Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2022 3 20 /04 /avril /2022 07:00

En cette période d'actualité (presque essentiellement tournée sur la politique politicienne, voici un article léger et souriant, avec 10 animaux vraiment uniques, dont il est difficile de croire qu’ils existent réellement. Et pourtant, ce sont des animaux incroyables et authentiques... La nature est vraiment pleine de surprises, avec cette sélection d’animaux vraiment bizarres dont vous n’avez probablement jamais entendu parler.

 

1 - Le papillon-caniche du Venezuela.

C'est une espèce de mite encore non identifiée, connue et photographiée seulement depuis 2009, par le Dr Arthur Anker, zoologiste, dans la région de Gran Sabana au Venezuela. Son nom vient d'une comparaison de son apparence physique apparentée à la fois au papillon de nuit et au caniche.

 

2 - Le galéopithèque de Temminck.

Aussi appelé le Colugo de Malaisie, on le rencontre en Indonésie, en Thaïlande, en Malaisie et à Singapour. Avec le galéopithèque volant des Philippines, ils représentent les deux seules espèces de dermoptères, couramment appelés "lémurs volants".

 

3 - Les fous à pieds bleus.

Ce sont des oiseaux marins de la famille des Sulidae. Ils sont maladroits sur terre à cause de leurs grands pieds, mais sont réputés pour être dociles. Leurs jambes et leurs pieds palmés de couleur turquoise ne manquent pas d’attirer l’attention.

 

4 - Le chien viverrin.

Aussi appelé "chien martre", c'est un mammifère carnivore qui ressemble à un raton laveur, mais qui appartient bien à la famille des canidés, dont il est le seul représentant à hiberner. On le rencontre en Europe de l'Est, où sa présence est indésirable car il est considéré comme une espèce invasive et source de problèmes de santé publique en tant que porteur de la rage. Toutefois, si vous n’arrivez pas à décider si vous voulez un chien ou un raton laveur comme animal de compagnie, il est peut-être fait pour vous.

 

5 - La chèvre Markhor.

Cette chèvre de taille moyenne mesure de 1,35 à 1,80 m de long pour un poids de 35 à 115 kg. Son pelage est gris-brun, avec de longs poils en hiver qu'elle perd à la saison chaude. Le mâle arbore des cornes spiralées de 1,5 mètre de long et il est plus grand que la femelle, qui, elle, porte des cornes moins spectaculaires (25 cm). On le trouve à l'ouest de l'Himalaya.

 

6 - La vache duveteuse ou Highland Cattle.

Originaire du nord de l'Ecosse, la vache "Highland" est un bovin rustique pouvant pâturer des zones marécageuses. Elle est utilisée pour entretenir ce type de paysage, et fournit une viande persillée de bonne qualité gustative. La race a été exportée aux États-Unis et au Canada, mais on la retrouve dans de nombreux pays, notamment en Alaska, en Scandinavie, en France et même en Australie.

 

7 - Le mara de Patagonie.

Ce curieux animal appelé aussi "lièvre de la pampa" passerait presque pour le croisement d'un kangourou et d'un lièvre. Le Mara est un rongeur de la famille des Cavidés, comme les cobayes. Il est endémique d'Argentine et classé comme quasi menacé. Après le capybara et les castors, c'est le troisième plus gros rongeur vivant. Il mesure environ 75 cm de long pour un poids de 16 kg et peut courir à 55 km/h, avec des pointes à 80 km/h sur de courtes distances. Il peut aussi bondir jusqu'à 2 mètres à la verticale.

 

8 - Le tamarin empereur.

Avec sa fabuleuse moustache, ne dirait-on pas un empereur ou un vieux sage ? Le Tamarin empereur est un primate de la famille des Cebidae et vivant en Amérique du Sud. Il se nourrit surtout de fruits, mais capture aussi des insectes sur les feuilles et les petites branches périphériques, tels que criquets, larves et papillons, sans oublier les araignées et les escargots, mais parfois aussi des lézards, grenouilles ou œufs d’oiseau quand il en trouve. Il peut vivre jusqu'à 17 ans en captivité.

 

9 - Le rhinopithèque, ou singe doré à nez retroussé.

Voici un petit singe dont le visage ne vous laissera pas indifférent. Membres de la famille des Cercopithecidae, son nez semble avoir été amputé. Ils vivent tous en Asie du Sud-Est et supportent des températures extrêmes. Dans leur société, les mères occupent un rang plus élevé que les femelles sans petit, et les mâles ayant plusieurs partenaires acquièrent un statut supérieur.

 

10 - Le porc laineux ou Mangalitza.

 

C'est une race de porc relativement proche du sanglier, élevée pour sa viande et pour l’entretien d’espaces naturels montagnards. Originaire de l'empire austro-hongrois, le porc laineux a conquis la moitié orientale de l'Europe. On le trouve aujourd'hui en Europe centrale, en Allemagne, en Autriche et en Suisse. Il s’élève en plein air, car il supporte mal l’enfermement, ayant besoin d'une étendue de terre suffisante pour fouiller le sol de son groin, et supporte bien les très basses températures.

