Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 11:36

AZF-Pompiers.jpg

Toulouse (Haute-Garonne). Nous sommes le 21 septembre 2001, c'est une journée estivale comme l'été indien d'ici nous en fait connaître chaque année. Il fait beau. Les attentats des tours jumelles sont encore dans toutes les têtes. C'était il y a seulement 10 jours et la télévision diffuse depuis lors des images d'horreur en boucle.

La vie continue. La journée s'annonce exceptionnelle. Elle le sera.

 

 

10h17'47'' : Un éclair rectiligne est vu.

10h17'56" : Une explosion se produit avec une formation nuageuse.

10h18'01" : Une immense colonne gazeuse bleue se forme.

18h1805" : Apocalypse. Le hangar AZF n°221 contenant un stock de nitrate d'ammonium explose.

 

Toutes les sirènes de la ville hurlent. La rocade est un champ de débris et d'épaves. Tous les centres commerciaux des alentours sont détruits, 150 autobus du dépôt proche ne sont plus que de la ferraille tordue, l'hôpital Marchant et l'école des ingénieurs sont en ruines. Le souffle emporte tout sur son passage, les toits et les vitres des habitations explosent. On relèvera 31 morts et environ 2500 blessés graves. Les blessés légers n'ont jamais été tous comptabilisés. 30.000 logements sont endommagés. Toute vie et circulation se sont arrêtées, on n'entend plus que les sirènes et les gens qui hurlent.

 

AZF est un tas de cendres et de ferraille tordue. A la place du hangar se trouve maintenant un cratère de 70 m sur 40.

 

Les casernes de pompiers, les postes de police et les gendarmeries sont submergés d'appels pendant une demi-heure. Eu égard à la force de l'explosion, chacun croit qu'une bombe a explosé dans son quartier. Les plus folles rumeurs se propagent, on signale, qui une explosion à la gare, qui une explosion au centre ville ou à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. La panique est à son comble.

 

Les secours plongent au cœur de l'apocalypse. Des corps gisent ensanglantés sur le bitume, des personnes titubent, encore sonnés, d'autres errent sans but, le regard hagard, des femmes hurlent, l'une d'elles crie en boucle : "les b…….. nous attaquent". C'est un cauchemar. Non, c'est la réalité, tout ceci est vraiment arrivé.

 

Les voitures qui fonctionnent encore malgré l'état de leur carrosserie et l'absence de vitres font office d'ambulance. Une postière s'improvise ambulancière avec son kangoo jaune.

 

Le sud-ouest de la ville est détruit en grande partie. Nombre de logements, entreprises et équipements (piscines, gymnases, salles de concert et le lycée) sont touchés. Des dégats tels que des portes et fenêtres enfoncées et des murs lézardés vont jusqu’au centre-ville. Le grand palais des sports sera entièrement démoli et reconstruit car il était trop endommagé.

 

Un nuage toxique brunâtre, que l'on a qualité de totalement inoffensif a été créé par l'explosion. Où est-il retombé ?

Celle-ci s'est entendu jusqu'à 80km à vol d'oiseau. Dans le Tarn-et-Garonne, le Tarn et le Gers, le souffle de l'explosion a été ressenti. Témoins et victimes de la catastrophe d'AZF sont marqués à jamais.

 

Puis vint l'heure de la justice. En 2009, les prévenus ont été relaxés par le tribunal correctionnel de Toulouse. Au nom des victimes, le parquet a fait appel et un nouveau procès s'ouvrira le 3 novembre prochain.

 

Et aujourd'hui ? Le site AZF ressemble encore à un vaste désert industriel avec, tout au bout de plusieurs hectares de terre rase, les premières constructions de ce que sera le Cancéropôle Toulousain.

 

N'oublions jamais.

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 14:44

 Raim.jpg

Dès la mi-août, les vendanges commencent en Catalogne. Autrefois, elles étaient une affaire de famille : on rameutait les cousins, et les parents un peu éloignés pour la cueillette du raisin. Cette famille élargie (la colla) était payée en vin, selon l'usage. Les écuries, les étables et les casots étaient remplis pour loger pendant un mois tout ce petit monde. Comme partout, aujourd'hui, on fait appel à des saisonniers.

Aujourd’hui, ce sont surtout des gens des pays de l’est et des maghrébins qui officient en Catalogne "Nord", et des sud-américains en Catalogne "Sud", qui se mêlent aux étudiants en quête d’un pécule.

 

La plus grande partie du vignoble catalan est hélas vendangée mécaniquement, comme dans le Penedès, le Priorat ou le Rivesaltes. La main de l'homme, toujours indispensable vient en complément de la machine.

Il reste des vignes escarpées et peu accessibles autrement qu'à l'homme (comme entre Collioure et Port-Vendres, par exemple). Le travail réclame une solide résistance au soleil et au vent. Les anciens utilisent la serpette avec dextérité, sous le rythme du "meneur" en début de rangée.

En Catalogne, c’était souvent une femme, la "Mossena" qui tenait ce rôle. Autrefois, c’étaient bien sûr les ânes qui tiraient ensuite les charrettes remplies de raisins mûrs mais aujourd’hui, les tracteurs ont pris le relais absolument partout.

 

Porte-des-Pays-Catalans.jpg

 

Jusqu'au XIXe siècle, le vin était foulé aux pieds par les femmes (pilsar el raïm). Aujourd'hui des pressoirs modernes ont remplacé tout cela, mais le précieux liquide fermente toujours pendant une bonne semaine et ses effluves qui flottent sur la terre catalane est la marque de septembre.

Le temps des vendanges est toujours un temps de fête, la dernière avant la fin de l’été. Il existe même en Catalogne Sud, à Teia, une fête des vendanges qui perdure depuis plus de 2000 ans. Les vendanges sont en Catalogne un temps sacré.

C'est la récompense d'une année de travail, en même temps que l'adieu à l’été. Aujourd'hui, on en profite pour partager d’autres cultures et traditions, mais de porter toujours plus haut les couleurs de l’hospitalité et de la fierté Catalanes.

 pressurage.jpg

Visca Catalunya !

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 09:02

On n'en fera plus des comme çà...

