réussi à déjouer un trafic de tortues à l’aéroport international Ninoy Aquino de Manille. Les douaniers ont mis la main sur 1529 tortues dans quatre bagages différents.

En ouvrant les sacs, on peut rendre compte de l’étendue des dégâts sur ces pauvres bêtes entourées de plastique. Il s’agit d’espèces terrestres exotiques qui ne proviennent pas toutes des Philippines. On peut discerner des "Étoilées d’Inde" à grandes rayures jaunes sur fond noir, des "Charbonnières à pattes rouges" et des tortues à "tempes rouges".

A cause du ruban adhésif, elles présentent des blessures et plaies au niveau des pattes et de l'abdomen. Selon les premières constatations, elles étaient en provenance de Hong Kong et devaient ensuite être réparties. Les trafiquants risquent 4000 $ d’amende et jusqu’à deux ans d’emprisonnement. Les animaux, d’une valeur totale de 77000 euros (4,5 millions de pesos philippins), devaient probablement être vendus.

 

Les espèces découvertes sont classées comme vulnérables par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Ce marché noir lucratif de tortues rares existe à Hong Kong où les braconniers installent fréquemment des pièges, bien que toutes ces tortues sauvages soient protégées par la loi. Ici, les animaux ont été emballés dans quatre valises non réclamées. Les Philippines disposent de lois draconiennes en ce cas, promettant une amende maxi de 1,15 million d’euros et 10 ans de prison.

Le trafiquant a peut-être été informé de la vigilance du bureau des douanes contre le commerce illégal de tortues et des sanctions encourues, ce qui expliquerait pourquoi, selon l'agence des douanes, ses bagages ont été abandonnés. L’année dernière, l’agence a confisqué 560 espèces exotiques différentes emballées dans des colis, bagages et cargaisons, avec 250 geckos et autres reptiles.

Pour cette année 2019, 63 iguanes, des caméléons et des dragons barbus ont également été déjà interceptés grâce aux efforts et à la vigilance des douaniers.

Et vous, que pensez-vous de ces trafics d'animaux ?

 

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2018 1 29 /10 /octobre /2018 15:53

Apu, célèbre personnage des Simpson va disparaître de la série.

 

Coup de théâtre chez les Simpson, où un personnage mythique créé la controverse. Il va donc bientôt disparaître de la saga. Vous le connaissez bien : il s’agit d’Apu NAHASAPEEMAPETILON.

Ce type est apparu dès la première saison. Il campe un américain d’origine indienne, mari comblé et père de 8 enfants. C'est le gérant du magasin Kwik-E-Mart de la ville de Springfield, une sorte d’épicerie où les produits sont aussi chers que médiocres.

Hélas, il semble bien qu'Apu pose problème. Un documentaire court métrage (cf. photo de l'affiche en bas : le problème avec Apu) est même sorti en 2017 pour mettre l'accent sur le "problème".

Dans ce film, Hari KONDABOLU, un acteur américain d’origine indienne, détaille les raisons de la polémique. Notre épicier concentrerait tous les stéréotypes véhiculés par les personnes originaires du continent indien et serait devenu une référence en matière de discrimination.

Kal PENN (acteur dans "Dr House" dans "Harold & Kumar") y explique qu’il n’a jamais pu regarder les Simpson à cause d’Apu, et des jeunes adultes témoignent avoir été la cible d’insultes raciales et d’humiliations récurrentes à cause du personnage.

Les producteurs des Simpson ont commencé par se moquer de ce documentaire, puis les choses ont rapidement changé.

Hank Azaria s’en excuse et a déclaré, lors d'une interview, regretter sincèrement que des personnes aient pu être blessées et contribuer à trouver une solution. On planche donc sur un nouveau scénario afin de satisfaire tout le monde (?) pour trouver une réponse adéquate à la polémique. C'est peine perdue, Apu sera définitivement rayé du paysage des Simpson.