 

Voilà, voilà, pas de politique donc, même si le sujet concernait aujourd'hui les animaux, et je vais refermer cette parenthèse souriante, car jusqu'ici, tout va bien...

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2020 6 07 /11 /novembre /2020 11:00

Confinement : un couple de trentenaires se retrouve confiné avec une araignée géante et appelle à l'aide

Être confiné ce n'est déjà pas facile, mais être confiné avec un monstre, c'est encore plus difficile. Un couple de GRILLON (84) appelle aujourd'hui à l'aide sur les réseaux sociaux, après avoir découvert une araignée géante dans sa maison.

Terrifié, le couple a d'abord essayé de la tuer mais n'est parvenu qu'à l'assommer. Ils tentent désespérément de trouver quelqu'un pour la prendre en charge.

Cela a tout d'une histoire d'Halloween, mais c'est la réalité. Cette histoire est arrivée à un couple du Vaucluse, qui a fait une découverte peu agréable et qui ferait trembler de nombreux arachnophobes. Une araignée géante (8/10 cm au bas mot), a élu domicile dans le couloir de leur maison, révèle France Bleu.

Depuis 24 heures, ils multiplient les appels à la mairie, aux pompiers, à la gendarmerie et même à la SPA, pour que quelqu'un vienne récupérer la créature. Personne ne se dit compétent pour prendre en charge l'effrayante araignée et c'est le Statu Quo.

Selon des vétérinaires contactés par le couple, l'espèce à laquelle elle appartient ne vient pas de France, c'est une Macrothele Calpeiana, l'une des plus grandes mygales d'Europe. Selon des experts qui ont vu la photo partagée par le couple, C'est une espèce protégée et il est strictement interdit de la tuer.

Le couple, dans l'impasse, lance donc un appel à l'aide pour trouver une solution. La bonne nouvelle, c'est que cette espèce ne s'attaque pas à l'homme. Reste à savoir comment ils vont s'en débarrasser...

Et vous vous plaignez de votre confinement ? Imaginez ces deux pauvres jeunes bloqués avec leur mygale. Je suis certain que vous allez penser que pour vous, jusqu'ici, tout va bien…

 

 

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2020 3 04 /11 /novembre /2020 09:00

Confinement pour tous… mais pas pour les chasseurs...

Si vous vous souvenez, à J+1, je m'étais étonné de voir, pendant le confinement, passer des 4x4 et autres utilitaires, avec remorques et chiens, ébahi de voir que des gars allaient à la chasse en plein confinement. Je me trompais, c'est tout à fait autorisé par notre gouvernement d'amateurs.

Par la puissance de leur lobbying, les chasseurs ont obtenu le privilège de continuer durant le confinement, au grand dam des défenseurs de la faune sauvage, qui dénoncent l’injustice de ce passe-droit.

Le patron de la fédération nationale des chasseurs s’est félicité d’avoir obtenu gain de cause auprès du gouvernement. Contrairement à la population générale, vous, moi, qui n’avons droit qu’à un accès restreint à la nature (1 heure de marche ou footing à moins d'un km du domicile), les chasseurs ont obtenu des dérogations pour pratiquer sur leur zone de chasse, sans limitation de kilométrage ni de durée.

La secrétaire d’état à la biodiversité, Bérangère Abba, a pondu une circulaire à l’attention des préfets, pour définir, en lien avec les acteurs locaux, des objectifs de prélèvement, dans une lutte menée contre les dégâts faits aux cultures, aux forêts et aux biens, par une prolifération du grand gibier. Seule la chasse à courre reste interdite, mais battues et tir à l’affût ont droit de cité.

Chose plus surprenante, les chasseurs sont incités par leur patron, alors c'est pour l’instant interdit, à prendre, dans le cadre de la chasse, une "détente cynégétique" : en clair, pendant la chasse, poser les fusils et aller se balader, quelles que soient la distance et le temps. On n'est pas loin de la provocation.

Les chasseurs sont appuyés par l'exécutif, qui a confirmé que les chasseurs pouvaient prendre un temps de "détente cynégétique" dans le cadre légal de la chasse.

Je devrais peut-être aller faire du vélo avec un fusil, et ainsi prendre une "détente cynégétique" au fin fond de la forêt ou des coteaux, aussi loin que je veux et le temps que je veux. Reste à trouver le moyen de transport idéal du fusil sur mon vélo…

Les chasseurs se sont donc empressés de reprendre les fusils, contrairement au premier confinement. Certes, le second intervient au cœur de la saison de chasse (septembre à mars), novembre correspondant à lui seul au 1/4 du prélèvement annuel de grands gibiers, mais la circulaire ministérielle mentionne sans rire une mission d’intérêt général.