 
C'était il n'y a pas si longtemps, les dernières deuches neuves, à peine 21 ans... On ne fabriquait pas les autos avec des robots mais avec des bonshommes.
 
Quelle voiture pourra se vanter d'avoir remis la France sur des roues, d'avoir traversé autant de continents, de pouvoir se réparer sur le bord de la route avec du fil de fer, d'avoir été une décapotable à la portée des bourses des jeunes et d'avoir appris à conduire à tant de monde ?
Quelle camionnette pourra se vanter d'avoir transporté tant de pain, d'animaux de ferme, de produits industriels dans autant de souplesse pour un coût plus que raisonnable...
 
Non, on n'en fera plus des comme çà !
 
L'EUROPE L'A TUER !
 
Pour être tout à fait honnête, la 2cv et ses dérivés ne répondaient plus aux normes Euro NCAP du crash-test et son bicylindre à plat aurait nécessité une étude d'injection pour répondre aux normes de pollution. Trop cher, mon fils, pour une voiture en fin de carrière et tellement anachronique.
 
Pas d'ABS, d'ESP, de climatisation, de gestion électronique de l'alimentation, par de turbo, bref... pas d'emmerdes !
 
Revers de la médaille : Même les versions les plus puissantes équipées du moteur 3cv étaient bien à la peine dans les côtes et il fallait jouer du levier - trombonne à coulisse pour relancer le petit moteur dans un bruit d'enfer.
Chauffage quasi inexistant l'hiver, étuve l'été (notamment les camionnettes qui ne décapotent pas), bruit d'enfer rendant presque inutile une radio, roulis vomitif dans les virages, c'était çà, la 2cv et ses dérivés (Dyane, Ami et Méhari).
Mais c'était aussi, la simplicité, la solidité mécanique, un très bon freinage et une tenue de route qui pardonnait toutes les erreurs !
 
Non on n'en fera plus des comme çà.
 
PS : Ma camarade de jeux qui me suivait il y a quelques temps m'a avoué avoit été effarée de l'angle que la carrosserie de ma camionnette prenait dans les virages (et dont on ne s'aperçoit pas tant que çà à bord). Après avoir vu la vidéo ci-dessous, j'ai mieux compris les tronches hallucinées que je croise dans les virages !
 
 
 
@ +
 

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 15:05

40 ans ont passé, les looks, les fringues et le son sont dépassés mais comme dit ce gamin : Non, non, rien n'a changé. 

Cette vidéo rappelera sans doute pas mal de souvenirs à beaucoup d'entre vous !
@+

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 16:09

Connaissez-vous monsieur Andrew LANCASTER ? C'est un taxidermiste Néo-Zélandais de 53 ans qui créé des "ornements" dignes de films fantastiques (ou d'horreur ?).

Si vous voulez décorer votre intérieur de façon originale, vous pouvez lui acheter une de ses "œuvres". Il ne garde rien pour lui-même et vend tout.

Ce monsieur passe son temps à récupérer des cadavres d'animaux le long des routes de Nouvelle-Zélande et les met au congélateur en attendant que l'inspiration lui arrive, mais pas avec le meilleur goût, à mon sens ?

Hans KRIEK, directeur de la SAFE Néo-Nélandaise (équivalent de notre SPA) ne voit pas d'objection au travail de LANCASTER, tant qu'il ne tue pas d'animaux pour exercer son art.

Après tout, un animal mort n'a plus grand chose à espérer.

 

Alors, comment trouvez vous ces "choses" ? (Comme d'hab. photos cliquables).

 

- Sympa

- Délirant

- Grotesque

- Horrible

- Effrayant

- Autre ?

Oiseau-lapin.jpg

Commençons en douceur avec un oiseau-lapin...

 

Opossum-canard.jpg

Continuons avec cet opossum à buste de canard...

 

oiseau poisson

J'ai un peu de mal avec cet oiseau-poisson...

 

opossum-tete-oiseau.jpg

Cet opossum à tête d'oiseau est particulièrement atroce.

 

opossum-miange-mi-demon.jpg

Monsieur LANCASTER semble bien aimer les opossums mais là, franchement j'ai du mal à comprendre où il voulait en venir.

opossum peluche 

Celui-là est le plus sympa de la série. Lancaster lui a juste mis une peluche dans les pattes.

 

andrew-lancasters-taxidermy-creations-new_6-diaporama.jpg

Ce poupon à tête de lapin risque de heurter la sensibilité des jeunes enfants !

 

cochon-ange.jpg

Vous imaginez ce porcinet volant dans votre jardin ?

 

andrew-lancasters-taxidermy-creations-new_9-diaporama.jpg

Un mix tête d'opossum - ours en peluche. Curieux.

 

Opossum-bebe.jpg

Certainement le plus horrible de cette série. Un opossum à tête de poupon. Comme si çà ne suffisait pas, Lancaster l'a gratifié d'une pseudo langue de serpent.

 

Etonnant, non ?

 

@+

 

@ + Lachez vos coms. !

Partager cet article

Repost0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 17:54

Quelle peste ! Je me suis encore fait avoir. J'avais tout fini et cette cochonnerie d'over-blog a planté alors que j'insérais la 28ème et dernière photo. Le brouillon était vide. OB est une m….. !

 

Donc je recommence. Voici quelques photographie d'Arcachon et de ses alentours. C'est une ville magnifique qui a subi récemment une restructuration de son centre, perdant au passage quelques petites activités populaires qui faisaient son charme.

 

Déserte l'hiver, la ville est une fourmilière l'été et la circulation y est impossible. Pour pallier cet inconvénient, j'avais emporté ma mini-moto dans la camionnette qui n'est sortie que le jour du ravitaillement. Autant cette région est intéressante et le climat y est doux, autant les autochtones n'aiment pas le touriste et vous le font savoir. Attentions aux "33". Ils ont tous les droit et vous aucun. Une fois qu'on a intégré le concept…

 

 

1 – Drapeaux de la jetée Thiers.  