Le producteur, Adi Shankar, le regrette car "ce n’est ni un pas en avant, ni un pas en arrière, mais un gigantesque pas de côté qui ne résout rien et ne nous rapproche pas".

La 20th Century Fox a tranché et après plus d'un an de controverses, le studio a choisi d'éjecter le personnage d'Apu, son épouse Manjula et ses huit enfants, à partir de la 31e saison. D'autres célébrités comme Whoopi Goldberg et Aziz Ansari, dénoncent comment l'épicier au fort accent, a pu influencer la représentation des communautés indiennes et asiatiques.

A titre personnel, je m'étonne qu'un personnage aussi anodin de ce célèbre dessin animé, pas plus idiot que le chef de la police ou le cafetier Moe ait suscité une telle polémique, d'autant plus regrettée par le producteur, lui aussi d'origine indienne.

Il faudrait peut-être arrêter de trop en faire et de se mortifier, surtout quant il n'y a pas lieu. Tant de bruit pour pas grand-chose, c'est un peu comme une tempête dans un verre d'eau et il y a bien mieux à faire, comme s'occuper du vrai racisme et des vraies discriminations, sans que des penseurs qui pensent pour nous, nous disent comment penser.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 17:00

Pompiers

Un sapeur-pompier volontaire a été blessé de quatre coups de couteau mardi soir près de Frontignan dans l'Hérault, a-t-on appris ce mercredi de source judiciaire.

 

 

Le pompier a été conduit à l'hôpital de Sète, après avoir rejoint sa caserne. Ses blessures n'inspirent pas d'inquiétude. L'agresseur a pris la fuite. Une enquête a été confiée au SRPJ de Montpellier.

 

 

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime, qui regagnait sa caserne pour effectuer la permanence de nuit dans une voiture sérigraphiée, a été hélée par deux jeunes femmes inquiètes de l'état de leur ami inconscient dans son véhicule.

 

 

Ayant constaté à l'examen que la personne avait perdu connaissance, probablement à cause de l'alcool, le sapeur pompier a décidé d'appeler ses collègues et le Samu. Mais au moment où il a voulu téléphoner, un autre homme est intervenu. Il lui a mis un couteau sous la gorge pour l'empêcher d'appeler.

 

 

Une bagarre a ensuite éclaté et le pompier a reçu quatre coups de couteau à l'abdomen, au cou et au bras, a précisé la même source.

 

 

Dans un communiqué, Manuel Valls a condamné avec fermeté l'agression dont a été victime ce sapeur-pompier volontaire et a salué son courage.

 

 

Les sapeurs-pompiers de France, qu'ils soient volontaires, professionnels ou militaires, assurent, chaque jour, sur l'ensemble de notre territoire, des interventions périlleuses, au service de la sécurité des Français. Il est intolérable qu'ils soient pris pour cibles, a écrit le ministre de l'Intérieur.

 

 

 

Source "la dépêche du midi".

Partager cet article

Repost0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 07:00

02-panneau.jpg

Pas si connu de nos jours, le viaduc ferroviaire des Fades enjambe la vallée de la rivière "Sioule", entre Sauret-Besserve et les Ancizes (Puy-de-Dôme). La ligne Lapeyrouse - Volvic (tronçon de Clermont-Ferrand à Montluçon, via le plateau des Combrailles) passe dessus. Hélas, son exploitation a été suspendue en 2007, officiellement pour "raison de sécurité", à cause de la vétusté, mais c'est la baisse de fréquentation de la ligne, voyageurs comme fret, qui a entraîné l'arrêt de son entretien régulier.

 

 

Cette ligne avait été déclarée d'utilité publique le 22 juillet 1881. Concédée à la compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO), de 1893 à 1896, un projet de viaduc a été étudié pour traverser la profonde vallée de la Sioule. Repris plusieurs fois par différents ingénieurs, c'est le projet Virard qui a reçu l'approbation ministérielle en 1901.

