Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2022 3 15 /06 /juin /2022 07:00

Allumer la clime dès que le mercure grimpe est un réflexe. C'est bien agréable, mais un peu contre-productif envers la planète, alors voici d'autres astuces plus écolos existent pour se rafraichir.

Notre corps subit en ce moment les chaleurs extrêmes qui s’abattent sur la France et il est nécessaire de le soulager. Les vagues de chaleur mettent à rude épreuve le cœur et les reins. Il convient toutefois de faire baisser sa température corporelle, sans pour autant faire grimper celle de la planète.

Le premier réflexe est d’allumer la climatisation qui contribue à prévenir les décès dus à la chaleur, mais ses effets rebond peuvent être délicats, car elle fonctionne comme une pompe à chaleur qui prélèverait de l’air chaud à l’intérieur pour le rejeter à l’extérieur, au risque de créer des îlots de chaleur. De plus, les climatiseurs rejettent des fluides frigorigènes, qui contribuent à l’émission de gaz à effet de serre, en étant responsable de 5% des émissions de CO² du bâtiment. Ce constat ne va pas aller en s’améliorant, alors que le consensus scientifique indique que le changement climatique va continuer de provoquer des températures record, plus fréquentes, plus intenses et plus durables.

Les systèmes de climatisation réchauffent l’atmosphère et ne sont pas une solution viable sur le long terme pour faire face à la canicule, c'est pourquoi l’une des solutions avancées est de privilégier les ventilateurs plutôt que le climatiseur. Ben oui, mais c'est pas pareil…

Les ventilateurs augmentent la circulation de l’air sur la peau, ce qui favorise l’évaporation de la transpiration et permet de rester au frais. La revue scientifique "Yale Climate Connections" conseille même de régler son climatiseur à une température plus élevée, pour qu’il se mette en marche lorsque la température de la pièce est supérieure aux réglages actuels.

Des tests effectués dans une chambre climatique créant les conditions d'épisodes de chaleur mortelle (Chicago 1995, et Europe 2003) montrent que l’utilisation de ventilateurs est efficace pour les adultes en bonne santé de moins de 40 ans, tant que les températures restent inférieures à 37°C. En revanche, pour les personnes âgées et celles souffrant de problèmes de santé, le ventilateur serait insuffisant au-dessus de 37°C.

Après avoir installé un ventilateur au salon, d’autres astuces existent pour garder un intérieur frais sans avoir recours à la clime. La stratégie consiste à empêcher la chaleur d’entrer en journée et de capter la fraîcheur la nuit. Le jour, il faut fermer les fenêtres et les volets pour faire barrage aux rayons du soleil, ne pas laisser non plus les portes ouvertes, pour ne pas faire circuler l’air chaud d’une pièce à l’autre. Au contraire, dès que la nuit commence à tomber et les températures à descendre, il faut ouvrir grand les fenêtres pour faire passer des courants d’air frais.

Sur le long terme, pour faire face aux nombreuses vagues de chaleur à venir, il est recommandé de réaliser une isolation par l’extérieur pour les murs et d’isoler la toiture. Un logement bien isolé laisse moins vite entrer la chaleur en été et le froid en hiver. Les végétaux sont aussi des alliés, car un arbre devant une baie vitrée, ou des plantes grimpantes près des fenêtres créent de l’ombre et filtrent les rayons du soleil.

Autre levier d’action, la couleur, pour les bâtiments ou les véhicules, car s’il fait 26°C, un toit foncé pourra atteindre jusqu’à 80°C, la même toiture de couleur claire restera à 45°C, tandis la même, en végétal, ne montera guère au-dessus de 29°C.

Si votre logement n’est pas adapté aux fortes chaleurs, cherchez les lieux frais, comme les forêts et les parcs, même en ville. Les plantes rafraîchissent l’atmosphère grâce à l’évapotranspiration : l’eau qu’elles puisent par les racines est rejetée par les feuilles sous forme de vapeur d’eau. Un chêne peut ainsi transpirer jusqu’à 1000 litres d’eau par jour selon l’Office national des forêts. N'hésitez pas, vous non plus, à boire beaucoup (de l'eau)...

Cette quête des végétaux est bien sur beaucoup plus compliquée en ville. C'est pour cette raison que les chercheurs appellent à végétaliser les zones urbaines dans les années à venir. Les villes sont en effet des ilots de chaleur, qui la conservent à cause du manque de végétaux, de l’activité humaine et des bâtiments. Faute d’arbres, abritez-vous dans un lieu frais comme un cinéma, une bibliothèque municipale, un supermarché, un musée... car ce sont des endroits climatisés, même si ce n'est pas la panacée, au moins, que cela vous profite aussi un peu.

Si vous possédez une oasis, comme une piscine ou un point d’eau, mouillez-vous le corps, au moins le visage et les avant-bras. Ce sont des gestes simples, efficaces et durables, mais jusqu'ici, tout va bien…

Partager cet article

Repost0
20 avril 2022 3 20 /04 /avril /2022 07:00

En cette période d'actualité (presque essentiellement tournée sur la politique politicienne, voici un article léger et souriant, avec 10 animaux vraiment uniques, dont il est difficile de croire qu’ils existent réellement. Et pourtant, ce sont des animaux incroyables et authentiques... La nature est vraiment pleine de surprises, avec cette sélection d’animaux vraiment bizarres dont vous n’avez probablement jamais entendu parler.

 

1 - Le papillon-caniche du Venezuela.

C'est une espèce de mite encore non identifiée, connue et photographiée seulement depuis 2009, par le Dr Arthur Anker, zoologiste, dans la région de Gran Sabana au Venezuela. Son nom vient d'une comparaison de son apparence physique apparentée à la fois au papillon de nuit et au caniche.

 

2 - Le galéopithèque de Temminck.

Aussi appelé le Colugo de Malaisie, on le rencontre en Indonésie, en Thaïlande, en Malaisie et à Singapour. Avec le galéopithèque volant des Philippines, ils représentent les deux seules espèces de dermoptères, couramment appelés "lémurs volants".

 

3 - Les fous à pieds bleus.

Ce sont des oiseaux marins de la famille des Sulidae. Ils sont maladroits sur terre à cause de leurs grands pieds, mais sont réputés pour être dociles. Leurs jambes et leurs pieds palmés de couleur turquoise ne manquent pas d’attirer l’attention.

 

4 - Le chien viverrin.

Aussi appelé "chien martre", c'est un mammifère carnivore qui ressemble à un raton laveur, mais qui appartient bien à la famille des canidés, dont il est le seul représentant à hiberner. On le rencontre en Europe de l'Est, où sa présence est indésirable car il est considéré comme une espèce invasive et source de problèmes de santé publique en tant que porteur de la rage. Toutefois, si vous n’arrivez pas à décider si vous voulez un chien ou un raton laveur comme animal de compagnie, il est peut-être fait pour vous.

 

5 - La chèvre Markhor.

