Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2022 5 04 /03 /mars /2022 08:00

J'aurais préféré vous parler de la poutine, le plat Québécois consistant en des frites mélangées à du fromage en grains et nappées d'une sauce brune, mais je suis hélas obligé, vu les circonstances, de vous soumettre mon analyse.

Comme en 2014, lors de la conquête de la Crimée, l'offensive en Ukraine était censée être une simple "opération militaire spéciale", et l'Occident l'a cru naïvement… Il s'agit peut-être de l'avis des mêmes experts qui assuraient que Poutine n'irait pas après le "Dombass", et qu'il était inconcevable qu'il aille jusqu'à Kiev.

Après ces 9 jours de guerre, nous voyons bien qu'il en a été autrement, et que non contents d'avoir fait tirer cette nuit sur la centrale nucléaire de Zaporijjia (la plus importante d'Europe) avec des chars à canon thermique, d'avoir à peu près rasé la ville de Kharkiv en employant, le cas échéant, des bombes thermo-bariques, certains généraux envisagent au grand jour une destruction programmée de Kiev, avec des bombes atomiques de faible puissance, ce qui n'existe pas.

La victoire facile que Vladimir Poutine espérait n'a pas eu lieu car la résistance des Ukrainiens a été sous-estimée, tandis que Moscou qui misait sur une relative apathie de l'Occident, affronte aujourd'hui un bloc uni, et des sanctions certes sans grand effet pour l'instant, mais inédites.

L'Union européenne, les États-Unis, la Grande-Bretagne et d'autres, ont décidé de frapper au portefeuille, d'empêcher les avions russes de circuler, et d'isoler le pays de l'économie mondiale. Au pouvoir depuis plus de 20 ans, assis seul au bout de tables longues comme un jour sans pain, dans les immenses salons du Kremlin, Vladimir Poutine apparaît comme un chef d'état isolé.

Son entourage ne lui rapporte (par peur) que ce qu'il souhaite entendre, mais dans la rue, malgré les risques graves de déportation ou pire encore, qui pèsent sur eux, des milliers de Russes osent contester l’offensive menée par le maître du Kremlin.

Poutine prête-t-il attention à l’avis des citoyens russes qui le contestent ? Non.

Le poids des sanctions finira-t-il par affaiblir le chef de l’État russe ? Non.

Jusqu’où ira Poutine pour assouvir sa soif de reconquête d’un empire perdu ? C'est bien là le problème. Brutal, acculé, et capable de la pire des fuites en avant dans un maelström de folie, Vladimir Poutine est devenu incontrôlé et incontrôlable.

Ayant un profond mépris pour la vie humaine (des autres), il préférera une apothéose destructrice quitte à faire des millions de morts en Ukraine et engendrer des dégâts incommensurables au sein même de son propre pays, la Russie voisine.

N'a-t-il pas réaffirmé sa détermination et annoncé "suivre son plan"? Après le bombardement de la centrale nucléaire de Zaporijjia, en Ukraine, la nuit dernière, l'inquiétude est encore montée d'un cran depuis l'annonce, il y a quelques jours, de la mise en alerte de combat des moyens de dissuasion ?

En d'autres termes, Poutine peut-il décider seul de déclencher l'arme nucléaire, et quel est le protocole ?

Depuis le début de l'offensive, la Russie a menacé l'OTAN et ses alliés d'une guerre nucléaire à plusieurs reprises, mais Poutine ne serait pas le seul décisionnaire d'une telle option. Décrit comme "paranoïaque" par les observateurs, ses positions sont de plus en plus tranchées, et il refuse le dialogue, réfugié, parait-il, quelque part en Sibérie, dans un bunker. C'est un homme assez complexe, qui, au début de son règne, en 2000, faisait juste un tout petit peu attention à l'opinion de l'Occident, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui, où il se moque éperdument de tout.

Même si le protocole de déclenchement de l'arme nucléaire russe n'est pas officiellement connu, les experts s'accordent à dire que le président russe doit avoir l'aval de plusieurs personnes pour appuyer sur le bouton rouge. Dans ce processus collégial, le maître du Kremlin aurait besoin de l'accord du ministre de la défense et du général, chef d’état-major des armées (les deux types dont les visages reflètent un parangon de jovialité, assis à côté de lui lors de l'annonce citée supra).

Quelle est la marge de manœuvre ?

Selon un dispositif de communication crypté pour ordonner le lancement d'une frappe nucléaire, l'action combinée se partage entre ces trois personnes (dont Poutine). Même si le chef d'état-major russe est à même de bloquer une frappe nucléaire, sa tactique de guerre n'étant guère compatible avec une attaque de cette envergure, on peut s'interroger sur sa réelle marge de manœuvre, dans le cas où Poutine venait a décider la mise en oeuvre de la force nucléaire.