 

01 - Drapeaux Jetée Thiers 

Si quelqu'un pouvait m'éclairer sur la raison de la présence de ce drapeau allemand (2ème en partant de la gauche) au bout de la jetée Thiers, je serais  bien content. Je ne fais pas une fixation sur les teutons mais le mur de l'Atlantique a laissé bien des mauvais souvenirs et je ne pense pas, que même en 2011, le drapeau Français flotte sur la cuvette de Dien-Bien-Phu, à titre de comparaison.

 

 

2 – Pas sur la jetée Thiers.

02 - Pieds Jetée Thiers  

De nombreux marins sont venus ici laisser leurs empreintes de pas pour la postérité. Certains d'entre eux, comme Tabarly ou Colas ne sont jamais revenus. Respect à eux.

 

 

3 – Hôtel Royal Richelieu et Bar "Le Thiers" en ARCACHON.  

03 - Hotel Jetée Thiers 

Un des endroits où il fait bon être vu en Arcachon. Il existe quelques lieux comme cela, dans la ville et les quartiers annexes. Certains prennent leur repas depuis leur chambre d'hôtel face à la mer (environ 180 euros), d'autres sur le pont de leur yacht qui ne quitte jamais l'anneau, c'est comme çà…

 

 

4 – Casino d'Arcachon (Château DEGANNE).

 04 - Casino

 

Un style intéressant pour ce château construit au 19ème siècle. Aujourd'hui, c'est un complexe casino, spectacles, boite de nuit. Un lieu branché de la vie nocturne arcachonnaise, mais les machines à sous, çà ne me branche vraiment pas.

 

 

5 – Catamaran LCL

05 - LCL Jetée 

Voici comment un catamaran au passé prestigieux finit sa vie en promenant des touristes autour de l'Ile aux oiseaux, sur le bassin d'Arcachon.

 

 

6 – Le Moulleau, la plage

06 - Moulleau plage 

Un autre endroit bien chic : Le Moulleau. Faubourg renommé d'Arcachon, village dans la ville, c'est le lieu où il faut aller au moins une fois. Ses boutiques classes et ses cafés branchés en font un lieu très animé l'été. Il fait bon être vu, garant négligemment votre Ferrari ou votre Mini Moke, pour aller prendre une verre au "Jardin", ou déguster une glace au "Sorbet d'amour". Un maître-glacier a ouvert plusieurs boutiques sur la région. Ce n'est pas donné (1,50 euro la boule), mais chaque année sortent des nouveaux parfums (la liste est vertigineuse) et les sorbets tous fabriqués maison sont à tomber !

 

 

7 – L'église du Moulleau

07 - Le Moulleau 

Etonnante église de style Byzantin, édifiée au sommet d'une dune, l'église Notre-Dame des Passes fut construite pour les dominicains en 1864. Elle abrite la vierge de l'avent, une des trois exemplaires de vierge enceinte existant en France. Depuis Notre-Dame des Passes (çà ne s'invente pas), s'ouvre une perspective sur l'avenue éponyme et sur la jetée.

 

 

8 – Le bassin à Claouey

08 - Claouey

Le bassin à marée basse, photo prise à CLAOUEY, sur la route du Cap Ferret. J'avais de l'humidité sur l'objectif de l'appareil, ce qui arrive souvent là-bas.

 

 

9 – Etrille mal en point.

09 - Crabe 

Même mal en point, on en trouve encore assez facilement sur la plage d'Arcachon, preuve que le bassin est bien vivant, contrairement à ce que l'on constate sur la grande bleue.

 

 

10 – Cabanes d'huitres à BIGANOS.

10 - Cabanes Biganos 

Il conviendra d'éviter les huîtres sur le marché d'Arcachon (8 euros les 6 avec un ballon de blanc) pour aller les déguster soit au marché de la Teste ou encore mieux dans les cabanes à huîtres de l'Aiguillon, de Gujan-Mestras, de Claouey ou de Biganos ! Elles seront encore plus fraiches et encore moins chères.

 

 

11 – Un grain plage Péreire

11 - Grain Pereire

Les grains de sable piquent très fort les jambes et les yeux, le vent manque nous faire tomber, le bassin est parcouru par des moutons et des grosses vagues et certains bateaux ont déjà rompu leurs amarres. Un grain se prépare. On ne va pas beaucoup dormir au CROSS cette nuit (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage). Ils sont chargés de la conduite opérationnelle des missions dévolues à l'Etat dans le domaine de la sauvegarde de la vie humaine en mer, la sécurité de la navigation et la surveillance des pêches. J'avais emporté une radio VHF et j'ai suivi quelques péripéties à l'écouteur. On ne se refait pas. Par chance, aucun blessé n'a été à déplorer cette nuit là.

 

 

12 – Marée basse à La Teste.

12 - Marée basse La Teste

 

La marée est bien basse dans ce bras qui mène aux cabanes de La Teste et les bateaux sont posés sur la vase. A noter à gauche la présence d'une ancienne pinasse en bois en bel état de conservation et non bidouillée, ce qui est assez rare pour le souligner.

 

 

13 – Artiste de rue en arcachon.

 

13 - Artiste Jetée Thiers

Ce type a passé des journées immobile comme une statue. Il ne sortait de son immobilisme que pour imiter un chant d'oiseau et tirer sur une ficelle imaginaire faisant tourner sa fleur, le tout pendant quelques secondes, à chaque fois qu'un enfant déposait une pièce dans sa sébile selon un rituel bien établi.

 

 

14 – Nouveau centre ville d'Arcachon.

14 - Nouveau Arcachon 

Les puristes vont hurler mais la rue Jéhenne a disparu pour moitié, débouchant maintenant sur un parking Vinci complet dès le matin. Voici le visage du nouveau centre ville d'Arcachon. Les immeubles rappellent vaguement l'architecture de la ville d'hiver mais ce n'est que du béton signé Eiffage. Il faut reconnaître que l'ensemble a transfiguré la ville derrière la mairie et que le modernisme est certainement à ce prix, même si ce superbe quartier n'a pas beaucoup d'âme. Gageons que ce sera chose faite avec la fin des travaux et l'ouverture du nouveau marché couvert.

 

 

15 – Tourteau en sursis.