Cette chèvre de taille moyenne mesure de 1,35 à 1,80 m de long pour un poids de 35 à 115 kg. Son pelage est gris-brun, avec de longs poils en hiver qu'elle perd à la saison chaude. Le mâle arbore des cornes spiralées de 1,5 mètre de long et il est plus grand que la femelle, qui, elle, porte des cornes moins spectaculaires (25 cm). On le trouve à l'ouest de l'Himalaya.

 

6 - La vache duveteuse ou Highland Cattle.

Originaire du nord de l'Ecosse, la vache "Highland" est un bovin rustique pouvant pâturer des zones marécageuses. Elle est utilisée pour entretenir ce type de paysage, et fournit une viande persillée de bonne qualité gustative. La race a été exportée aux États-Unis et au Canada, mais on la retrouve dans de nombreux pays, notamment en Alaska, en Scandinavie, en France et même en Australie.

 

7 - Le mara de Patagonie.

Ce curieux animal appelé aussi "lièvre de la pampa" passerait presque pour le croisement d'un kangourou et d'un lièvre. Le Mara est un rongeur de la famille des Cavidés, comme les cobayes. Il est endémique d'Argentine et classé comme quasi menacé. Après le capybara et les castors, c'est le troisième plus gros rongeur vivant. Il mesure environ 75 cm de long pour un poids de 16 kg et peut courir à 55 km/h, avec des pointes à 80 km/h sur de courtes distances. Il peut aussi bondir jusqu'à 2 mètres à la verticale.

 

8 - Le tamarin empereur.

Avec sa fabuleuse moustache, ne dirait-on pas un empereur ou un vieux sage ? Le Tamarin empereur est un primate de la famille des Cebidae et vivant en Amérique du Sud. Il se nourrit surtout de fruits, mais capture aussi des insectes sur les feuilles et les petites branches périphériques, tels que criquets, larves et papillons, sans oublier les araignées et les escargots, mais parfois aussi des lézards, grenouilles ou œufs d’oiseau quand il en trouve. Il peut vivre jusqu'à 17 ans en captivité.

 

9 - Le rhinopithèque, ou singe doré à nez retroussé.

Voici un petit singe dont le visage ne vous laissera pas indifférent. Membres de la famille des Cercopithecidae, son nez semble avoir été amputé. Ils vivent tous en Asie du Sud-Est et supportent des températures extrêmes. Dans leur société, les mères occupent un rang plus élevé que les femelles sans petit, et les mâles ayant plusieurs partenaires acquièrent un statut supérieur.

 

10 - Le porc laineux ou Mangalitza.

 

C'est une race de porc relativement proche du sanglier, élevée pour sa viande et pour l’entretien d’espaces naturels montagnards. Originaire de l'empire austro-hongrois, le porc laineux a conquis la moitié orientale de l'Europe. On le trouve aujourd'hui en Europe centrale, en Allemagne, en Autriche et en Suisse. Il s’élève en plein air, car il supporte mal l’enfermement, ayant besoin d'une étendue de terre suffisante pour fouiller le sol de son groin, et supporte bien les très basses températures.

 

Voilà, voilà, pas de politique donc, même si le sujet concernait aujourd'hui les animaux, et je vais refermer cette parenthèse souriante, car jusqu'ici, tout va bien...

Partager cet article

Repost0
6 avril 2022 3 06 /04 /avril /2022 07:00

Pizzas Buitoni, chocolats Kinder, fromages Graindorge, ces intoxications alimentaires nous inquiètent.

Des alertes sanitaires viennent d’être lancées en France, concernant des marques connues de tous. Les contrôles sont pourtant (théoriquement) drastiques, mais le système n’est pas 100% fiable.

 

I – SALMONELLE.

La salmonelle aurait été détectée dans du chocolat (ce qui est rarissime) dans des friandises pour enfants : œufs Kinder Surprise, Schoko-bons et autres, fabriqués en Belgique. Le groupe italien Ferrero a fait savoir qu’il rappelait certains lots de chocolats fabriqués en Belgique.

Plusieurs pays européens sont touchés, avec 63 cas de contamination à la salmonelle signalés en Grande-Bretagne, 21 malades en France, signalés par le centre national de référence des salmonelles Pasteur, dont 15 qui ont consommé les produits Kinder concernés, pour un âge médian de 4 ans. La direction du groupe Ferrero précise toutefois qu'aucun produit Kinder mis sur le marché français n'a été testé positif à la salmonelle, et qu'il n'y a aucune plainte de la part de consommateurs. On ne sait donc pas ce que sont ces 15 cas, ni pourquoi le n° de téléphone d'assistance aux consommateurs est aux abonnés absents, comme l'a montré l'enquête de France Info. La société suggère de les contacter par mail et de faire une demande de remboursement, qui sera effectuée en bon d'achat. Merci Ferrero, c'est trop.

 

 

II – ESCHERICHIA COLI.

Pour les pizzas Buitoni de la gamme Fraîch'Up, on suspecte une contamination par la bactérie Escherichia Coli. Les autorités françaises ont lancé le rappel des dites pizzas, suite à une recrudescence, depuis fin février, de cas de syndromes hémolytiques et urémiques (SHU). 75 cas sont en cours d'investigation, et 2 enfants sont décédés, même si le lien avec les pizzas n'a pas été confirmé.

Les cas sont survenus dans 12 régions de France métropolitaine: Hauts-de-France (16), Nouvelle Aquitaine (11), Pays de la Loire (10), Ile-de-France (9), Bretagne (7), Grand Est (5), Auvergne-Rhône-Alpes (4), Centre Val-de-Loire (4), Provence-Alpes-Côte d'Azur (3), Bourgogne Franche-Comté (2), Normandie (2) et Occitanie (2).

 

III – LISTERIA.

Mais ce n'est pas tout… Après les pizzas et les chocolats, ce sont des centaines de fromages qui sont rappelés en urgence à cause d'une bactérie dangereuse : Vendus dans une majorité d'enseignes diverses, ils pourraient contenir la bactérie Listeria monocytogène, responsable de la listériose. Il s'agit de Coulommiers au lait cru (1), (4), de fromage au lait cru (2), et de brie au lait cru (3).

Les personnes qui auraient consommé c es 4 fromages et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, ainsi que des courbatures, sont invitées à consulter leur médecin traitant. Des formes graves avec complications neurologiques et même des atteintes maternelles ou fœtales chez la femme enceinte peuvent parfois survenir. Les femmes enceintes ainsi que les personnes immunodéprimées et les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes. La listériose est une maladie qui peut être grave et dont le délai d'incubation peut aller jusqu'à huit semaines.

Tout ceci n'est guère rassurant et pose des questions sur le respect des normes sanitaires et sur la communication des industriels de l'alimentation. Nos assiettes ont le droit d'être saines, même si jusqu'ici, tout va bien…

 

  1. Coulommiers au lait cru 350g Franprix, avec le code-barres 3263859343712 dans le lot 250222LI9. Commercialisé entre le 22 mars et le 4 avril.
  2. Fromage au lait cru de Normanville, dont le code-barres est 3252950011002 dans le lot 250222LI9. Commercialisé entre le 17 mars et le 4 avril ;
  3. Brie au lait cru 1kg de la marque E.Graindorge, avec les identifiants suivants : 3252950000877 pour le code-barres, 250222LI9 pour le lot. Vendu entre le 15 mars et le 4 avril.
  4. Coulommiers de la marque E.Graindorge "sur paille au lait cru". Le lot concerné est le 250222LI9, et le code-barres le 3252950010012, vendu entre le 10 mars et le 4 avril.

