Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 04:00

AlleJe vais vous emmener aujourd'hui dans un lieu magique. Nous partons pour la Pedralta, située en Catalogne Sud, entre Sant Feliu de Guixols et Santa Cristina d’Aro. C'est l'un des lieux les plus magiques et fascinants de la Costa Brava.

 

On y trouve la roche basculante la plus ancienne de la péninsule ibérique. Pour atteindre ce joyau, en plein massif de l’Ardenya, où on peut trouver une petite chapelle et un magnifique belvédère (mirador de la Costa Brava), il faut partir de Sant Feliu de Guixols, prendre la route de Girona, tourner à gauche aux ateliers municipaux avant le "Paratge Bujonis" et prévoir une belle randonnée, ou alors une montée à allure très réduite, à cause des racines et des ornières, avec un véhicule 4x4.

 

 

 

La roche pèse environ 1000 tonnes et mesure 6 m. de long par 3 de haut et 3 de large. Elle est restée dans cette position inclinée pendant des milliers d’années, et il était possible de la déplacer avec la main.

Cependant, destabilisée par une tempête en 1996, elle était devenue dangereuse.

En 1999, la Pedralta fut replacée dans sa position initiale, mais il était devenu impossible de la bouger. Il n'est pas facile de copier la nature…

 

 

 

Ce lieu est visité par de nombreux randonneurs et accueille un pèlerinage chaque dernier dimanche du mois de mai.

C’est une excursion idéale au printemps et en automne, tant la chaleur estivale y est excessive, et le trajet difficile.

 

 

 

En octobre, vous serez récompensés par les arbousiers sauvages du sommet qui donnent des fruits murs, rouges et charnus.

 On y ressent un je ne sais quoi d'apaisant et d'intemporel. Il y a des lieux comme çà où règne une atmosphère indéfinissable, mais étrange et apaisante.

 

 

 

La Pedralta est un lieu magique, à la fois croisement de plusieurs limites de communes, ancien lieu druidique, actuel lieu de pèlerinage, et site d'une rare beauté.

 

 

Si j'ai pu (un tout petit peu) vous faire comprendre ce que je ressens à la Pedralta, alors j'aurais réussi.

 

@+

 

 

 

01-Pedralta.jpg

1 - Vue de la Pedralta.

 

 

 

02-Comarques.jpg

2 - Vue au loin sur les comarques, depuis le belvédère.

 

 

 

03-Chapelle.jpg

3 - Chapelle du pélerinage de mai.

 

 

 

04-Pedralta.jpg

4 - Autre vue de la Padralta.

 

 

 

05-Pedralta-2.jpg

5 - Vue de l'autre côté.

 

 

 

06-chenes-liege.jpg

6 - Vue du plateau avec les chênes-liège.

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 09:00

Alle.JPGEt si on inaugurait un "fil rouge" intitulé : "J'y suis allé pour vous"… Je ne sais pas si çà vous plaira, mais je trouve que c'est peut-être une bonne idée.

Bien sur, je ne changerai pas la tonalité du blog et je continuerai dans l'esprit que vous appréciez, mais des photos prises en réel lors d'une visite, çà peut être un bon complément aux articles habituels.

 

Le concept ? Un article court, quelques photos avec des légendes, des vues prises dans un endroit intéressant.

 

Voici donc la première de la série… Photos prises en Novembre 2014.

 

1---Panorama.jpg

1 - Cimetière marin. Quel panorama !

 

 

 

2---Large.jpg

2 - On a aussi une belle vue sur le large. Le batiment carré est le musée de la mer.

 

 

 

3---Cette.jpg

3 - Non, il n'y a pas de faute d'orthographe.

Sète s'écrivait "Cette" jusqu'en 1927. Un décret du conseil municipal de 1793 avait trouvé une ressemblance trop grande avec le pronom. Il a fallu attendre 1927 pour que le maire, monsieur Euzet, inscrive la modification à l'ordre du jour des délibérations.