 

 

La société française de constructions mécaniques, basée à Denain (Nord), a été déclarée adjudicataire des travaux. Il s'agit de construire un viaduc semi-métallique, à trois travées en acier laminé, à poutres droites, reposant sur deux piles géantes en moellons de granit. Elles sont l'œuvre de la prestigieuse corporation des maçons itinérants de la Creuse. Evidées, ce qui a permis leur construction sans échafaudage, les ouvriers pouvaient y monter par l'intérieur, grâce à un monte-charge.

 

 

Le montage du tablier est effectué au moyen de deux "cages" roulantes, une au départ de chaque rive. Elles renfermaient tous les outils nécessaires à la pose et au rivetage des différentes pièces du tablier.

01-Vue-du-haut.jpg 

 

Les travées latérales mesurent 116 mètres, la travée centrale, 144 mètres. La jonction finale a lieu le 18 mai 1909 et le viaduc a été achevé le 11 septembre de la même année, après 8 ans de travaux.

 

 

Des épreuves de résistance ont été effectuées avec un train chargé de ballast (1075 tonnes). En octobre suivant, le viaduc des Fades était mis en service. Il était, au moment de son inauguration, le plus haut pont du monde, toutes catégories confondues (!).

 

 

03-Perspective.jpg 

 

Il est encore aujourd'hui au 14ème rang des plus hauts viaducs ferroviaires mondiaux. Ses deux piles monumentales en moellons de granit culminent à plus de 92 mètres de haut. Elle sont à ce jour, les plus hautes piles de pont en maçonnerie traditionnelle jamais construites. Leur base est plus vaste qu'un terrain de tennis.

 

 

Ce viaduc est un monument à la gloire de la poutre droite. Son gigantesque tablier constitue un des plus beaux spécimens de ce type et le viaduc des Fades est toujours le plus haut viaduc ferroviaire de France.

 

 

La dernière réfection des peintures remonte à un quart de siècle, mis à part une trentaine de mètres repeints en 2004, la structure métallique du viaduc présente aujourd'hui une corrosion avancée, susceptible de compromettre la sécurité de l'ouvrage, sans parler du triste spectacle de la rouille omniprésente.

 

06-Rouille-Tablier.jpg

 

Des coulées calcaires défigurent même les maçonneries des deux piles, sans parler de l'aspect peu engageant des abords, abandonnés. C'est un triste spectacle.

 

05-abords.jpg

 

 

Une association "Sioule et Patrimoine" ne ménage pas ses efforts pour la réhabilitation du viaduc. Je voudrais rendre hommage aux centaines d'ouvriers qui se sont succédés aux Fades pendant les 8 ans de la construction : carriers, tailleurs de pierre, maçons, charpentiers, peintres ou simples manœuvres. Il n'y a eu que deux accidents mortels en 1906 et 1909 en raison des mesures de sécurité draconiennes.

 

04-plaque.jpg 

 

Ayons une pensée pour ces travailleurs, du sans-grade (parmi lesquels de nombreux adolescents) jusqu'aux compagnons itinérants, nobles de la pierre et du fer, pour ces 800 ouvriers venus de tous les horizons qui, pour un salaire de misère et à la force du poignet édifieront en cette vallée des Fades le plus grand pont du monde !

 

 

Laisser cet admirable viaduc tomber en ruines est aujourd'hui leur faire injure…

 

@+

 

 

 07-Chantier-1909.jpg

 

 

Il manque seulement 3 millions d'euros pour réhabiliter totalement ce viaduc. Ramené à une dimension humaine, c'est ce qu'a coûté l'exosquelette Héraclès, invention construite pour permettre à un homme de se déplacer avec une charge de 100 kilos et dont l'utilité prioritaire ne me saute pas aux yeux. 

Partager cet article

Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 08:00

Medaille-marathon.jpg

Trop souvent, des nouvelles, un peu "hors actualité", que je vous poste font étalage de bassesse ou de lâcheté humaine. Hélas, l'article d'aujourd'hui ira encore dans le même sens, à mon grand regret.