Partager cet article

Repost0
5 avril 2022 2 05 /04 /avril /2022 07:00

Nous venons d'apprendre que la poste devait être chargée de la distribution des professions de foi des candidats, car il fallait éviter le raté des dernières élections régionales et départementales. Pour la préparation de la propagande électorale des élections présidentielles et législatives, le gouvernement nous refait donc le coup du cabinet de conseil privé. La commission d’enquête du Sénat indique que le gouvernement a missionné "Sémaphores", pour un montant de 289.785 euros, afin d'accompagner les préfectures dans l’organisation de la distribution des plis électoraux. La commission a émis une sorte de mise en garde dans son rapport, mais le recours aux cabinets de conseil privés par l’État est un système installé, nous explique-t-elle.

Ce contrat fait suite au fiasco sans précédent de la distribution lors des dernières élections départementales et régionales. En juin 2021, une commission d’enquête avait révélé que 40 % des électeurs n’avaient reçu ni la profession de foi des candidats, ni les bulletins, et que la proportion atteignait même plus de 90 % dans plusieurs départements.

Pris sous le feu des critiques, le gouvernement s’était engagé à résoudre ces difficultés pour les échéances électorales suivantes. Le but a loin d'avoir été atteint vu comment se déroule la (non)-distribution. On se souvient qu'en 2020, l'entreprise Adrexo avait obtenu le marché de la distribution dans 7 régions et 51 départements, et s’était montrée plus que défaillante dans sa mission. La majorité de tout ce beau papier glacé s'était retrouvée directement à la poubelle, souvent toute emballée ou même encore en cartons. L'accord cadre qui liait l'Etat à l’entreprise jusqu’en 2024 a été résilié.

On apprend aujourd'hui que la poste sera le seul opérateur qui distribuera les professions de foi des candidats. Pourquoi alors le cabinet du Premier ministre a-t-il eu recours à un nouveau cabinet de conseils, trois mois plus tard ?

Sémaphores déclare avoir élaboré "une cartographie des risques dans la gestion des professions de foi par les préfectures, avant d'être chargé d’analyser les plans d’organisation, de contrôle et de secours pour la distribution de la propagande". Si vous avez compris à quoi ça sert exactement et quelle va être la vraie mission de ce cabinet privé qui va nous coûter un "pognon de dingue", je vous tire mon chapeau.

Sans rire, on apprend aussi qu'à l’issue des élections, Sémaphores devra "évaluer la distribution des plis, assurée par l’opérateur postal, pour viser à mieux identifier les plis qui n’auront pas été distribués aux électeurs, afin de maximiser la distribution des plis de propagande". On comprend toujours rien !

Traduction : On va essayer de deviner ce qui cloche, on est incapable d'organiser ça correctement, mais après, on va essayer de comprendre pourquoi on a été mauvais et comment on va continuer ainsi, selon les errements antérieurs.

La mise sous pli des documents de propagande électorale est de moins en moins effectuée par les agents des préfectures, qui sont confrontées à une baisse d’effectifs. L'Etat déconcentré a fréquemment recours à des prestataires privés, et ce sont pas moins de 76 % des préfectures qui ont signalé des difficultés imputables à leurs prestataires (plis incomplets, retards ou absence de livraison).

Une enquête sénatoriale a conclu à des manquements dans la distribution, mais le gouvernement a toujours recours à un cabinet de conseil privé pour continuer selon les errements antérieurs.

Même si jusqu'ici tout va bien, c'est tout ce que j'en retiendrai.

Partager cet article

Repost0
2 avril 2022 6 02 /04 /avril /2022 07:00

Japon- Guide de voyage au Japon - Easyvoyage

Aujourd'hui, toujours ni guerre, ni virus, ni politique, mais juste le dernier épisode sur le sujet du Japon, avec ses aspects de la vie quotidienne totalement impensables chez nous.

31 - Les panneaux routiers déroutants.

Conduire à l'étranger peut être une expérience intéressante. Au Japon, ils conduisent de l'autre côté de la route, et certains panneaux de signalisation ont des significations différentes des nôtres. Je ne connais pas ceux-ci, mais bravo à qui peut les comprendre !

 

32 – Pas de cheveux dans la nourriture.

Personne n'aime trouver de cheveux dans la soupe. La plupart des personnes aux cheveux longs attachent simplement leurs cheveux, mais les japonais sont allés jusqu'à inventer un appareil facial qui permet non seulement de garder les cheveux à l'écart lorsqu'on mange ses nouilles, mais aussi de les laisser tomber. C'est vraiment d'un chic fou.

 

33 - Balcons de tasse de café.

A la fête foraine, on trouve parfois des manèges en forme de tasse à café tourbillonnante, c'est normal. Au Japon, pays des conceptions architecturales fantastiques, il n'est cependant pas rare de trouver des balcons de cette forme. C'est un figuratif pour évoquer ce lieu destiné à boire le café (ou le thé ?).

 

34 - Bandeaux de cheveux avec d'énormes chats.

Les Japonais adorent les chats et tout un tas d'accessoires de mode et de gadgets mettent ceux-ci en vedette, à l'instar de ces énormes bandeaux "chats" qui sont certainement une façon de montrer son amour de ces félins. Les amoureux inconditionnels des chats rêvent d'avoir leur animal de compagnie avec eux toute la journée, et cette mode est une solution à la japonaise…

 

35 - Hamburgers Pokémon.

Les Pokemons sont connu dans le monde entier et ces personnages Nintendo sont devenus bien plus qu'un simple jeu, surtout au Japon ! Une chaîne de restauration rapide a même inventé ses propres hamburgers sur ce thème, avec des hamburgers (comestibles) conçus pour ressembler aux personnages Pokémon. Osez-vous y goûter ?

 

36 - Maisons de câlins pour personnes seules.

Dans le monde moderne, de moins en moins de personnes fondent une famille et ont des enfants, choisissant de se concentrer plutôt sur les études, les affaires ou la carrière. Au Japon, pays où l'on peut se louer des acteurs qui joueront une famille, des enfants, des grands-parents, ce n'est pas différent, mais le manque est toujours là. Pour pallier cet inconvénient, des maisons de câlins ont ouvert un peu partout. Attention, ce ne sont que des câlins et rien de plus qu'un câlin (marque d'affection innocente). Vouloir plus n'est absolument pas autorisé en ces lieux. C'est impensable ailleurs. Qui, chez nous, paierait un étranger pour éteindre et câliner ?

 

37 – Aromes inhabituels du Kit-Kat.

Si vous avez l'habitude de cette friandise au chocolat, les Kit-Kats japonais se déclinent quant à eux en une gamme de saveurs inhabituelles, bien différentes de ce qui se fait chez nous. Kit-Kat a sorti des versions au chocolat blanc, au beurre de cacahuète, au caramel salé et au biscuit avec des fortunes diverses et n'ont pas eu le succès escompté. Ce n'est rien, comparé aux saveurs du Japon : thé vert, sauce soja, saké, matcha, fleurs de cerisier, pommes de terre, etc. Beurk.