Les dérogations ne concernent pas seulement le gros gibier, mais aussi les classés nuisibles et les pigeons ramiers. Comme si cela ne suffisait pas, les chasseurs demandent une dérogation pour les appelants dans les parcs, et exigent le remboursement de leur permis de chasse pour cette saison, puisqu'ils sont privés de leur "loisir favori". Avant de sortir les armes, et au lieu d'invoquer l'utilité publique, il faudrait commencer par arrêter l’agrainage et arrêter d’importer des sangliers des pays de l’Est (ils pèsent plus lourd et se vendent mieux dans les chasses commerciales).

Alors que le reconfinement et sa pesanteur se réinstallent en France, les chasseurs ont négocié le droit à tirer toujours davantage, tandis que les naturalistes et la LPO s'insurgent face à cette indécence. Faut-il se promener avec un fusil sous couvert d'action de chasse pour échapper aux vicissitudes du confinement ? Pourquoi un vététiste ou un photographe animalier ne pourraient-ils, pas se promener en forêt ou autre afin de profiter de la nature pendant le confinement ? Faut-il devoir lui tirer dessus ? Peut-être puisque jusqu'ici, tout va bien…

 

 

Partager cet article

Repost0
25 avril 2019 4 25 /04 /avril /2019 15:00

Savez-vous ce que font vos animaux de compagnie sitôt que vous êtes partis ? En tous cas, au vu des photos qui suivent, il s'en passe de belles !

- Je croyais que vous ne l'aimiez pas, ce canapé ?

 

- Attends, ce n'est pas du tout ce que tu crois...

 

- Si les volatiles s'y mettent aussi ?

 

- Je sais pas, c'est pas moi, j'étais dans ma cage.

 

- Je suis épuisé...

 

- C'est bon là ? On me voit plus ?

 

- Encore cette mouche ? Ah la revoila !

 

- J'ai vu l'emballage Mc Do et j'ai vu rouge...

 

- Un buffle est passé par là ?

 

 

- C'est lui, le buffle ?

 

- Je n'ai aucune idée de ce qui s'est passé.

 

- Je sais pas, je dormais. Un cambrioleur surement ?

 

- Oui bon c'est moi, j'avoue.

 

- J'avais un peu chaud et je ne sais pas comment je me suis retrouvé ici ?

 

- Bah, il était moche ce papier peint.

 

 

- Champion du monde de cache-cache !

 

- J'ai voulu repeindre un peu et ça a dérapé ?

 

 

- Bah quoi ? J'ai décidé de me mettre à la lecture...

 

Et vous, que pensez-vous de ces sacripants ?

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Les astuces pour se rafraîchir sans (trop) réchauffer la planète
    Allumer la clime dès que le mercure grimpe est un réflexe. C'est bien agréable, mais un peu contre-productif envers la planète, alors voici d'autres astuces plus écolos existent pour se rafraichir. Notre corps subit en ce moment les chaleurs extrêmes...
  • Incidents au Stade de France : vers une nouvelle pagaille à chaque fois ?
    La grève du RER B samedi dernier était l'un des facteurs (mais pas le seul) des incidents autour du stade de France. Or, les syndicats ont décidé de remettre ça et de lancer un nouvel appel à la grève vendredi, jour du match France-Danemark. Le fiasco...
  • Sale temps sur les blogs...
    Sale temps sur les blogs… Comme certains et certaines d'entre vous le savent, je m'occupe de la rédaction d'une petite revue bimestrielle, dédiée en interne à une marque d'automobile. Je me faisais récemment la réflexion que j'en avais un peu assez de...
  • Poutine ressort l’avion de l’apocalypse pour son défilé du 9 mai.
    L’appareil, qui peut résister à une explosion nucléaire, a été reperé en survol de Moscou. Dans l'attente, l’offensive russe en Ukraine s’enlise, et le repli des troupes dans le Donbass n’est pas aussi efficace que prévu, alors que le 9 mai approche....
  • 10 animaux vraiment uniques qui existent réellement...
    En cette période d'actualité (presque essentiellement tournée sur la politique politicienne, voici un article léger et souriant, avec 10 animaux vraiment uniques, dont il est difficile de croire qu’ils existent réellement. Et pourtant, ce sont des animaux...
  • Des bactéries toxiques dans nos assiettes !
    Pizzas Buitoni, chocolats Kinder, fromages Graindorge, ces intoxications alimentaires nous inquiètent. Des alertes sanitaires viennent d’être lancées en France, concernant des marques connues de tous. Les contrôles sont pourtant (théoriquement) drastiques,...
  • Présidentielles : les professions de foi à la poubelle, ça recommence...
    Nous venons d'apprendre que la poste devait être chargée de la distribution des professions de foi des candidats, car il fallait éviter le raté des dernières élections régionales et départementales. Pour la préparation de la propagande électorale des...

Pages

Catégories