 

 

En effet, des médailles commémoratives volées lors des terribles attentats de Boston (Massachusetts, USA) se sont retrouvées sur "la baie", le célèbre site d'enchères en ligne, cinq vendeurs cherchant ainsi à générer un bien vilain profit morbide.

 

 

Deux jours après le double attentat mortel, des esprits malveillants n'ont pas pensé à autre chose que de faire du bénéfice en mettant en vente des médailles souvenir, par ailleurs volées.

 

 

La société Ashworth Awards, sponsor de la course depuis 31 ans, a conçu les modèles de cette 117e édition. Des lots de médailles ont été volés dans la panique qui a régné après les explosions.

 

 

Dan Ashworth, le patron de cette entreprise familiale de North Attleborough (sud-ouest de Boston), s'indigne dans les colonnes du Boston Globe. Je m'associe à son écœurement.

 

 

Après le drame, tout le monde a été évacué, laissant la possibilité à n'importe qui de s'emparer des médailles remises à l'arrivée du marathon.

 

 

L'épouse du sponsor ne pense pas qu'il s'agisse de participants au marathon qui cherchent à tirer bénéfice de ces objets symboliques. La plupart des concurrents, choqués, ont quitté la ville et ne sont pas revenus rechercher leur prix.

 

 

Résultat un peu morbide de ces mises en vente : les enchères s'envolent et oscillent entre 200 et 316 dollars sur eBay. Le site d'enchères a cru bon de rappeler un point du règlement interne qui dit que toute transaction qui représente graphiquement, glorifie ou tente de tirer bénéfice de la souffrance ou de la tragédie humaine est interdite.

 

 

Les ebayeurs internautes ont tout loisir de "signaler" ce genre d'annonces. Les équipes étudient le problème, mais les cinq médailles figurant sur le site étaient toujours en vente lors de la rédaction de cette note.

 

 

 

Lamentable...

 

 

 

@+

 

 

 

 

Ebay-medaille.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné (tome 5).
    Dans le journal d'un reconfiné, la date du jour comptera double. C'est une première en Europe : l'Irlande et le pays de Galles (Wales) se reconfinent pour une durée respective de 6 et 2 semaines reconductibles, dans le but de réduire les contaminations...
  • L'habit ne fait pas le moine !
    Dans ce billet, 14 personnes tatouées se mettent à nu (ou presque) pour briser les clichés. Le tatouage n'a pas forcément une bonne réputation, même s'il existe depuis des millénaires et même si nous sommes en 2020. Certains pensent que les personnes...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné - Tome 4.
    Je ne suis plus aussi certain que "tout aille bien", même s'il ne se passe plus grand-chose dans le monde et dans notre pays, à part ce fichu virus. En Europe, c'est pas top (tiens, ça rime) et dans les autre pays touché par le flu non plus (tiens, ça...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné" Tome 3.
    La vie est mal faite... Il prenait toutes les précautions et n'était pas du genre à faire la fête au mépris des gestes barrière. Reconnaissable à sa figure ronde, ses lunettes et sa coupe dans le vent, le créateur de mode japonais Kenzo Takada, dit "Kenzo"...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné. Tome 2.
    Ca y est, c'est officiel : la pandémie a fait plus d'un million de morts de par le monde ! ça se fête ! (Nan, là je divague)… mais c'est officiel. Selon les données compilées par l'université américaine Johns-Hopkins, le bilan de la pandémie a dépassé,...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné". Tome 1.
    Ce volet de mon blog revient, ce qui veut dire que ce n'est pas bon pour nous. La suite du "journal de marche d'un confiné" réapparaît sous la forme du "billet d'humeur d'un futur reconfiné"… J'espère qu'il n'y aura pas de troisième volet "nouveau journal...
  • Techniques de parentalités impensables aujourd'hui (Tome 4 et fin)
    Et voici le dernier volet, chers amis... Cette photo de bébé pré-selfie est quasiment iconique. Avant les selfies et les appareils numériques, y compris les smartphones, les gens avaient du mal à faire asseoir les bébés et à les empêcher de bouger pour...

Pages

Catégories