A suivre au prochain épisode (si on est encore là), car heureusement, jusqu'ici, tout va bien…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

J
P.....peut-il déclencher seul l'arme nucléaire ? Tu as vu, les 2 autres qui ont aussi une partie du code, sont à la botte de leur président et ont peur de lui....Je me demande où le monde est parti, vu que personne n'ose l'attaquer de front, sous peine de le mettre très en colère, et, comme un enfant en colère, il est capable de tout faire péter...<br /> Le peuple ukrainien est bien seul, la ville de Kiev va bientôt être sous les bombes. Ce peuple est très courageux.. Ca me fait penser à la dernière guerre mondiale. On a laissé Hitler faire ce qu'il voulait et on a vu le résultat...J'ai bien peur que nous ayons à le regretter....<br /> En attendant, on a l'impression d'aider ce peuple en donnant des trucs (comme je l'ai fait)....Une façon de se dédouaner, de s'affranchir de notre culpabilité...Jamais vu autant de gens donner....C'est si facile d'apporter quelques trucs, ensuite d'aller se promener comme nous l'avons fait...<br /> Peace and love, on en est bien loin.
Répondre
S
Hello Juju,<br /> Oui j'ai vu. Les deux tronches de type "parangon de jovialité soviétique" qui doivent se marrer quand ils se brûlent n'ont en fait aucune marge de manœuvre et aucun libre arbitre. <br /> J'imagine mal ces deux stoges dire, le cas échéant, avant l'appuyage sur le bouton rouge : heu non Vladimir, pas là... ça va pas le faire...<br /> Dire que quand on était bloqués à faire du pain ou autres bêtises, qu'on avait une heure de balade et qu'on remplissait notre attestation débile, on était presque heureux, et on le savait pas...<br /> Bizz et bonne fin de journée.<br /> Gilles
U
On peut espérer que les oligarques craignant d'être ruinés le fassent zigouiller !
Répondre
S
Hello Ulysse,<br /> Tout le monde y pense, mais ces gens ont-ils vraiment une marge de manœuvre ? Rien n'est moins sur...<br /> Amitiés.<br /> Gilles
D
Bonsoir Gilles <br /> merci de tous ces détails explications je ne sais ou ceci va aller mais il fait peur sincèrement quand je vois ce qu ils ce passent sur ces gens quel horreur tuer Femmes Enfants et desvieilles Personnes souvent lesMaris emmenent leur Famille et revient pour défendre leur Terre même s ils avent qu ils vont mourir j en ai des frissons il ce crois fort ???????????? c est plutôt un Dingue qui veut détruire tous le Monde pour ce Montrer maptre des lieux et les autres qu ils va attaquer lui au chaud et hop des ordres il fait la Guerre assis dans son bureau pendant que l Autre Présient aide son Peuble Ukraine simplement j ai du mal à dormir je fais des cauchemars la Nuit je me léve je pense à tous ces Personnes qu ils meurent et ils ont courageuses celles et ceux qu ils ce battent merci à toi Gilles de cet Article je te souhaite un excellent Samedi et Dimanche avec ta petite Famille Amitiés pour elle ta Maman et toi bisous DANNN
Répondre
S
Ma chère Danielle,<br /> Je crois qu'on en est tous là. Comment pourrait-on être insensibles avec le sort dramatique de tous ces pauvres gens.<br /> Avant le 24 février, ils étaient comme nous, ils amenaient leurs gosses à l'école, ils allaient au travail, attendaient le printemps et vaquaient en paix à leurs occupations.<br /> Bien sur, on a de la peine pour eux, bien sur on y pense et on dort mal, mais comment imaginer une seule seconde l'horreur dans laquelle a basculé leur vie, tant qu'on n'a pas vécu ce qu'ils ont vécu ? En une demi-journée, leur vie a été détruite. C'est juste épouvantable.<br /> Bizz et bonne fin de journée (et bonne nuit).<br /> Gilles
B
LA POUTINE LE CAVIAR NICOIS<br /> Au mois de mars, l'effervescence règne sur les marchés de la Côte d'Azur, de Menton à Antibes et tout particulièrement à Nice. Sur le Cours Saleya ou sur le marché de la Libération, le produit star de ce début de printemps est la poutine, ces alevins de poissons que l'on ne peut pêcher et déguster que pendant 45 jours... La poutine ou poutina en niçois est le nom utilisé dans la région de Nice pour désigner des alevins de poisson, généralement de sardines et d’anchois. Cette étonnante spécialité locale se présente sous la forme d'une pâte blanche translucide. A peine sorti de l'eau, le fruit de cette pêche très particulière se négocie plusieurs dizaines d'euros le kilogramme. Sa rareté et son prix avoisinant les 30 €/kg sur les marchés locaux comme le Cours Saleya lui ont d'ailleurs valu le surnom de "caviar niçois". La pêche à la poutine est une tradition attestée sur le littoral niçois et la Riviera italienne depuis le XVIIe siècle. Elle avait ensuite disparu à cause de la réglementation des filets de pêche. Pour rapporter ces minuscules alevins, il faut en effet utiliser une senne (c'est-à-dire un filet) à mailles serrées. La pêche à la poutine est un "droit" ancien qui remonte à l'époque sarde, où le Comté de Nice n'était pas encore français. Ce privilège fut conservé lors de l’annexion à la France en 1860 grâce à l'Impératrice Eugénie, qui permit aux pêcheurs niçois de continuer à pratiquer la pêche à la poutine et ont obtenu l'autorisation de perpétuer cette tradition chaque année, pendant une période très précise. Aujourd'hui, cette pêche traditionnelle est réglementée par le Parlement européen. Très encadrée, elle fait l'objet dans les Alpes-Maritimes d'une dérogation renouvelable chaque année. La saison de la poutine commence à la fin de l'hiver (généralement début mars) et dure exactement 45 jours. Si vous n'avez pas l'audace ni la même appétence que les puristes pour les alevins crus, notez que vous pouvez aussi les blanchir légèrement à l'eau bouillante avant de les déguster en entrée. La poutine figure en bonne place dans la gastronomie niçoise, même si elle est moins connue dans le reste de la France que la salade niçoise ou la pissaladière !<br /> Parmi les recettes niçoises utilisant cet ingrédient de saison, on trouve des recettes de beignets mais aussi d'omelettes.<br /> L'omelette de poutine est sans conteste la façon la plus simple de cuisiner ce produit et l'une des plus appréciée.<br /> Côté propotions, comptez 300 g de poutine pour une belle omelette de 6 oeufs. Ne rincez pas les alevins ! Il suffit de retirer les algues et les écailles qui pourraient éventuellement s'y trouver. Versez-les dans un saladier. Dans un autre récipient, fouettez les oeufs avec du persil haché, du sel et du poivre. Incorporez délicatement les oeufs à la poutine et faites cuire cette omelette à la poêle, à feu doux. Pour trouver une spécialité assez comparable à la poutine nissarda, il faut se rendre... au Japon !<br /> Là-bas, les alevins sont un mets très apprécié servi sous le nom de shirasu. Ils sont souvent consommés crus, sous forme de sushi ou de chirashi (simplement posés sur un bol de riz).<br /> Bon Week end<br /> Pat
Répondre
S
et ben P....n ?
S
Hello Pat,<br /> J'avais en effet fait un parallèle avec les restaurants proposant la "poutine" Québecoise (frites en sauce avec du fromage, super diététique) et qui se font insulter, menacer ou subissent des dégradations, mais tu rajoutes de l'eau à mon moulin avec ces alevins dont je n'avais jamais entendu parler.<br /> Toutes ces poutines sont plus digestes que le père Vladimir qui, à part la fuite en avant et l'obstination, n'a aucune ligne de conduite cohérente...<br /> Amitiés.<br /> Gilles
J
Attention Pat à ne pas trop parler de P.......e, tu as vu ce qui arrivent aux commerces qui portent ce nom ?

