Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2022 2 05 /07 /juillet /2022 07:00

Les Sables-d'Olonne, Palavas-les-Flots, Torreilles ou Argelès-sur-mer...  ces communes ont abandonné leurs douches de plage, jugées déplorables sur le plan environnemental et bien trop dispendieuses en période de sécheresse.

C'est une perte de confort que certains regrettent, mais qui est plus respectueuse de l'environnement. Le petit plaisir de la douche sur la plage après une baignade en mer est donc un luxe voué à disparaître? Chaque année, les stations balnéaires sont de plus en plus nombreuses à supprimer les douches de plages, en raison de la sécheresse et des enjeux climatiques. D'autres se tournent vers des alternatives pour faire des économies d'eau.

C'est un peu embêtant, car après le bain, nous aimons tous nous rincer, et enlever le sel avant d'aller au restaurant. À Palavas-les-Flots (Hérault), la municipalité a troqué depuis 2019 les douches du front de mer pour une quinzaine de pédiluves.

Ben oui, mais on ne s'appelle pas Jésus, le lavage des pieds n'est pas primordial, c'est tout le corps qu'on voulait dessaler. Selon le maire, les pédiluves permettent à la commune d'économiser 40% d'eau par rapport aux douches. Selon moi, ils peuvent bien les enlever.

Ces dernières années, le bilan est d'environ 5 millions de litres par an et par commune, soit 5000 m3 qui partent en douches et finissent dans le sable. C'est vrai que vu sous cet angle, balancer des millions de litres d'eau potable dans la nature, ce n'est plus possible. Il va falloir prendre la douche au logement et rentrer avec la peau bien tiraillée par le sel.

C'est probablement une question d'adaptation. En fait, je suppose que le problème ne vient pas tant du volume d'eau utilisé que de la pollution produite par ces douches, notamment lorsqu'elles ne sont pas raccordées au réseau d'assainissement. N'oublions pas que les shampoings, après-shampoings et autres crèmes solaires s'évacuent alors dans le sable, ce qui pollue les nappes phréatiques et nuit à la qualité de l'eau.

A Torreilles-Sud (naturiste), le maire explique que le non-respect des consignes de douche est la raison principale qui l'a poussé à prendre la décision. L'objectif est de faire des économies d'eau parce que nous la Catalogne Nord est une zone où les nappes phréatiques sont particulièrement sous tension, et les effluves polluent les sols.

Le pavillon bleu recense aussi les plages mettant en œuvre une politique de développement touristique respectueuse de l’environnement. Cela risque d'impacter les communes ayant conservé leurs douches et incitera les communes à la suppression à brève échéance.

Les communes qui souhaitent garder un dispositif de rinçage, sont invitées à remplacer les douches par des rinces-pieds ou des robinets (bof). Pour celles qui souhaitent conserver des douches, il faudra mettre des dispositifs de réduction du débit, veiller au contrôle des fuites et apposer des messages de sensibilisation pour la réduction de la consommation d'eau et la non-utilisation de produits lavants ou anti-solaires.

Enfin, il est primordial que tout système de rinçage soit raccordé à un système de traitement et de récupération des eaux usées pour éviter tout rejet direct dans le milieu naturel.

L'été s'ra chaud, l'été s'ra chaud, dans les treillis, dans les rangeos… car jusqu'ici, tout va bien.

 

 

Partager cet article

Repost0
15 juin 2022 3 15 /06 /juin /2022 07:00

Allumer la clime dès que le mercure grimpe est un réflexe. C'est bien agréable, mais un peu contre-productif envers la planète, alors voici d'autres astuces plus écolos existent pour se rafraichir.

Notre corps subit en ce moment les chaleurs extrêmes qui s’abattent sur la France et il est nécessaire de le soulager. Les vagues de chaleur mettent à rude épreuve le cœur et les reins. Il convient toutefois de faire baisser sa température corporelle, sans pour autant faire grimper celle de la planète.

Le premier réflexe est d’allumer la climatisation qui contribue à prévenir les décès dus à la chaleur, mais ses effets rebond peuvent être délicats, car elle fonctionne comme une pompe à chaleur qui prélèverait de l’air chaud à l’intérieur pour le rejeter à l’extérieur, au risque de créer des îlots de chaleur. De plus, les climatiseurs rejettent des fluides frigorigènes, qui contribuent à l’émission de gaz à effet de serre, en étant responsable de 5% des émissions de CO² du bâtiment. Ce constat ne va pas aller en s’améliorant, alors que le consensus scientifique indique que le changement climatique va continuer de provoquer des températures record, plus fréquentes, plus intenses et plus durables.

Les systèmes de climatisation réchauffent l’atmosphère et ne sont pas une solution viable sur le long terme pour faire face à la canicule, c'est pourquoi l’une des solutions avancées est de privilégier les ventilateurs plutôt que le climatiseur. Ben oui, mais c'est pas pareil…

Les ventilateurs augmentent la circulation de l’air sur la peau, ce qui favorise l’évaporation de la transpiration et permet de rester au frais. La revue scientifique "Yale Climate Connections" conseille même de régler son climatiseur à une température plus élevée, pour qu’il se mette en marche lorsque la température de la pièce est supérieure aux réglages actuels.