15 - Crabe tourteau 

Meuh non, je ne suis pas allé plonger. J'ai tout simplement photographié ce beau tourteau dans l'aquarium d'un supermarché local !

 

 

16 – Dubourdieu France.

16 - Dubourdieu

 

Et oui, on peut acheter un bateau moderne tout en bois ! Dubourdieu est l'un des chantiers navals les plus anciens de France. Depuis plus de deux siècles, Dubourdieu construit sur mesure des bateaux en bois à l'unité, de la pinasse traditionnelle au yacht de plaisance. Ils ont une élégance intemporelle. Même pour les occasions, on ne parle pas de prix. Ce détail est à régler de manière confidentielle, directement avec le chantier naval. En tous cas, c'est de la belle ouvrage.

 

 

17 – Port Arcachon

17 - Port Arcachon

Il est d'usage, lorsque nait un bébé dans une grand efamile arcachonnaise, de lui faire une demande d'anneau à son nom, le délai moyen d'attente étant de… 25 ans ! Si le jeune homme possède un bateau, il pourra l'amarrer après avoir acheté la place, sinon, il pourra la revendre et s'offrir une maison à l'intérieur des terres.

 

 

18 – Pinasse dans le port d'Arcachon.

18 - PInasse au port 

Une belle pinasse Dubourdieu en bois dans un bel état d'origine. J'aime beaucoup ces petits bateaux simples et efficaces. Un tel exemplaire (10 m x 2,60) en bel état de présentation, de peinture et de vernis peut se négocier à près de 40.000 euros.

 

 

19 – Vedette en bois dans le chenal.

19 - Canot bois au port

Une splendide vedette habitable (12 à 14 m.) dans le chenal d'Arcachon. Tout d'un coup, on vient d'exploser la barre des 250.000 euros ! Mais comme cette petite vedette est belle. Dommage qu'elle soit barrée par un jeune type seul à bord qui part sans matériel de pêche, juste pour une balade solitaire. Certaines personnes sont nées avec une cuillère dorée dans la bouche. C'est comme çà.

 

 

 

20 – Croix des marins et mini-moto.

20 - Croix des marins et Dax

Ma mini-moto Honda à la croix des marins. Si on dispose d'une camionnette pour l'amener sur place, cette petite machine est vraiment la panacée dans une ville engorgée comme Arcachon. Cet engin est très prisé des camping-caristes et des yachtmen. Je n'ai ni l'un ni l'autre, mais j'ai déjà la moto. Celle-ci a dépassé les 40 ans d'âge. A noter que les chinois ont essayé sans succès de copier sauvagement ce petit jouet et qu'ils ont échoué à cause de la piètre qualité de leur métal. Je ne compte plus les offres d'achat, d'ailleurs la plupart étaient ridicules.

OK, le top-case est immonde mais il se retire en quelques secondes et il est bien utile pour faire les courses ou ranger les deux casques ! 

 

 

21 – Banda de rue en Arcachon.

21 - Banda de rue

Ces 5 garçons ont fort à faire pour animer la soirée de la rue de Lattre de Tassigny. Il n'y a pas si longtemps, il y avait des vraies braderies et un marché nocturne tous les jeudis dans la rue Jéhenne, avec des bouquinistes. C'était chouette. La, il s'agissait d'une banda toute seule, chargée d'animer jusqu'à minuit, heure de fermeture exceptionnelle des boutiques.

 

 

22 – Vue d'Arcachon, et du bassin.

22 - Vue de la ville

Cette photo a été prise depuis la terrasse de l'ascenseur public du parc Mauresque. On voit très bien l'hôtel de la plage et le bassin. La rue de Lattre de Tassigny est le trait d'union direct entre la "ville d'hiver" et la "ville d'été".

 

 

23 – Pinasse du parc Mauresque.

23 - Pinasse au parc

Cette pinasse ne verra plus jamais la mer, puisqu'elle est échouée sur une pelouse du parc Mauresque, à l'emplacement du casino Mauresque, hélas détruit dans un incendie en 1977 et dont ne subsiste que le pavillon du gardien et la maquette.

 

 

24 – Massif de fleurs dans le parc Mauresque.

24 - Massif au parc

Une note de gaieté, toujours dans cet extraordinaire jardin public qu'est le parc Mauresque d'Arcachon, en ville d'hiver.

 

 

25 – Blockhaus du mur de l'Atlantique.

25 - Blockhaus

La plupart se sont effondrés sous leur propre poids et ont été détruits pour des raisons de sécurité. Il en reste encore quelques rares exemplaires qui ont tenu le coup, mais pour combien de temps encore ? Il eut peut-être été utile de les conserver afin que les générations futures n'oublient pas et que cela n'arrive plus jamais.

 

 

26 – Le bassin, "côté océan".

26 - Océan

Aspect pratique de l'endroit, on peut rapidement passer du sage bassin sans vagues ou presque à l'océan où surfeurs et baigneurs sautent dans les rouleaux parfois très hauts. Ce n'est plus de mon âge, alors je me contente du bassin, ou même du jacuzzi géant du camping, plus adapté.

 

 

27 – Attention : Baïne.

27 - Danger Baine

Ici, il est interdit de se baigner en raison de la possible formation de baïnes. Ce sont des mares ressemblant à une piscine naturelle entre la côte et un banc de sable, comme des succession de cavités régulières visibles à marée basse. L'eau y est plus chaude puisque fermées et les enfants s'y amusent. Parfois, des brèches s'ouvrent dans le banc de sable, et l'eau s'échappe violemment selon un système de vidange. Ces courants d'arrachement provoquent chaque année des accidents. Le danger se manifeste dès que les vagues passent par-dessus le bord de la baïne.

 

 

28 – La Senyera

28 - Senyera

Et oui, même en Aquitaine, la Senyera a flotté sur mon emplacement. Pas toujours appréciée par certains Basques et Bordelais obtus, ma petite ambassade éphémère a fermé. Que voulez vous, c'est comme çà, car là-bas, en Catalogne, même le cola est libre, alors c'est vous dire !

  Refresc

Visca Catalunya !

@+

Partager cet article

Repost0
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 17:01

senyera

Tout a une fin, même les meilleures choses et même les vacances... J'aurais des millions de choses à vous dire.

