Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 08:00

La suppression des comptes de réseaux sociaux de Donald Trump, au lendemain des événements du Capitole, est révélatrice de leur pouvoir sans contrôle. Il y a encore peu, les réseaux sociaux chinois, QQ (équivalent FB) et Sina Weibo (équivalent de l'oiseau bleu) supprimaient les comptes des opposants au régime. Les politiques et d'une manière générale, le monde "bien-pensant" a poussé à juste titre des cris d'orfraie, dénonçant une atteinte à la démocratie.

Le gouvernement chinois est aujourd'hui mort de rire. Les réseaux sociaux ont démontré leur toute puissance et leur propre "bien-pensance". Qu'on le veuille ou non, c'est un nouveau coup dur porté à la démocratie.

Sans comparer aucunement les deux personnages, même si je le les apprécie guère plus l'un que l'autre, force est de constater que la censure a aussi frappé chez nous. Les comptes sociaux du député Son-Forget ont été supprimés de la même manière.

Amusé au début, je n'en pouvais plus de ses élucubrations, mais quand même… même s'il avait multiplié les publications loufoques en bonnet orange, tantôt en chevalier "Jedi" au sabre laser Star Wars oui armé d'un fusil d'assaut, tantôt en preux chevalier de Jeanne d'Arc, ou dans des selfies avec l'inénarrable Benalla, ce n'est pas une raison.

Il avait eu le culot, suite à sa publication connexe de l'anatomie intime du sieur Griveaux, de narrer un vol de téléphone, mystérieusement retrouvé peu après sur les bancs de l'assemblée nationale. Récemment, les choses se sont calmées et il ne se postait plus guère qu'en skateboard dans les rues de Paris.

On peut légitimement se demander si c'était bien là le rôle d'un élu de la République, mais est-il normal qu'un réseau social décide unilatéralement de supprimer le compte d'un député de la République française en exercice, fut-il un tantinet borderline ? La question reste posée, mais revenons au bouffon blond.

Les "progressistes" en rêvaient, Trump leur a apporté sur un plateau l’opportunité de passer à l’offensive. Le jusqu’au-boutisme des trumpistes les plus incontrôlés, visant à interrompre la confirmation de l’élection présidentielle est une porte étroite dans laquelle certains se sont engouffrés, avec les images que l'on sait qui ont tourné en boucle. Trump a donné du grain à moudre à ses adversaires et ils n'ont eu qu'à s'engouffrer dans la brèche.

A mon sens, la censure par la suppression des comptes de réseaux sociaux est une erreur. Il est trop facile de museler ses adversaires en leur coupant arbitrairement et unilatéralement la parole. A quoi cela va-t-il servir, 8 jours avant son départ, si ce n'est au final, de le victimiser ? Il n'attend que cela.

Laisser actifs les comptes sociaux de cet improbable vieux fou n'aurait pas changé grand-chose, car il ne faisait plus que répéter à l'envi ses leitmotivs de victoire et d'élection volée qui lassaient le plus grand nombre. D'ici quelques jours, ses élucubrations n'auraient pas eu d'autre choix que de tourner en boucle de manière vaine et inintéressante, reléguant ses vieux "tweets" à la place insignifiante et inutile qui étaient la leur.

Les appels à la destitution du sortant, comme la suspension de ses comptes sociaux s’inscrivent dans un projet pathétique qui ne fait qu'amplifier le délire d'un vieillard en déroute. Trump a lui-même allumé l’incendie de son propre château, avec en point d'orgue, la tragi-comédie du Capitole.

Sa dernière faute est d’avoir servi à ses adversaires le fantasme de leurs attentes et fourni ainsi l'occasion d’inverser le rapport de force, ce qui ne fera que fragiliser l'ordre politique, et pas seulement aux States… mais jusqu'ici, tout va bien.

 

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 15:00

Pour cette seconde partie, nous retrouvons James Fridman.

Incontournable sur les réseaux sociaux, sa spécialité est de rendre service aux internautes en retouchant leurs photos à leur demande. Le résultat est toujours bluffant, mais il arrive parfois que James soit bien facétieux et s'amuse à tourner les clichés en ridicule.

Découvrez ci-dessous, la suite du travail de notre farceur de génie…

 

11 - Impolitesse.

Demande de l'internaute : Salut James, pourrais-tu faire en sorte que ma sœur ne fasse plus de doigt d’honneur ? Merci.

Réponse de James Fridman : Bien sûr.

 

Hum, regardez ses doigts de pied... Sacré James...