 

 

 

4---Allee.jpg

4 - Ca fait rêver une allée pareille. Il règne dans ce cimetière une atmosphère de paix indicible. Les défunts y sont déjà presque au paradis...

 

 

 

5---Valery.jpg

5 - Passage obligé, la tombe de monsieur Paul Valéry. Presque effacé, l'extrait du poème qui changera le nom de cimetière St Charles en cimetière marin : "La mer, la mer, toujours recommencée. O récompense après une pensée. Qu'un long regard sur le calme des dieux..."


 

 

6---Vilar.jpg

6 - ...et celle de monsieur Jean Vilar, où, pour ne pas déroger à la tradition, j'ai mis mon petit caillou. En effet, sur la tombe, pas de fleurs, mais des cailloux déposés par ceux qui rendent hommage à ce défenseur d'un théâtre populaire, créateur du festival d'Avignon.

 

 

 

7---Monument.jpg

7 - Certains monuments sont impressionnants. Mais n'espérez pas trop y faire votre résidence principale. Toutes les concessions sont perpétuelles et le cimetière est plein. Seules les tombes décrépies en état d'abandon sont préemptées par la mairie après une longue procédure. La liste d'attente des résidents Sètois est interminable, mais il est vrai qu'on a toute l'éternité, alors...

 

 

 

8---Sete.jpg

8 - En haut du mont St Clair, la vue est imprenable. Contrairement à la légende, Georges Brassens n'est pas au cimetière marin, mais au cimetière du Py, en pleine ville. L'endroit, très banal, n'appelle aucun commentaire particulier.

 

 

 

Voila, c'est à vous de me dire si vous voulez continuer (de temps en temps) cette expérience d'articles courts et illustrés, dans des endroits intéressants. 

 

@+

 

Coordonnées GPS : 43,393825° N et 3,691940° E.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné (tome 5).
    Dans le journal d'un reconfiné, la date du jour comptera double. C'est une première en Europe : l'Irlande et le pays de Galles (Wales) se reconfinent pour une durée respective de 6 et 2 semaines reconductibles, dans le but de réduire les contaminations...
  • L'habit ne fait pas le moine !
    Dans ce billet, 14 personnes tatouées se mettent à nu (ou presque) pour briser les clichés. Le tatouage n'a pas forcément une bonne réputation, même s'il existe depuis des millénaires et même si nous sommes en 2020. Certains pensent que les personnes...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné - Tome 4.
    Je ne suis plus aussi certain que "tout aille bien", même s'il ne se passe plus grand-chose dans le monde et dans notre pays, à part ce fichu virus. En Europe, c'est pas top (tiens, ça rime) et dans les autre pays touché par le flu non plus (tiens, ça...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné" Tome 3.
    La vie est mal faite... Il prenait toutes les précautions et n'était pas du genre à faire la fête au mépris des gestes barrière. Reconnaissable à sa figure ronde, ses lunettes et sa coupe dans le vent, le créateur de mode japonais Kenzo Takada, dit "Kenzo"...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné. Tome 2.
    Ca y est, c'est officiel : la pandémie a fait plus d'un million de morts de par le monde ! ça se fête ! (Nan, là je divague)… mais c'est officiel. Selon les données compilées par l'université américaine Johns-Hopkins, le bilan de la pandémie a dépassé,...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné". Tome 1.
    Ce volet de mon blog revient, ce qui veut dire que ce n'est pas bon pour nous. La suite du "journal de marche d'un confiné" réapparaît sous la forme du "billet d'humeur d'un futur reconfiné"… J'espère qu'il n'y aura pas de troisième volet "nouveau journal...
  • Techniques de parentalités impensables aujourd'hui (Tome 4 et fin)
    Et voici le dernier volet, chers amis... Cette photo de bébé pré-selfie est quasiment iconique. Avant les selfies et les appareils numériques, y compris les smartphones, les gens avaient du mal à faire asseoir les bébés et à les empêcher de bouger pour...

Pages

Catégories