J'ai passé un moment extraordinaire en toute Catalanité dans mes terres Catalanes, loin de la mer je l'avoue, la Costa Brava étant l'été plus teutonne que Catalane, hélas.

Je suis passé en Aquitaine où il m'a tardé de rentrer mais c'est une autre histoire...

Il m'est arrivé plein d'aventures mais place aux photos Catalanes ! Je vais commencer par un peu d'art sacré mais çà vaut le coup. Tout vestige millénaire, fut-il sacré ou profane est intéressant.

 

PS : Comme d'hab. toutes les photos sont cliquables et disponibles en taille réelle d'un simple clic.

 

 

1 - Fresques à HIX

01 - Rouge et jaune

Fresque prise dans la basilique d'HIX (prononcez "Hiche"). Sur ces fresques du 11ème siècle, je crois, on note l'alternance des couleurs "sang et or" avec les auréoles "sang" sur fond "or" et vice-versa. Les prémices des couleurs Catalanes !

 

2 - Massacre d'art roman à ESTAVAR.

 02---Peinture-Bajande.jpg

Dans l'église d'Estavar, on a pu récupérer d'infimes parties de peintures millénaires. Hélas, pour la majorité du décor, il est définitivement trop tard.

 

3 - Fresque étrange et cachée à CALDEGUES. 

03---Peinture-taureau.jpg

Si quelqu'un a une explication pour cette fresque millénaire pas très jolie. Elle représente une espèce de taureau très bizarre et (très) caché derrière un rétable baroque réalisé à grands frais au 18ème.  

 

4 - Christ Roman à CALDEGUES (899).

04---Peinture-Christ.jpg

Incroyable mais vrai. Dégagé du crépi, on a retrouvé ce qui est probablement la peinture en état d'origine, représentant une crucifixion (Christ roman et porte-éponge) la plus ancienne en Europe (10ème siècle, je crois).

 

5 - Chef d'oeuvre en péril à CALDEGUES.

 05---Peinture-millenaire.jpg

Réapparue miraculeusement sous les enduits, voici ce qui est probablement la plus ancienne peinture romane connue en Europe, représentant le Christ sur les épaules de Dieu.

 

6 - Betise humaine.

06---Peinture-piquetee.jpg

Par-ci par-là, on a délicatement retiré un vilain crépi du 18ème siècle à CALDEGUES. Cette opération a permis de retrouver des peintures millénaires que l'on n'avait pas hésité à piqueter pour mieux faire adhérer le crépi. Hélas, la réparation de cette barbarie a un côut et ni vous ni moi ne verrons probablement la fin de la réhabilitation de la décoration des églises Cerdanes. N'allez pas croire que ces agissements soient les seuls, j'ai constaté sur les murs et sous la fresque de la porte nombre de graffiti très récents, les plus vieux datés de 2001, où des sujets de sa très gracieuse majesté ont gravé leurs noms et la date de leur passage (dont on se serait bien passé). 

 

7 - Trompe l'oeil à HIX

07---Clou-exterieur.jpg

Non, ce n'est pas un vilain crépi qui part en ruine. Ce crépi entourant les pierres est absolument d'origine dans certains (pauvres) villages Catalans. En effet, éblouis par la perfection de la pierre taillée (qui coutait fort cher et n'était pas à la portée de toutes les communes), des pauvres artisans Catalans du 10ème siècle ont eu l'idée de crépir les interstices des pièrres grossières montées telles qu'elles étaient. A l'aide d'un clou, il finissait son oeuvre en traçant un contour rectangulaire pour donner l'illusion d'une belle pierre taillée.

 

Après l'art sacré, un peu de nature !

 

8 - PUIGMAL 

08---Puigmal.jpg

Comment vous donner une impression de ce que l'on ressent en haut du Puigmal, à 2900 mètres ?

Peut-être une indication : le petit machin au milieu, au fond, c'est l'énorme tour de la centrale solaire de Thémis à TARGASSONNE (Catalogne Nord). La catalogne reçoit dans ce coin de Cerdagne environ 2.400 heures de soleil par an et connaît un vent très faible, le tout limitant les périodes de non-fonctionnement de la centrale. Une altitude de 1650 à 1690 m. favorisent la réception des rayonnements solaires directs. Après un oubli de 20 ans, on a redémarré une centrale écologique, suite à la montée du prix du pétrole.

 

9 - Pont suspendu de la Cassagne (Capcir) 

 09---Pont-Capcir.jpg

La ligne initiale du train jaune a été déclarée d'utilité publique en 1903 et aussitôt concédée à la compagnie des chemins de fer du midi. L'ouverture de la seconde section (Villefranche de Conflens) en 1909 fut retardée par un dramatique accident survenu lors des essais de charge du pont suspendu de la Cassagne. Cet accident, conséquence de la dérive accidentelle de la rame d'essai, coûta la vie à 6 personnes dont le commandant GISCLARD, concepteur du pont suspendu. La section ouvrira finalement en 1910 et la dernière section reliant Bourg-Madame suivra en 1911.

 

 

10 - El Tren Groc (le train jaune).

 10---Tren-Groc-Capcir-viaduc.jpg

Le hasard a voulu que je m'arrête au mémorial du commandant GISCLARD (tout tagué par les touristes) alors que le train, remontant de la vallée du Conflent, allait emprunter ce fameux pont. Notez comme le train semble petit sur ce pont aux dimensions titanesques, tendu entre les montagnes. Aujourd'hui encore, on n'a pas su faire mieux que ces pentes à 60% gravies avec bonheur. Le train jaune détient toujours le record européen d'altitude pour un train à traction classique (et non pas à crémaillère) avec la gare de Bolquère-Eyne sise à 1592m d'altitude. Ils avaient peu de moyens, mais quelle foi et quel courage avaient nos anciens.

 

11 - Eglise d'OSSEJA. XVIIIème Aplec de la Sardana.

 11---Esglesia-Osseja.jpg

N'est-il pas beau le clocher d'OSSEJA, tout de "sang et or" tendu, en l'honneur de cet "aplec de la Sardana".