 

 

 

12 - Photo un peu plus classe.

Demande de l'internaute Emily : Salut James, tes créations sont incroyables! Existe-t-il une chance que tu retires les pizzas de l’arrière-plan pour rendre la photo un peu plus classe ? Merci !

Réponse de James Fridman : On se dépêche.

 

Elle n'avait pas précisé où il fallait les mettre...

 

 

13 - Cela leur apprendra à virer une amie.

Demande de l'internaute Juan Luis : Salut James, peux-tu retirer mon amie de l’arrière-plan ?

Réponse de James Fridman : Bien sûr.

 

Je ne suis pas sur que ce soit exactement ce que Juan Luis voulait ?

 

14 - Du réel au virtuel

Demande de l'internaute John : Salut James, peux-tu la faire ressembler à ma vraie petite amie et peux-tu recouvrir les cicatrices sur mes jambes ?

Réponse de James Fridman : C’est fait.

 

Ils vont mieux ensemble, maintenant...

 

15 - Et la lumière fut... partie !

Demande de l'internaute Léa : Salut James, peux-tu virer la lampe ? Merci.

Réponse de James Fridman : Bien sûr

 

Ben quoi ? La lampe est éteinte, non ?

 

16 - La boule magique.

Demande de l'internaute Lindsey : Salut, peux-tu ajuster mes mains pour faire en sorte que je tienne un orb sphérique flamboyant ? Merci.

Réponse de James Fridman : Et voilà.

 

Et oui Lindsey, une boule, parfois, ça déforme...

 

17 - Photo dans le métro.

Demande de l'internaute : Salut James, mes mains ont l'air bizarres. Peux-tu faire en sorte que je tienne la barre plutôt ?

Réponse de James Fridman : Bien sûr.

 

D'un autre côté, c'était ça ou des bras de 2 mètres pour tenir la barre verticale...

 

 

18 - Une petite soif.

Demande de l'internaute Jonas : Salut James, peux-tu faire en sorte que l’eau aille dans ma bouche sur cette photo ? J’apprécierai vraiment vraiment beaucoup. Merci. Réponse de James Fridman : Mauvaise fontaine.

 

Ben quoi ? L'eau va tout droit dans sa bouche, non ?

 

 

19 - Photobombing d'un passant.

Demande de l'internaute russe : Salut mec, peux-tu rendre cette photo plus romantique s'il te plait ? Merci.

Réponse de James Fridman : Pas de souci, mec.

 

C'est romantique, les fleurs...

 

20 - Un célibat un peu trop long.

Demande de l'internaute Sven : Salut James, j'adore ce que tu fais. Je me demandais si tu pouvais me photoshoper une petite amie ?

Réponse de James Fridman : Bien sûr.

 

On voit bien le mot "petite amie" tatoué sur son bras ! Contrat rempli.

et voilà...

J'espère que vous avez apprécié ces deux séries de photos humoristiques photoshopées par James Fridman...

L'histoire ne dit pas comment les internautes ont réagi devant ces moqueries ?

@+

Gilles.

Partager cet article

Repost0
2 juillet 2020 4 02 /07 /juillet /2020 09:00

Connaissez-vous James Fridman ? Son nom ne vous dit peut-être rien mais c'est un roi de Photoshop.

Incontournable sur les réseaux sociaux, sa spécialité est de rendre service aux internautes en retouchant leurs photos à leur demande. Le résultat est toujours bluffant, mais il arrive parfois que James soit bien facétieux et s'amuse à tourner les clichés en ridicule.

Découvrez ci-dessous, le travail de notre farceur de génie…

 

1 - Problème de taille

Demande de l'internaute Brooke : Peux-tu me faire aussi grande que lui ?

Réponse de James Fridman : Bien sûr.

 

Et c'est le gars qui a rapetissé, James l'ayant modifié dans un trou...

 

2 - Un "bad boy" à la plage

Demande de l'internaute Greg : Salut James, peux-tu me donner l’air d’un mauvais garçon ?

Réponse de James Fridman : La police est en chemin.

 

Traduction de la pancarte d'interdiction : Pas de lunettes de soleil - Pas de sac banane - Pas de tatouages - Pas de moustache.

 

 

3 - Problème de sac

Demande de l'internaute Frangoula : Salut James, peux-tu ajouter un sac dans ma main ?

Réponse de James Fridman : Bien sûr.

 

Pas sur que la jeune fille voulait se voir jetant un sac poubelle dans un container...