 

38 – Des parapluies-tentes.

Personne n'apprécie de se faire mouiller sous une pluie battante et les parapluies ne protègent pas toujours des fortes averses. Quand il pleut au Japon, c'est souvent très fort et de manière inattendue, avec du vent, et un parapluie ordinaire ne suffit pas pour se garder au sec. Un inventeur japonais a donc créé ce parapluie bulle pour rester au sec quelle que soit l'intensité de la pluie.

 

39 - Des distributeurs automatiques de tout.

Un peu partout, les distributeurs automatiques vendent surtout des bonbons, des collations ou des boissons (chips, barres énergétiques, gâteaux, bonbons, boissons énergisantes, eau, boissons chaudes, etc.). Au Japon, c'est une autre histoire : les distributeurs automatiques vendent à peu près n'importe quoi, un peu tout ce qui est possible d'imaginer… pour se dépanner dans n'importe quel domaine, y compris le plus incongru.

 

40 - Des barrières de travaux amusantes.

Quand nous rencontrons des barrières de travaux, c'est souvent que le passage est interdit, et ce n'est jamais amusant. Au Japon, c'est différent. Pour ne pas (trop) incommoder les piétons et les conducteurs, les fabricants les ont rendues mignonnes et amusantes. Pas sur que ça fonctionnerait chez nous…

 

41 – Les feux de circulation bleus japonais.

Dans la plupart des pays, sinon tous, les feux de signalisation sont : rouges, oranges et verts. Bien sûr, au Japon, c'est différent et le vert y est remplacé par du bleu. La nuance de bleu peut aller du bleu turquoise au bleu royal, mais c'est toujours du bleu. Cela doit être quand même assez déroutant au début, pour les étrangers qui conduisent au Japon pour la première fois.

 

42 - Les fruits ont une forme différente.

Les Japonais adorent les fruits, mais ils sont extrêmement chers, à tel point, qu'ils sont souvent offerts en cadeau, étant un signe de richesse et de sophistication. Les Japonais se doivent donc de les présenter de manière esthétique, un peu comme ces pastèques. Au Japon, on peut trouver des pastèques (mais pas que) en forme de carrés, de cœurs ou d'autres formes amusantes. Les jeunes plants sont placés dans des pots en forme diverses lorsqu'ils sont petits et poussent ainsi avec une forme déterminée dans le pot.

 

43 – La compagnie d'aviation Pokémon.

Mais non, cette compagnie n'existe pas, mais les avions sont souvent peints dans le thème Pokemon. Le Japon semble obsédé par tout ce qui est "anime", "manga" ou "Pokemon".

 

C'est surprenant parce que chez nous, les Pokemon n'ont pas la même importance que là-bas, mais au Japon, c'est tout à fait naturel.

Partager cet article

Repost0
24 mars 2022 4 24 /03 /mars /2022 08:00

Aujourd'hui, toujours ni guerre, ni virus, ni politique, mais juste le 3ème et avant-dernier épisode, sur le sujet du Japon, avec ses aspects de la vie quotidienne totalement impensables chez nous.

Episode 3/4 (de 11 à 30).

21 - Un cerisier en fleurs, mais en Lego.

À première vue, cet arbre ressemble à des fleurs de cerisier, comme on peut en voir au printemps. Toutefois, ce bel arbre est en réalité fabriqué à partir de briques lego en plastique. C'est l'une des attractions les plus impressionnantes de Legoland Japon, qui a même remporté un record du monde Guinness (le plus grand arbre au monde, fabriqué à partir de blocs Lego). L'arbre comporte des lanternes qui sont allumées pour les visiteurs de fin de soirée. C'est joli, mais ce n'est que du plastique…

 

22 - Les échantillons alimentaires en vitrine sont tous en plastique.

Le stylisme culinaire est ici un véritable art, mais il est difficile de cuisiner des préparations abouties qui seront uniquement présentées à des fins publicitaires. Il existe beaucoup de secrets de préparation derrière la nourriture des émissions culinaires de télévision ou les photos de recettes. Par exemple, les poulets entiers destinés à la présentation ne sont généralement pas cuits et même souvent simplement peints en brun, au lieu d'être cuits. Pour éviter le gaspillage des échantillons de nourriture ou des plats exposés, les japonais ont trouvé un moyen de contourner le problème. Au lieu d'utiliser de la vraie nourriture et de la laisser se perdre, ils utilisent des échantillons de plastique très sophistiqués et très ressemblants pour ressembler à de la nourriture. C'est joli pas très digeste, tout est en plastique !

 

23 - Bagages classés par couleur.

Si vous n'avez pas encore compris à quel point les japonais aiment l'ordre, alors cette photo vous en donnera la preuve. Le personnel des aéroports japonais a l'habitude de classer les valises des passagers par couleurs avant de les poser sur le tapis roulant. Cela peut faire sourire, mais hormis l'organisation qui est très impressionnante, cela montre également que le personnel de l'aéroport traite les bagages avec soin et respect, comme on traite généralement les affaires des autres au Japon.

 

24 - Les trains japonais et les enfants.

Voyager en train est un mode de transport pratique, mais rarement divertissant, et jamais dédié aux enfants… sauf au Japon ! Tous ceux qui voyagent avec des enfants comprendront le bien-fondé de la chose, car les enfants peuvent devenir rapidement agités lorsqu'ils voyagent en train ou en avion. Certains trains japonais ont donc eu l'idée de proposer de quoi occuper les petits lors des longs trajets. Par exemple, sur le "Fujikyu", les enfants peuvent jouer sur un siège de pilote, avec des jeux spécialement conçus pour les jeunes passagers. Les parents peuvent ainsi profiter d'un voyage paisible, pendant que leurs enfants s'amusent.

 

25 – Des excuses écrites pour être parti 20 secondes trop tôt.

Si vous êtes un utilisateur régulier des transports en commun, vous savez bien qu'il faut compter avec le retard et les grèves, et ce parfois sans aucun avertissement. Cela n'arrive pas au Japon. Par exemple, lorsque le Tsukuba Express de la Tokyo Train Company quitte le quai à partir de 20 secondes plus tôt que prévu, la compagnie ferroviaire publie des excuses écrites et publiques. Cela ne sert peut être pas à grand-chose, mais une fois de plus, c'est un geste destiné à apporter une marque de politesse et de respect envers les usagers. Impensable chez nous !

 

26 - Prendre un bain de nouilles Ramen (soupe asiatique).

Aimez-vous les nouilles ramen ? Rêvez-vous de vous baigner dedans ? J'ai du mal à comprendre le concept, mais au cas où, au Japon, vous pourrez réaliser votre rêve en vous baignant dans une piscine remplie de nouilles ramen. Il est en effet possible d'emmener toute la famille pour un bain relaxant dans des nouilles ramen. La baignoire est même parfois conçue en forme de bol de soupe, contenant un bain à remous d'authentique bouillon. Il parait que c'est bon pour la peau. Quel gâchis alimentaire !