C'est tout le village qui vibrait aux accords de la Cobla (ensemble instrumental) composant la Sardane ! On y trouve deux "Tenores" et deux "Tibles", de la famille des hautbois et une sonorité plus puissante, le fiabol, flute à bec au son reconnaissable entre mille, qui introduit toujours l'appel à la danse au début de chaque Sardane. Le fiabol est accompagné d'un "Tambori" joué par le même musicien, qui rythme la musique. Il y a aussi des classiques trompettes, pistons ou trombones à coulisse ainsi qu'une contrebasse à trois cordes.

 

12 - La Sardane.

12 - Sardana Osseja

Je regrette vivement que la Sardane se danse aujourd'hui sans costume. Si on a gardé les espadrilles à lacets (vigatanes), "rouges et blanches" ou "sang et or" (et encore pas toujours), on a délaissé le costume traditionnel rouge, blanc et noir, avec notamment la "barretina" (chapeau rouge traditionnel) accompagné de la faixa (ceinture) pour les hommes et de la coiffe pour les femmes, et c'est bien dommage. Je n'ai vu qu'un seul monsieur âgé portant la barretine. Tout fout le camp.

 

13 - Catalan à SAILLAGOUSE (SALLAGOSA)

13---Catalan-Sallagosa.jpg

Cette statue comique représente un Catalan en costume traditionnel avec ce mannequin aux formes plus que généreuses de ce Catalan rugbyman. M'aurait-on édifié une statue ? Si le costume n'y est pas, le diamètre y est !

 

14 - Publicité pour un alcool (autre époque).

14---Pub-vabe.jpg

Cet apéritif Catalan (toujours fabriqué) vous souhaite la bienvenue sur le sol Catalan. Je rappelle que la publicité pour l'alcool est interdite en France, mais la Catalogne n'est pas la France. Ni l'Espagne.

 

15 - Géant traditionnel Catalan.

15 - Gegant 

La Catalogne ne serait pas la Catogne sans un géant traditionnel (Gegant). Je vous avait déja posté des photos de géants de Girone sorti pour les Castellers (pyramides humaines pour ceux et celles qui suivent). Cet exemplaire du Conflent est un peu moins riche dans ses draperies.

 

16 - La Barretina.

 16 - Barratina  

La voila cette fameuse Barretina (Barratine) qui décore un restaurant traditionnel Catalan. J'ai presque eu envie de la piquer, hi hi... Rassurez-vous, je ne l'ai pas fait !

 

17 - Senyera à OLETA.

 17---Senyera.jpg 

Où qu'on se trouve en Catalogne, régulièrement, on trouve une Senyera flottant au vent. Ici modestement à la fenetre d'une maison dans une rue d'OLETA, parfois avec l'étoile pour les indépendantistes (qui ne sont pas réalistes).

 

18 - Senyera en ALP.

18---Senyera-Alp.jpg

Ou plus majestueusement comme ici en ALP, non loin de La MOLINA. Un jour, je vous conterai l'histoire de ce cerf majestueux qu'on appelait "L'ALPI" et dont on aperçoit la statue en bronze.

 

19 - Lustre à bougies à BAJANDE (ESTAVAR).

19---Lustre-Bajande.jpg

Franchement, avez-vous déja vu un antique lustre à bougies ailleurs que dans les livres ? 

A une époque où l'électricité n'existait pas, c'était pourtant le seul moyen d'éclairer une église. On le descendait avec une corde puis on le remontait une fois les bougies allumées.

Dans la plupart des églises, on les a jetés avec l'apparition de l'acétylène puis de la fée électricité. Pas à BAJANDE, où il est resté dans l'église aujourd'hui abandonnée. Il se raconte qu'elle avait été batie pour détourner les pélerins de la tentation de pratiques douteuses, BAJANDE étant un ancien haut-lieu païen plus ou moins magique et sulfureux, et l'église n'a jamais eu de succès. La commune tente de la restaurer petit à petit. On a mis quelques euros dans la boite se trouvant à l'intérieur pour les dons. 

 

20 - Wagonnet à BAGA.

20---Mines.jpg

Qui se souvient qu'une partie de la Catalogne comportait une grande industrie minière (charbon) ? Il y avait les "mines de Cercs et les "mines de Carbo de Sant Corneli". Je vous préviens qu'il faut vraiment avoir envie de se rendre dans cette partie de la comarque de Bergueda. Vous pouvez mettre près de trois heures par l'Andorre, et contourner par Nuria (gratuit) ou emprunter le "Tunel du Cadi" qui vous déposera directement vers Bagà au prix de 11,63 euros pour 5 kms, soit 23,26 euros l'aller-retour. Oui, vous avez bien lu ! 

 

21 - Ajuntament de DAS.

 21---Mairie-de-Das.jpg

Et non, ce n'est pas une église, c'est la mairie d'un petit village de basse Cerdagne qui s'appelle DAS. La commune comprend 214 habitants et le seul commerce est un excellent restaurant. 

 

22 - Santa Maria de PUIGCERDA.

 22---Senyera-Santa-Maria.jpg

Vous en connaissez beaucoup des églises où la croix a été remplacée par le drapeau régional ? C'est le cas à Puigcerdà, où la Senyera flotte tout en haut du clocher de l'église Santa Maria. C'est le seul vestige de l'église détruite en 1936. Il est sis à la place éponyme de la ville et il en est le symbole.

 

23 - Catalunya Vs Brasil ?

 23---Havaianas-Catalunya.jpg

Les brésiliens ont les Havaianas et les Ipanemas, les Catalans ont essayé de metre en oeuvre la fabrication de cette claquette (Empremta Cat) qui ne réussit pas à détroner les traditionnelles "Avarques" en cuir. Le prix y est peut être pour quelque chose.

 

24 - Maison Cerdane traditionnelle à PUIGCERDA.

24---Ecu-Cerdan.jpg

Joli écu Cerdan sur la facade d'un commerce dans la vieille ville de PUIGCERDA.

 

25 - La Senyera (Drapeau).