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Le futur (proche) dans nos magasins...
    Le futur robotisé est sur le point de devenir une réalité. Après la voiture sans chauffeur, voici les magasins sans vendeurs et sans caissières, bref, sans personne d'autre dans les rayons que les clients. Même le réassort des produits sera automatique...
  • La Poste (suite) annonce la suppression du timbre rouge.
    Notre bon vieux timbre rouge "prioritaire" sera remplacé par une "e-lettre rouge" dès le 1er janvier 2023. Ce n'est peut-être pas si dramatique que çà, car le timbre rouge soi-disant distribué en 24 heures ouvrées (1 jour) se révèle dans les faits (du...
  • Pourquoi la poste condamne-t-elle de plus en plus de boites aux lettres ?
    Près de 300 boîtes aux lettres ont été récemment condamnées à Paris, mais de plus en plus de boîtes aux lettres de la poste, qu'elles soient à Paris, en banlieue ou en région, qu'elles soient implantées sur un pied ou adossées à un mur, ont été condamnées...
  • Les douches de plage bientôt au rayon des souvenirs ?
    Les Sables-d'Olonne, Palavas-les-Flots, Torreilles ou Argelès-sur-mer... ces communes ont abandonné leurs douches de plage, jugées déplorables sur le plan environnemental et bien trop dispendieuses en période de sécheresse. C'est une perte de confort...
  • Les astuces pour se rafraîchir sans (trop) réchauffer la planète
    Allumer la clime dès que le mercure grimpe est un réflexe. C'est bien agréable, mais un peu contre-productif envers la planète, alors voici d'autres astuces plus écolos existent pour se rafraichir. Notre corps subit en ce moment les chaleurs extrêmes...
  • Incidents au Stade de France : vers une nouvelle pagaille à chaque fois ?
    La grève du RER B samedi dernier était l'un des facteurs (mais pas le seul) des incidents autour du stade de France. Or, les syndicats ont décidé de remettre ça et de lancer un nouvel appel à la grève vendredi, jour du match France-Danemark. Le fiasco...
  • Sale temps sur les blogs...
    Sale temps sur les blogs… Comme certains et certaines d'entre vous le savent, je m'occupe de la rédaction d'une petite revue bimestrielle, dédiée en interne à une marque d'automobile. Je me faisais récemment la réflexion que j'en avais un peu assez de...

Pages

Catégories