 

27 – Des maisons à l'envers.

Le concept a été développé par une chaine de restaurants, mais a été repris par des particuliers souhaitant une maison différente. Le but est atteint, même si c'est d'abord une démonstration de créativité et de compétence architecturale fine que possèdent les japonais, mais il serait intéressant de vérifier à quoi ressemble l'intérieur de cette maison. Cela coûte plus cher de construire ainsi, sans parler des délais allongés et de la fragilité probable pour réaliser au final, des constructions bien inutiles.

 

28 - KFC contre McDonald's.

A chaque jour son déguisement. Il est fréquent de croiser des faux combats de rue entre le colonel Sanders (fondateur de KFC) et son rival, le célèbre Ronald Mac Donald (un peu style Manga tous les deux...). Ici ces deux personnages simulent une confrontation pacifique au milieu de la rue. Les japonais sont peut-être ordonnés et extrêmement ponctuels, mais sont parfois aussi bien déroutants. On ne sait pas qui a gagné, ni à quoi ce genre d'exhibitions costumées sert vraiment.

 

29 – Protégez les cerfs... et protégez-vous !

Le Japon est un archipel qui manque parfois d'espace et la frontière entre les habitats naturels et les zones résidentielles est parfois ténue. La faune et les citadins doivent parfois cohabiter malgré eux, et ce n'est de la faute de personne. Les animaux sur la défensive, peuvent parfois se révéler être un danger inattendu. Par exemple, les cerfs sauvages sont très abondants au Japon, et les hardes de ces animaux sauvages peuvent se révéler dangereuses. Des panneaux ont donc été mis en place pour en informer les habitants, et même si les illustrations du panneau peuvent vous paraître amusantes, il n'en est rien, car les cerfs peuvent vous attaquer par surprise. Ils défendent juste leur territoire et il est plutôt déconseillé de les croiser.

 

30 - Laisser ses objets de valeur à la vue de tout le monde.

Cette photo montre un homme assoupi dans un train, mais vous remarquerez un détail impensable chez nous. Cet homme endormi a laissé ses objets personnels de valeur exposés devant lui. N'importe qui pourrait se saisir de son téléphone ou son portefeuille, mais personne ne le fera. Le respect des autres et de leurs biens prévaut et il peut laisser son portable et son argent bien en vue. Il les retrouvera intacts à son réveil.

A suivre, même si jusqu'ici, tout va bien...

Partager cet article

Repost0
21 mars 2022 1 21 /03 /mars /2022 08:00

Aujourd'hui, toujours ni guerre, ni virus, ni politique, mais juste la suite du sujet aussi léger que japonais, pour nous changer les idées. Nous repartons pour le Japon, avec ces aspects de la vie quotidienne totalement impensables chez nous. Certaines scènes décrites pourraient même faire penser à de la science-fiction...


Episode 2/4 (de 11 à 20).

 

- Vous obtenez ce que vous commandez !
Combien de fois avez-vous commandé quelque chose sur un menu, parce que la photo du plat vous a mis l'eau à la bouche, mais pour être ensuite bien déçu quand on vous l'a apporté ? C'est une situation courante qui n'existe pas au Japon, car là-bas, vous obtenez exactement ce que vous commandez : (What you see is really what you get).

Si un plat ou un dessert a l'air savoureux sur le menu, il sera identique dans votre assiette. La photo ci-dessous montre en exemple, un dessert à la cerise, de chez Starbucks, qui est rigoureusement identique à sa photo publicitaire. Chez nous, cela ne risque pas d'arriver.

 

Une cafeteria bien organisée et rangée.
Costco Wholesale Corporation est une chaine de magasins discount fonctionnant sur le principe de libre-service avec adhésion. La marque est présente dans le monde entier (et même en France), et comporte, là-bas, des cafeterias. Ce type d'établissement de restauration est connu chez nous pour être plutôt mouvementé et bruyant aux heures de pointe, avec des reliefs de repas traînant un peu partout sur les tables... sauf au Japon. Cela n'existe pas, y compris chez le discounter Costco. Tous les chariots sont propres et bien rangés, ce qui ne risque pas d'arriver chez nous, et ce dans aucune cafeteria.

 

- Nourriture d'hôpital rivalisant avec celle d'un restaurant.
En France, nous avons un très bon système de soins qui fait de l'excellent travail, mais parfois, il y a quand même un souci avec la nourriture qu'on vous sert à l'hôpital, même si, au départ, on n'y vient pas pour manger. Etre admis à l'hôpital n'est pas une partie de plaisir, mais la nourriture servie est parfois vécue comme une double peine. A contrario, voici une présentation de nourriture-type, servie dans les établissements hospitaliers… japonais. C'est impressionnant de raffinement et beaucoup d'entre nous souhaiteraient parfois trouver le même genre de nourriture aussi belle que bonne, simplement au restaurant. Il nous reste encore un peu de chemin à faire, au pays de la gastronomie…

 

- Des voitures étranges dans le rétroviseur.
Les japonais ont la réputation de se déguiser sans raison particulière, y compris pour une sortie en public. Ils ont aussi la passion des véhicules de style "anime" et si vous conduisez là-bas, vous ne saurez jamais ce qui vous attend dans le rétroviseur. Cela pourrait en divertir certains, en surprendre d'autres, car chez nous, ce genre de véhicule de bande dessinée ne se rencontre pas souvent, alors que là-bas, si…

 

- Les objets perdus !
Vous est-il arrivé d'oublier des affaires de valeur ou très importantes dans un endroit public et angoisser ensuite totalement quand vous prenez conscience des conséquences, lorsque vous réalisez. Vous tentez de courir et de retourner à cet endroit, mais au fond de vous, vous savez très bien que quelqu'un a déjà pris vos affaires. Lorsque cela arrive au Japon, et même si vous ne vous attendez guère à retrouver votre bien au même endroit, il arrive fréquemment que quelqu'un a bien rangé votre sac et l'a mis de coté, en évidence, et totalement intact.

 

Les enfants nettoient leur propre école.
On apprend souvent des chansons vantant la propreté à l'école, mais cela ne reste qu'une comptine apprise à l'école. Les écoliers japonais portent le message à un autre niveau, car la majorité des écoles japonaises n'ont ni concierge, ni assistant de nettoyage. Ce sont donc les enfants qui font le travail, car nettoyer sa propre école est une façon d'exprimer sa gratitude envers l'Etat et les enseignants. C'est aussi une façon d'apprendre à travailler de manière productive, et en équipe.

 

Un dîner de Noël KFC.
En Europe ou aux Etats-Unis, on s'attend à un dîner de Noël tout à fait copieux et recherché, ayant necessité une longue préparation. C'est un moment familial qui est pris très au sérieux, et une bonne dinde ou d'autres mets raffinés sont indispensables dans bien des pays du monde occidental. Noël n'est tout simplement pas Noël sans la dinde, sans les légumes de Noël, ou sans bûche, par exemple. Cependant, au Japon, il est parfaitement acceptable de déguster un seau KFC ou un bon hamburger comme repas de Noël, qui n'a peut-être pas la même importance que chez nous.