25---Senyera-mobile-home.jpg

Sur mon emplacement flottait bien évidemment la Senyera. En Catalogne, c'est une évidence. En Aquitaine, ils ont eu plus de mal à comprendre... Mais chez moi, la Senyera est partout, dehors, dedans, dans la voiture... Elle flotte même dans le garage devant le ventilateur qui rend l'air moins étouffant l'été. 

 

26 - Pause du "Tren Groc" à SALLAGOSA.

26---Tren-Groc.jpg

C'est chouette de bosser à la SNCF en Catalogne. Tout en attendant le coup de sifflet du contrôleur, ce conducteur de train prend une pause bien méritée au soleil, en pantacourt et tongs. Vont-ils demander la même chose dans le TGV ?

 

27 - Tombe de Pyrène à LLIVIA.

27---Tombe-Llivia.jpg

Il se raconte que la colline de Llivia, (au premier plan) serait en réalité la tombe de Pyrène, la maîtresse d'Hercule. Ils auraient eu une histoire alors qu'Hercule se reposait à LLIVIA, entre deux travaux. Il se raconte aussi que c'est en hommage à sa maîtresse défunte (Pyrène), qu'Hercule aurait bâti les Pyrénées à lui tout seul. Je suis franchement plus que dubitatif sur ce dernier point.

 

28 - Gag de fin.

28---Chez-Juju.jpg

Clin d'oeil à notre Juju nationale (dont le blog est disponible dans mes liens) avec cette boutique fermée. J'ai frappé mais elle n'y était pas. Mais oui, elle était en vacances dans les Alpes ! 

 

@ suivre pour d'autres photos de Vacances...

Visca Catalunya !

Partager cet article

Repost0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 06:52

Tren-Groc.jpg

 

Juste deux lignes pour vous saluer, chèr(e)s aminautes. Je passe en pause Catalunya. Ce soir je vais revoir le train jaune (el Tren Groc).

 

Pour me trouver, c'est facile, suivez la ligne rouge ci-dessous et si vous voyez une voiture avec une petite Senyera flottant au vent sur le coté, ce sera probablement moi...

 

 

llivia.png

 

Bises et à la fin du mois ! Avec plein de photos !

 

Visca Catalunya !

Partager cet article

Repost0
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 15:57

Guardian-Bell.jpg

 

 

Notre ami Pat 06 est parti à STURGIS (le veinard) pour se rendre au plus énorme rassemblement biker de toute la planète. C'est encore plus énorme que Daytona aux USA et encore plus énorme que notre Free Wheels...

 

sturgis_2011_logo.jpg

 

Il m'a laissé un p'tit mot et m'a dit "à dans un mois"... C'est marrant car j'ai un autre copain qui va aussi à STURGIS et sans savoir que Pat y allait aussi, je lui ai demandé de me ramener deux clochettes gravées de STURGIS, une pour moi, une pour un frère de route...

 

Mais qu'est ce donc que cette clochette, qu'on appelle encore "Guardian Bell" ou si vous préférez en Français : "clochette gardienne". Voici l'histoire de son origine...

 

 

 

Il y a bien longtemps, par une froide nuit de décembre, un vieux biker ridé revenait du Mexique avec les sacoches remplies de jouets et de babioles pour les enfants d'un foyer, près de son travail.

Alors qu'il roulait dans la nuit froide, il pensait à la chance qu'il avait eu dans sa longue vie de motard, d'avoir une partenaire de route aimante (certains disent une camarade de jeux) qui avait compris son besoin d'errer seul sur les routes et à sa bonne vieille bécane qui ne l'avait pas laissé tomber une seule fois sur toutes les routes qu'ils avaient parcourues ensemble.

A 40 miles au nord de la frontière, se cachait un groupe de sales petites bestioles connues sous le nom de "gremlins" de la route.

Mais si, vous savez bien, ces saletés qui laissent traîner des choses sur la route comme des chaussures, des clous, et des morceaux de vieux pneus et qui passent leur temps à creuser des nids de poule. Ils accourent à chaque accident, se réjouissant vicieusement ainsi de leurs mauvaises actions.

A ce biker "loup solitaire", les gremlins avaient tendu une embuscade dans un virage serré, pour le faire tomber sur l'asphalte, ce qui arriva. Le pneu avant touchait une des sacoches qui s'était détachée. Alors qu'il gisait inanimé, incapable de bouger, les gremlins de la route ont accouru vers lui.

Ce biker n'étant pas du genre à renoncer, il s'est réveillé et a commencé à jeter toutes sortes d'objets sur les "gremlins" au fur et à mesure qu'ils approchaient.

N'ayant plus que des clochettes à leur balancer, il a commencé à carillonner de toutes ses forces dans l'espoir un peu vain d'effrayer ces saletés de gremlins.

A environ un demi-mile de là, 2 bikers campaient dans le désert, assis autour du feu de camp, à parler de leurs montures et la liberté, à parler du vent sur leurs visages quand ils roulaient à travers ce vaste pays.

Dans le silence de la nuit, ils ont entendu ce qui leur a semblé être une petite cloche d'église. Ils ont cherché d'où cela provenait et ont vite trouvé le vieux biker couché dans le fossé avec les gremlins sur le point de le faire passer de l'autre côté.

Inutile de dire que, faisant partie de la confrérie des bikers, ils ont aussitôt chassé les gremlins jusqu'au dernier, les laissant s'enfuir dans la nuit.

Reconnaissant envers les deux jeunes bikers, le vieux loup a proposé de les payer pour leur aide, mais comme tous les vrais bikers, ils ont refusé. N'étant pas du genre à laisser une bonne action non récompensée, le vieux motard a coupé deux morceaux de cuir de ses sacoches et a attaché une clochette à chacun des morceaux.

Il les a ensuite placés sur chacune des motos de ses jeunes frères de routes, aussi près que possible du sol.

Le vieux biker a alors dit à ses jeunes frangins qu'avec ces cloches placées sur leurs motos, ils seraient protégés contre les "gremlins" de la route et que si jamais ils étaient dans l'embarras, ils n'auraient qu'à faire tinter la clochette et que des bikers viendraient alors à leur secours.

Alors, quand vous verrez un motard avec une petite clochette sous sa moto, vous saurez qu'il vénère la chose la plus importante dans la vie, l'amitié d'un biker, l'amitié vraie d'un frère de route.