Des tests effectués dans une chambre climatique créant les conditions d'épisodes de chaleur mortelle (Chicago 1995, et Europe 2003) montrent que l’utilisation de ventilateurs est efficace pour les adultes en bonne santé de moins de 40 ans, tant que les températures restent inférieures à 37°C. En revanche, pour les personnes âgées et celles souffrant de problèmes de santé, le ventilateur serait insuffisant au-dessus de 37°C.

Après avoir installé un ventilateur au salon, d’autres astuces existent pour garder un intérieur frais sans avoir recours à la clime. La stratégie consiste à empêcher la chaleur d’entrer en journée et de capter la fraîcheur la nuit. Le jour, il faut fermer les fenêtres et les volets pour faire barrage aux rayons du soleil, ne pas laisser non plus les portes ouvertes, pour ne pas faire circuler l’air chaud d’une pièce à l’autre. Au contraire, dès que la nuit commence à tomber et les températures à descendre, il faut ouvrir grand les fenêtres pour faire passer des courants d’air frais.

Sur le long terme, pour faire face aux nombreuses vagues de chaleur à venir, il est recommandé de réaliser une isolation par l’extérieur pour les murs et d’isoler la toiture. Un logement bien isolé laisse moins vite entrer la chaleur en été et le froid en hiver. Les végétaux sont aussi des alliés, car un arbre devant une baie vitrée, ou des plantes grimpantes près des fenêtres créent de l’ombre et filtrent les rayons du soleil.

Autre levier d’action, la couleur, pour les bâtiments ou les véhicules, car s’il fait 26°C, un toit foncé pourra atteindre jusqu’à 80°C, la même toiture de couleur claire restera à 45°C, tandis la même, en végétal, ne montera guère au-dessus de 29°C.

Si votre logement n’est pas adapté aux fortes chaleurs, cherchez les lieux frais, comme les forêts et les parcs, même en ville. Les plantes rafraîchissent l’atmosphère grâce à l’évapotranspiration : l’eau qu’elles puisent par les racines est rejetée par les feuilles sous forme de vapeur d’eau. Un chêne peut ainsi transpirer jusqu’à 1000 litres d’eau par jour selon l’Office national des forêts. N'hésitez pas, vous non plus, à boire beaucoup (de l'eau)...

Cette quête des végétaux est bien sur beaucoup plus compliquée en ville. C'est pour cette raison que les chercheurs appellent à végétaliser les zones urbaines dans les années à venir. Les villes sont en effet des ilots de chaleur, qui la conservent à cause du manque de végétaux, de l’activité humaine et des bâtiments. Faute d’arbres, abritez-vous dans un lieu frais comme un cinéma, une bibliothèque municipale, un supermarché, un musée... car ce sont des endroits climatisés, même si ce n'est pas la panacée, au moins, que cela vous profite aussi un peu.

Si vous possédez une oasis, comme une piscine ou un point d’eau, mouillez-vous le corps, au moins le visage et les avant-bras. Ce sont des gestes simples, efficaces et durables, mais jusqu'ici, tout va bien…

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Bonjour les ami(e)s, Je vous prie d'excuser mes passages en pointillés mais j'ai connu des jours meilleurs. Je pensais être tranquille avec la santé, mais une visite chez le cardiologue n'a pas été à la hauteur de mes attentes, puisque je dois repiquer...
  • Nous sommes 8 milliards sur Terre depuis ce matin.
    Selon les estimations des nations unies, la barre symbolique des 8.000.000.000 d’êtres humains sur Terre vient d'être atteinte et 59 % de la population mondiale habite en Asie. La démographie mondiale et sa projection nous apprennent que le nombre de...
  • Un petit coup de gueule aujourd'hui, ça faisait longtemps. Je vais mettre un coup de projecteur sur le château de Piquecos (82), qui est quand même une demeure ayant été royale et dans la chapelle duquel plusieurs souverains, depuis Louis XIII, se sont...
  • Un véhicule de gendarmerie impliqué dans une violente collision.
    Dimanche 4 septembre après-midi, un peu avant 17h30, un accident s’est produit sur la route départementale menant à Pittefaux (Pas-de-Calais), depuis Saint-Martin-Boulogne. Un véhicule de gendarmerie a été impliqué, et quatre personnes ont été blessées,...
  • Le futur (proche) dans nos magasins...
    Le futur robotisé est sur le point de devenir une réalité. Après la voiture sans chauffeur, voici les magasins sans vendeurs et sans caissières, bref, sans personne d'autre dans les rayons que les clients. Même le réassort des produits sera automatique...
  • La Poste (suite) annonce la suppression du timbre rouge.
    Notre bon vieux timbre rouge "prioritaire" sera remplacé par une "e-lettre rouge" dès le 1er janvier 2023. Ce n'est peut-être pas si dramatique que çà, car le timbre rouge soi-disant distribué en 24 heures ouvrées (1 jour) se révèle dans les faits (du...
  • Pourquoi la poste condamne-t-elle de plus en plus de boites aux lettres ?
    Près de 300 boîtes aux lettres ont été récemment condamnées à Paris, mais de plus en plus de boîtes aux lettres de la poste, qu'elles soient à Paris, en banlieue ou en région, qu'elles soient implantées sur un pied ou adossées à un mur, ont été condamnées...

Pages

Catégories