 

– Une foule bien organisée.
Avez-vous déjà vu de telles bonnes manières dans un espace public très fréquenté ? Bien que le côté "montée" soit fort encombré et le coté "descente" totalement vide, il ne viendrait à l'idée à personne d'utiliser le mauvais côté de l'escalier, même s'il est vide, et même pour gagner du temps. Les Japonais aiment l'organisation et ont beaucoup de respect pour les bonnes manières sociétales, sans poussette, ni bousculade. Les gens sont patients et sont prévenants envers ceux qui les entourent. Ce comportement est totalement impensable chez nous.

 

– Etre sincèrement désolé.
Ne vous en faites pas, je sais bien que vous ne lisez pas le japonais, alors je vais traduire. Un billet manuscrit a été laissé dans le panier de ce vélo, avec en argent, l'équivalent de 10 euros, joint. Le papier dit : "J'ai accidentellement renversé votre vélo et votre sonnette a été cassée dans la chute. Je suis désolé, mais je suis pressé. Pour vous dédommager, je vous laisse 1000 yens pour en racheter une". Encore une fois, ce genre d'excuses très sincères et très bienveillantes est impensable chez nous. 

 

– Des pédiluves dans les trains
Qui d'entre nous a déjà eu l'occasion de prendre un bain de pieds, dans un train en marche ? Et d'abord, qui serait intéressé pour le faire ? C'est peut-être bizarre, mais au Japon, les passagers d'un train ont parfois la possibilité de prendre un bain de pieds rapide, afin de se détendre pendant le voyage. C'est une excellente idée, mais difficilement applicable chez nous. 


A suivre, même si jusqu'ici, tout va bien...
 

Partager cet article

Repost0
18 mars 2022 5 18 /03 /mars /2022 08:00

Aujourd'hui, pas de guerre, pas de virus, pas de politique, juste un sujet bien idiot et bien léger pour nous changer les idées. Il est toujours intéressant de se comparer avec des pays qui ont des coutumes et des cultures qui nous semblent bien curieuses. Je vous ai préparé 43 photos, qui seront diffusées en 4 épisodes de 10.

Chez certains, on trouve des similitudes avec notre pays, mais il y a aussi ceux qui semblent se trouver sur une planète inconnue, un peu comme le Japon. Chaque aspect de leur vie quotidienne est totalement différent de ce que nous connaissons. C'est un pays fascinant avec ses coutumes inhabituelles, et certaines scènes sont juste impensables chez nous.

 

Episode 1/4 (de 1 à 10).

 

1 – Déguisement de Spinner.

Vous connaissez tous le "spinner", cette sorte de petite toupie qu'on place sur son doigt, mais voudriez-vous vous balader en rue, déguisé en spinner. Probablement pas, mais au Japon, il est tout à fait acceptable de se déguiser en objet et de se promener ainsi.

 

2 – Le cosplay.

Ces conventions de déguisement (cosplay) sont très populaires au Japon. En règle générale, les Japonais adorent se déguiser en personnages de Mangas, mais une tendance s'est rapidement développée, cette variante permettant aux gens de se déguiser en personnages de film, de jeu vidéo ou tout autre personnage de fiction, y compris de dessin animé, à l'instar de cet adulte, qui fait tranquillement ses courses, déguisé en saucisse.

 

3 - Des files bien ordonnées dans les gares.

Si vous avez déjà pris le train et connu les bousculades  dans ls gares, vous savez que pour monter dans le train, c'est parfois un peu chaotique et que tout le monde se bouscule. Rien de tout cela n'existe au Japon. Les gens font la queue dans une file d'attente soignée et ordonnée, dans un alignement de citoyens polis et ordonnés. Lorsque le train arrive, les gens montent un par un, et les portes du train restent ouvertes assez longtemps pour que tout le monde puisse monter normalement. Le rêve !

 

4 – Le scooter en forme de cochon.

Rouler en ville en scooter est une action très banale, mais cependant, rouler sur un cyclomoteur portant une tête de cochon n'est pas quelque chose que nous voyons tous les jours chez nous. Déguiser son deux roues est pourtant une chose qui n'est pas rare au Japon. Chez nous, cela attirerait certainement quelques regards étonnés, mais là-bas, les passants n'y prêtent aucune attention, peut-être grâce à leur ouverture d'esprit ?

 

5 – La sieste au travail.

Nous ne pouvons même pas imaginer la réaction du patron qui nous surprendrait endormis au bureau, pendant les heures de travail. Nulle part au monde il n'est bien vu de faire la sieste au bureau, même très fatigués. Au Japon, c'est différent, car les patrons ne voient pas d'inconvénient à ce que leurs employés piquent un roupillon au travail, puisqu'ils sont réputés être des gens très motivés travaillant dur. Si un employé a besoin de faire une sieste, cela signifie juste qu'il est épuisé par ses efforts consentis pour le bien de l'entreprise.

 

6 – Les vigiles d'escalators.

Nous utilisons les escalators sans même y penser, et si l'un d'eux ne fonctionne pas, le personnel du centre commercial, de l'aéroport ou du centre d'affaires mettra simplement une pancarte pour en informer les visiteurs. Au Japon, les gérants engagent un gardien privé pour faire le travail du panneau à sa place. Lorsque quelqu'un s'approche de l'escalier en dérangement, le gardien informe le public qu'il ne fonctionne pas et qu'il doit donc en prendre soit un autre, soit les escaliers classiques.

 

7 - Adultes déguisées en personnages d'anime.

Vous n'avez pas besoin d'être accro à l'anime pour savoir que les japonais l'adorent l'anime. Rappelons que ce terme désigne l'animation au sens large (films et séries télévisées). Les longs métrages d'animation sont plus prisés que les anime télévisés, de moins bonne facture. Dans les autres pays, se déguiser est généralement réservé aux fêtes ou aux occasions spéciales, mais au Japon, il est tout à fait courant de voir des adultes déguisés en personnages d'anime, et sortir ou se déplacer quotidiennement ainsi, tout en vaquant à leurs activités habituelles.

 

8 - Robocop à la guitare.

Voici, en pleine rue, deux citoyens japonais, déguisés en personnages de Robocop, jouant de la guitare. Il n'a pas été possible de définir s'il s'agissait d'une exhibition ponctuelle ou s'il s'agissait d'une sorte de publicité ou encore d'événement de relations publiques, mais quand même…

 

9 - Télétubbies body-buildés.

Les enfants des années 2000 regardaient les Teletubbies, diffusés entre 1997 et 2001. C'était une étrange émission télévisée pour enfants, composée de quatre personnages au ventre rond, vivant dans un monde merveilleux, mais tout de même très limité, malgré la présence de bébé-soleil. Il y avait 3 garçons : Tinky Winky, Dipsy et Po, et une fille : La-la, qui passaient leur temps à niaiser, rire et se goinfrer du tybby-toasts. Ces hommes, probablement respectables, se sont déguisés en personnages des Teletubbies dans le cadre d'un concours de musculation, et cela ne choque personne.

 

10 – Dark Vador rose à l'effigie de Hello Kitty.