 

 

Beaucoup d'entre nous ont entendu cette histoire, mais il existe aussi des petits gremlins qui vivent sur votre moto où ils aiment monter. Ils sont responsables de la plupart des petits tracas de la machine.

Parfois, les clignotants refuser de fonctionner, parfois la batterie est morte, parfois l'embrayage a besoin d'être réglé, ou plusieurs centaines d'autres petites choses qui gâchent la vie d'un motard. Ces problèmes sont causés par ces mauvais esprits de la route.

Toutefois, ils ne peuvent pas vivre en présence de la cloche, parce qu'ils se retrouvent piégés à l'intérieur. Leur audition est hypersensible. La sonnerie constante de la cloche sur la route et le confinement dans un aussi petit espace les rend fous. Ils perdent ainsi leur adhérence et finissent par tomber sur la chaussée, et la cloche a atteint son objectif.

Si vous accrochez une cloche "gardienne" de vos propres mains, la magie fonctionne, mais si la cloche est un cadeau, la puissance en est doublée. Vous savez que quelque part, un ami est là, prêt à vous aider.

A chaque fois qu'un biker astique sa petite clochette, il se souvient des amis trop tôt disparus, et ses pensées se perdent dans le vent. Quand nous roulons et que nous entendons le son de la clochette, nous savons que nos frères et sœurs disparus "rident" avec nous en pensée, et combien il serait facile de les rejoindre avec une seule petite faute de conduite.

Pensez à vos frères de route disparus comme ils penseront à nous, aussi longtemps que nous entretiendront leur souvenir en astiquant notre clochette…

 

Cette note est dédiée à tous mes frères de route, ceux qui sont là et ceux qui sont partis (sauf un).

Elle n'est pas dédiée au salopard en Harley qui se disait mon ami et qui se reconnaîtra.

Elle n'est pas dédiée aux (rares) fumiers en Harley qui n'ont rien compris ni à l'amitié, ni à la fraternité. 

 

Amen.

 

 

Bonne semaine à tous et à toutes. @+ 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 21:00

insolite22.jpg

Avoir toujours un appareil photographique sur soi peut se révéler très intéressant. En effet, l'insolite est au coin de la rue...

 

Je vais commencer par vous emmener à Venise. Pour changer des sempiternelles photos de carnaval, de tenues somptueuses, de mystères mystérieux et de masques énigmatiques, je vais vous montrer, tout simplement... un cul de vache !

03-Venise

Commune de MAS-GRENIER (82) 

 

 

Dans la vie, il faut parfois faire des choix. Quand on manque de place, il suffit de gérer les priorités. Dans le cas présent, c'est soit le pain, soit les macchabées. Les autres peuvent aller se rhabiller.

02--Place-reservee.jpg

Commune d'ESCATALENS (82) 

  

 

 

Dans le sud, ce n'est pas un scoop, on aime la pétanque. Donc, l'après-midi, vos bagnoles, vous les mettez où vous voulez mais vous fichez la paix aux pétanqueurs ! Avec une seule boule. Na !

01-Interdit-Boules.jpg

Commune d'ERR (66) 

 

 

Si le stationnement peut être parfois aléatoire, on ne galège pas avec les horaires d'ouverture. Voyez la différence fondamentale entre les horaires d'été et les horaires d'hiver !

Heure-cimetiere.jpg

Commune de REVEL (31) 

 

 

 

Et celui-ci que j'avais déja posté dans un autre article mais dont je ne me lasse pas. Mesdames et messieurs les invalides, vous seuls avez le droit de vous garer sur le parking de ce lac d'Auvergne (et oui, Juju) mais vous ne pouvez rester qu'un quart d'heure avant de vous barrer. Top, c'est parti !

Pano

Commune d'AYDAT (63)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est vertigineux, tout cela, non ?

Bizz... et @+

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Bonjour les ami(e)s, Je vous prie d'excuser mes passages en pointillés mais j'ai connu des jours meilleurs. Je pensais être tranquille avec la santé, mais une visite chez le cardiologue n'a pas été à la hauteur de mes attentes, puisque je dois repiquer...
  • Nous sommes 8 milliards sur Terre depuis ce matin.
    Selon les estimations des nations unies, la barre symbolique des 8.000.000.000 d’êtres humains sur Terre vient d'être atteinte et 59 % de la population mondiale habite en Asie. La démographie mondiale et sa projection nous apprennent que le nombre de...
  • Un petit coup de gueule aujourd'hui, ça faisait longtemps. Je vais mettre un coup de projecteur sur le château de Piquecos (82), qui est quand même une demeure ayant été royale et dans la chapelle duquel plusieurs souverains, depuis Louis XIII, se sont...
  • Un véhicule de gendarmerie impliqué dans une violente collision.
    Dimanche 4 septembre après-midi, un peu avant 17h30, un accident s’est produit sur la route départementale menant à Pittefaux (Pas-de-Calais), depuis Saint-Martin-Boulogne. Un véhicule de gendarmerie a été impliqué, et quatre personnes ont été blessées,...
  • Le futur (proche) dans nos magasins...
    Le futur robotisé est sur le point de devenir une réalité. Après la voiture sans chauffeur, voici les magasins sans vendeurs et sans caissières, bref, sans personne d'autre dans les rayons que les clients. Même le réassort des produits sera automatique...
  • La Poste (suite) annonce la suppression du timbre rouge.
    Notre bon vieux timbre rouge "prioritaire" sera remplacé par une "e-lettre rouge" dès le 1er janvier 2023. Ce n'est peut-être pas si dramatique que çà, car le timbre rouge soi-disant distribué en 24 heures ouvrées (1 jour) se révèle dans les faits (du...
  • Pourquoi la poste condamne-t-elle de plus en plus de boites aux lettres ?
    Près de 300 boîtes aux lettres ont été récemment condamnées à Paris, mais de plus en plus de boîtes aux lettres de la poste, qu'elles soient à Paris, en banlieue ou en région, qu'elles soient implantées sur un pied ou adossées à un mur, ont été condamnées...

Pages

Catégories