 

 

4 - Cerf ou mouton

Demande de l'internaute Pelle : Peux-tu photoshoper un cerf à la place du mouton ?

Réponse de James Fridman : Oh mon cher... (jeu de mots anglais avec cerf).

 

C'est le fiancé (mouton ?) qui se retrouve avec des bois de cerf.

 

 

5 - Un agent… immobilier

Demande de l'internaute Joseph : Salut James, j’espère que tu vas bien. Je tiens un pistolet pour la première fois et j’espérais que tu puisses me transformer en une sorte d'agent? Merci !

Réponse de James Fridman : Bien sûr.

 

Je crois que Joseph aurait préféré "agent de police" à "agent immobilier".

 

 

6 - C’est lourd un ours.

Demande de l'internaute : Salut James, peux-tu rendre cet ours réel ?

Réponse de James Fridman : Bien sur.

 

Le pauvre gosse a du être bien déçu...

 

 

7 - C'est bien ce qui était demandé, non ?

Demande de l'internaute Austin : Peux-tu retirer le type en arrière-plan ?

Réponse de James Fridman : Ouais.

 

Sacré James, il a viré l'ex, mais laissé les bras et rajouté des os.

 

8 - Tigre en liberté

Demande de l'internaute :

"Salut James, pourrais-tu faire en sorte que le tigre m’attaque ? Merci.

Réponse de James Fridman : Cette jeune femme pourrait être utile.

 

J'avoue ne pas avoir compris cette photo.

 

 

9 - Pédicure impeccable.

Demande de l'internaute Joana : Salut James, je n’ai pas fait mes ongles, peux-tu arranger ça ?

Réponse de James Fridman : C’est arrangé.

 

On dirait qu'il lui a greffé des pieds de mannequin en plastique ?

 

10 - Fan de boxer

Demande de l'internaute Beyza : Salut James, mon copain est fan de Muhammed Ali. Pourrais-tu le faire en boxer ? Merci.

Réponse de James Fridman : Bien sûr.

 

Jeu de mots entre "boxeur" et "boxer". Je n'y connais rien en chien, mais ce n'est pas un boxer...

 

Fin de la première partie...

A suivre...

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Le président Carles Puigdemont a été arbitrairement arrêté en Sardaigne.
    L ’ex président Catalan Carles Puigdemont va comparaître devant un juge en Italie. Aujourd'hui député européen, il a été arrêté jeudi soir, dès son arrivée en Sardaigne, à la descente de l'avion. En 2018, il avait déjà été arrêté quelques jours, en Allemagne,...
  • Obligation vaccinale : que risquent les professionnels réfractaires ?
    C'est la fin des deux mois de sursis accordés depuis l'annonce présidentielle du 12 juillet dernier. L'obligation vaccinale entre en vigueur aujourd'hui, 15 septembre, pour plusieurs corps de métiers. Les salariés des hôpitaux et des EHPAD, les soignants,...
  • La France rend un hommage national à Jean-Paul Belmondo aux Invalides
    La cérémonie, à la fois solennelle et populaire, débutera jeudi à 16 h 30, dans la cour des Invalides, par un éloge funèbre du président. Notre Bébel national étant un symbole éclatant de la France sous les 30 glorieuses, il sera difficile de ne pas voir...
  • Les vacances sont finies, mais pas les soucis...
    Hello les amis, je suis de retour… Hélas, après les vacances, le virus galope toujours. Pire : en villégiature, j'ai pu constater des comportements étranges… qui ne vont rien arranger. Dans une sous-préfecture de la côte Aquitaine, force est de constater...
  • Qu'est ce que le plan blanc ?
    Après certains hôpitaux des Pyrénées-Atlantiques, sur la côte basque, et de PACA, le "Plan blanc" est déclenché dans les hôpitaux corses. Ça part mal… de nouvelles mesures ont été prises dès le 3 août en France pour lutter contre la flambée des cas de...
  • Loi sanitaire anti-Covid : ces nouvelles mesures qui confinent à l'absurde
    Masques obligatoires en extérieur mais pas en intérieur, pass sanitaire sans pièce d'identité, mesures d'isolement avec pause à midi et le soir... Les dispositions du projet de loi sanitaire pourraient se traduire par des situations ubuesques, et certaines...
  • Les nouvelles mesures sanitaires vont faire couler beau coup d'encre…
    I – Vaccination obligatoire. La vaccination sera obligatoire pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, EHPAD, maisons de retraite, professionnels et bénévoles, y compris à domicile. Les personnes concernées auront jusqu’au...

Pages

Catégories