Tout le monde aime Hello Kitty, mais le personnage reste simplement une figure populaire de dessins animés. Toutefois, au Japon, elle a pris une importance démesurée, car le pays tout entier exprime sans honte son amour inconditionnel pour Hello Kitty. Les japonais sont littéralement obsédés par tout ce qui la concerne. Enfants comme adultes (enfin, surtout ces derniers) lui vouent une véritable passion, à l'instar de cette personne déguisée en Dark Vador rose. Elle a ainsi combiné deux de ses personnages fictifs préférés : Hello Kitty et Dark Vador. Bien que le costume soit un peu effrayant, il montre à quel point les japonais peuvent être créatifs.

A suivre, même si jusqu'ici, tout va bien...

Partager cet article

Repost0
10 mars 2022 4 10 /03 /mars /2022 07:00

Si parler de son salaire ou de son patrimoine est souvent tabou, les candidats à la présidentielle n’ont pas d’autre choix que de se mettre à nu, car la haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a publié leurs déclarations de patrimoine et d’intérêts, dévoilant quelques surprises, quand les 12 candidats officiels à la présidentielle ont dévoilé leur déclaration.

1 - Valérie Pécresse, amatrice d’art ?

La candidate LR dispose avec son mari du patrimoine le plus important, avec 9,7 millions d’euros (4,17 millions en son nom propre), comprenant trois maisons et des terrains pour une valeur de plus de 4,1 millions d’euros, mais la candidate ne mise pas que sur la pierre, car elle déclare être en possession de trois œuvres d’art : une lithographie de Joan Miró (14 000 €), un tableau de Jean Hélion (35 000 €) et un tableau de Nicolae Mitrofan (Mitro) pour 10 000 €.

2 - Jean-Luc Mélenchon soumis à l’impôt sur la fortune immobilière ?

Le patrimoine immobilier du candidat LFI s’élève à 1,37 million d’euros, composé d’un appartement à Paris (1,2 million d’euros) et d’une maison dans le Loiret (170 000 €). Il faut savoir que les Français sont normalement soumis à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) si la valeur nette de leur patrimoine immobilier excède 1,3 million d’euros. Le candidat doit cependant encore rembourser 100 000 € d’emprunt immobilier, mais il n'est pas sur que cela suffise à minorer suffisamment le total. Jean-Luc Mélenchon déclare par ailleurs 95 000 € sur divers comptes bancaires.

3 - Emmanuel Macron serait-il trop dépensier ?

Ne possédant aucun bien immobilier, le président a déclaré un patrimoine essentiellement constitué de comptes bancaires et d’instruments financiers, d’un montant d’environ 550 000 €, bien qu’il ait perçu environ 900.000 € de revenus nets imposables depuis le début de son mandat à l’Élysée. Ceci dit, si on ramène ls 350.000 claquée par la valeur sur une année, cela ne fait qu'une moyenne de 70.000 € annuel, ou 5800 euros par mois, ce qui, même tous frais payés, reste presque raisonnable.

4 - Philippe Poutou possède la voiture la plus chère.

S’il a déclaré le plus faible patrimoine des 12 prétendants à l’Elysée avec 122 000 € sur ses comptes bancaires (pas si mal pour un ouvrier qui ne bosse pas) et aucun bien immobilier, Philippe Poutou possède la plus chère des voitures : une Peugeot 308 SW Allure d’une valeur de 22 500 €, que le candidat du NPA aurait acheté en 2020 pour 15.000 € avec des aides diverses, alors que la valeur du véhicule s’élevait au moment de l’achat à 26.900 €. Là aussi, il faut raison garder car une Peugeot 308 break n'aura jamais l'aura d'une sportive italienne.

5 - Nicolas Dupont-Aignan roule les cheveux au vent.

NDA n’est pas en reste en ce qui concerne la valeur de son bolide, car il est propriétaire d’une Peugeot 308 CC de 2007, achetée d’occasion en 2018, pour 5.000 €. C'est plutôt modeste, même s'il est aussi propriétaire de plusieurs biens immobiliers, dont un appartement à Paris de 105 m², évalué à 1,4 million d’euros, sur un patrimoine de 2.165.000 €..

6 - Yannick Jadot roule écolo.

C'est bien le moins qu'on attendait de lui, mais s'il est véhiculé dans des berlines de fonction. Pas de zèle en tout cas pour ce candidat qui ne se balade pas au volant d'un gros SUV ou d'une grosse allemande. Fidèle à lui-même, le candidat écologiste possède un scooter électrique d'une valeur approximative de 4 000 €. Ce serait presque indigent.

7 - Marine Le Pen rembourse un prêt hongrois de 10 millions d’euros.

La candidate du rassemblement national a contracté trois prêts, dont le dernier pour sa campagne présidentielle, auprès de la banque hongroise MKB pour un montant de 10,69 millions d’euros. L'information avait été révélée par RTL, mais jusque-là jamais confirmée.

8 - Zemmour serait-il plus riche qu’il ne le laisse entendre ?

Le candidat de "Reconquête" est propriétaire ou copropriétaire à Paris, de 5 appartements dont la superficie va de 27 à 165 m², pour des valeurs allant de 176.400 à 1,8 million d’euros. En novembre dernier, sur France Info , il avait minoré ces valeurs, et déclaré que les personnes étant propriétaires d’un appartement à 1,3 million d'euros, ce n’est pas ce qu’on appelle des riches. Avec une valeur réelle immobilière de 2.900.000 euros, des parts de 1.530.000 euros dans une société et 495.000 euros sur son compte assurance vie, on peut légitimement supposer qu'il s'estime riche malgré tout, tirant l'essentiel de ses revenus comme gérant ou écrivain.

9 - Qui jongle avec les comptes bancaires ?

Yannick Jadot et Philippe Poutou ne possèdent aucun bien immobilier, Emmanuel Macron non plus, car s'il est le candidat qui possède le plus de comptes en banque, la villa du Touquet est un héritage des parents de Brigitte. Les autres candidats eux, disposent d'au moins 3 comptes en banque : 5 pour Jean-Luc Mélenchon (près de 100.000 euros), 5 aussi pour Anne Hidalgo (120.000 euros) et trois pour Éric Zemmour (détails ci-dessus).

10 - Qui a contracté le plus de dettes ?

Pour ce qui est des assurances-vie, Pécresse et Zemmour arrivent en tête, avec respectivement 2,3 millions d'euros et 495.000 euros, mais si ces montants sont exorbitants, ils n'ont rien à envier aux dettes et emprunts de certains. Outre Marine le Pen et son prêt hongrois, on découvre que Valérie Pécresse doit 984.000 euros, dont plus de 170.000 euros au Trésor Public pour des arriérés de revenus 2020. Jean Lassalle cumule 5 emprunts, pour plus de 202.000 euros, tandis qu'Éric Zemmour en rembourse 4, pour un total de plus de 630.000 euros. À l'inverse, ni Nathalie Arthaud, ni Philippe Poutou, ni Yannick Jadot n'ont d'emprunt à leur nom.

On peut donc estimer, que pour les 12 candidats, jusqu'ici, tout va bien...

Partager cet article

Repost0
4 mars 2022 5 04 /03 /mars /2022 08:00

J'aurais préféré vous parler de la poutine, le plat Québécois consistant en des frites mélangées à du fromage en grains et nappées d'une sauce brune, mais je suis hélas obligé, vu les circonstances, de vous soumettre mon analyse.

Comme en 2014, lors de la conquête de la Crimée, l'offensive en Ukraine était censée être une simple "opération militaire spéciale", et l'Occident l'a cru naïvement… Il s'agit peut-être de l'avis des mêmes experts qui assuraient que Poutine n'irait pas après le "Dombass", et qu'il était inconcevable qu'il aille jusqu'à Kiev.

Après ces 9 jours de guerre, nous voyons bien qu'il en a été autrement, et que non contents d'avoir fait tirer cette nuit sur la centrale nucléaire de Zaporijjia (la plus importante d'Europe) avec des chars à canon thermique, d'avoir à peu près rasé la ville de Kharkiv en employant, le cas échéant, des bombes thermo-bariques, certains généraux envisagent au grand jour une destruction programmée de Kiev, avec des bombes atomiques de faible puissance, ce qui n'existe pas.

La victoire facile que Vladimir Poutine espérait n'a pas eu lieu car la résistance des Ukrainiens a été sous-estimée, tandis que Moscou qui misait sur une relative apathie de l'Occident, affronte aujourd'hui un bloc uni, et des sanctions certes sans grand effet pour l'instant, mais inédites.

L'Union européenne, les États-Unis, la Grande-Bretagne et d'autres, ont décidé de frapper au portefeuille, d'empêcher les avions russes de circuler, et d'isoler le pays de l'économie mondiale. Au pouvoir depuis plus de 20 ans, assis seul au bout de tables longues comme un jour sans pain, dans les immenses salons du Kremlin, Vladimir Poutine apparaît comme un chef d'état isolé.

Son entourage ne lui rapporte (par peur) que ce qu'il souhaite entendre, mais dans la rue, malgré les risques graves de déportation ou pire encore, qui pèsent sur eux, des milliers de Russes osent contester l’offensive menée par le maître du Kremlin.

Poutine prête-t-il attention à l’avis des citoyens russes qui le contestent ? Non.

Le poids des sanctions finira-t-il par affaiblir le chef de l’État russe ? Non.

Jusqu’où ira Poutine pour assouvir sa soif de reconquête d’un empire perdu ? C'est bien là le problème. Brutal, acculé, et capable de la pire des fuites en avant dans un maelström de folie, Vladimir Poutine est devenu incontrôlé et incontrôlable.

Ayant un profond mépris pour la vie humaine (des autres), il préférera une apothéose destructrice quitte à faire des millions de morts en Ukraine et engendrer des dégâts incommensurables au sein même de son propre pays, la Russie voisine.

N'a-t-il pas réaffirmé sa détermination et annoncé "suivre son plan"? Après le bombardement de la centrale nucléaire de Zaporijjia, en Ukraine, la nuit dernière, l'inquiétude est encore montée d'un cran depuis l'annonce, il y a quelques jours, de la mise en alerte de combat des moyens de dissuasion ?

En d'autres termes, Poutine peut-il décider seul de déclencher l'arme nucléaire, et quel est le protocole ?

Depuis le début de l'offensive, la Russie a menacé l'OTAN et ses alliés d'une guerre nucléaire à plusieurs reprises, mais Poutine ne serait pas le seul décisionnaire d'une telle option. Décrit comme "paranoïaque" par les observateurs, ses positions sont de plus en plus tranchées, et il refuse le dialogue, réfugié, parait-il, quelque part en Sibérie, dans un bunker. C'est un homme assez complexe, qui, au début de son règne, en 2000, faisait juste un tout petit peu attention à l'opinion de l'Occident, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui, où il se moque éperdument de tout.

Même si le protocole de déclenchement de l'arme nucléaire russe n'est pas officiellement connu, les experts s'accordent à dire que le président russe doit avoir l'aval de plusieurs personnes pour appuyer sur le bouton rouge. Dans ce processus collégial, le maître du Kremlin aurait besoin de l'accord du ministre de la défense et du général, chef d’état-major des armées (les deux types dont les visages reflètent un parangon de jovialité, assis à côté de lui lors de l'annonce citée supra).

Quelle est la marge de manœuvre ?

Selon un dispositif de communication crypté pour ordonner le lancement d'une frappe nucléaire, l'action combinée se partage entre ces trois personnes (dont Poutine). Même si le chef d'état-major russe est à même de bloquer une frappe nucléaire, sa tactique de guerre n'étant guère compatible avec une attaque de cette envergure, on peut s'interroger sur sa réelle marge de manœuvre, dans le cas où Poutine venait a décider la mise en oeuvre de la force nucléaire.

A suivre au prochain épisode (si on est encore là), car heureusement, jusqu'ici, tout va bien…

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Les astuces pour se rafraîchir sans (trop) réchauffer la planète
    Allumer la clime dès que le mercure grimpe est un réflexe. C'est bien agréable, mais un peu contre-productif envers la planète, alors voici d'autres astuces plus écolos existent pour se rafraichir. Notre corps subit en ce moment les chaleurs extrêmes...
  • Incidents au Stade de France : vers une nouvelle pagaille à chaque fois ?
    La grève du RER B samedi dernier était l'un des facteurs (mais pas le seul) des incidents autour du stade de France. Or, les syndicats ont décidé de remettre ça et de lancer un nouvel appel à la grève vendredi, jour du match France-Danemark. Le fiasco...
  • Sale temps sur les blogs...
    Sale temps sur les blogs… Comme certains et certaines d'entre vous le savent, je m'occupe de la rédaction d'une petite revue bimestrielle, dédiée en interne à une marque d'automobile. Je me faisais récemment la réflexion que j'en avais un peu assez de...
  • Poutine ressort l’avion de l’apocalypse pour son défilé du 9 mai.
    L’appareil, qui peut résister à une explosion nucléaire, a été reperé en survol de Moscou. Dans l'attente, l’offensive russe en Ukraine s’enlise, et le repli des troupes dans le Donbass n’est pas aussi efficace que prévu, alors que le 9 mai approche....
  • 10 animaux vraiment uniques qui existent réellement...
    En cette période d'actualité (presque essentiellement tournée sur la politique politicienne, voici un article léger et souriant, avec 10 animaux vraiment uniques, dont il est difficile de croire qu’ils existent réellement. Et pourtant, ce sont des animaux...
  • Des bactéries toxiques dans nos assiettes !
    Pizzas Buitoni, chocolats Kinder, fromages Graindorge, ces intoxications alimentaires nous inquiètent. Des alertes sanitaires viennent d’être lancées en France, concernant des marques connues de tous. Les contrôles sont pourtant (théoriquement) drastiques,...
  • Présidentielles : les professions de foi à la poubelle, ça recommence...
    Nous venons d'apprendre que la poste devait être chargée de la distribution des professions de foi des candidats, car il fallait éviter le raté des dernières élections régionales et départementales. Pour la préparation de la propagande électorale des...

Pages

Catégories