Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 23:00

 Ecce-Homo-Borja.jpg

 

 

 

Depuis environ deux semaines, des centaines de curieux se déplacent dans la petite ville espagnole de BORJA (à l'ouest de ZARAGOZA), pour admirer un portrait du Christ défiguré par une octogénaire qui, en voulant le restaurer, a déclenché l'hilarité chez les internautes du monde entier, puis la consternation chez tous les amateurs d'art. L'information a rapidement dépassé l'info du web pour être relayée par les télévisions nationales puis européennes.

 

Restaurer une oeuvre ne s’improvise pas, comme l'a appris à ses dépens, madame Cecilia GIMENEZ (84 ans), qui est consciente du désastre.

Ce petit tableau, un "Ecce homo" datant des années 1910, est une œuvre d'Elias GARCIA-MARTINEZ, artiste local qui en avait fait don à la municipalité. La peinture n'était pas classée.

 

Ce petit chef d'oeuvre, un peu usé par le temps, présentait des signes de décrépitude qui avaient ému une octogénaire remplie de bonnes intentions et qui souhaitait restaurer la peinture.

Résultat : Le tableau d’Elias Garcia Martinez est désormais méconnaissable, il doit se retourner dans sa tombe, le pauvre !

 

Des media espagnols ont parlé de "carnage" et de "travail de cochon". La pauvre Cecilia a involontairement provoqué la consternation des protecteurs du patrimoine et l'hilarité chez les internautes du monde entier par son travail "très personnel".

 

La chevelure ressemble désormais à un pelage de singe, et ni la bouche quasiment effacée ni le nez stylisé nés sous le pinceau de la mamie, ne ressemblent à l'Ecce Homo original, un Christ aux traits fins, coiffé d'une couronne d'épines.

 

 

Mamie Cecilia est consternée (elle n'est pas la seule) et déclare que le curé le savait et qu'il lui aurait même demandé de procéder à quelques retouches. Tous ceux qui venaient à l‘église me voyaient, déclare-t-elle, n'ayant pas essayé de se cacher.

 

Dorénavant, une longue file d'attente est obligatoire avant de s'approcher de "l'œuvre", peinte sur une colonne et désormais protégée par un cordon de sécurité (!).

Bah, c'est comme tout, les gens passeront rapidement à autre chose… Dans l'attente, la commune, qui organisait samedi sa fête votive, va devenir célèbre...

 

18.000 personnes (!) auraient déja signé une pétition contre le projet municipal de restaurer la peinture à l'origine. Des professionnels se déplaceront lundi pour évaluer ce qu'il est encore possible de faire.

 

La petite fille du peintre, Teresa GARCIA, déplore que l’octogénaire ait touché au visage du Christ et qu’elle ne se soit pas contentée de s’occuper de la tunique. Le problème est survenu quand elle a commencé à peindre la tête, a-t-elle déclaré. Elle a détruit la peinture et les dégâts sont irréparables.

 

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, car si la renommée de la chose a dépassé le stade du chiffre d'affaires des bistrotiers et restaurateurs de BORJA, la caricature ratée a inspiré des dizaines d'internautes. Il circule désormais sur la toile le ratage de mamie Cecilia avec le visage de la panthère rose, de Michael Jackson, de Russell Crowe et autres stars…

 

Dommage que monsieur Elias GARCIA-MARTINEZ ne puisse nous dire ce qu'il en pense. Je doute qu'un humble artiste du fin fond de l'Aragon, ayant mis toute sa ferveur à réaliser une jolie petite œuvre, soit réjoui par le massacre de sa peinture dont le graphisme est à présent digne des possibilités artistiques d'un enfant de 4 ans !

 

@+

 

PS : Mes blogopotes auront remarqué que pour une fois que je relaye un fait se situant sur la péninsule Ibérique, celui-ci n'a rien à voir avec la Catalogne. BORJA (5000 habitants) est en effet une commune d'Espagne sise dans la province de ZARAGOZA, communauté d'Aragon, comarque de CAMPO de BORJA.

Partager cet article

Repost0

commentaires

M

c'est sur qu'elle aurait mieux fait de s'abstenir....lol
Répondre
S


N'est ce pas... Mais çà aurait fait un sujet d emoins pour le journal télévisé.


 


Note que j'en ai parlé bien avant que la nouvelle ne soit connue en France. Là où j'étais, je n'ai toutefois aucun mérite.


 


Bizz.   @+



J

bonsoir solexine.je suis tout a  fait d accord  avec vous de voir ca0 c est répugnant aucun savoir vivre. ils ne vont meme pas dans les campings pour se doucher  et prendre de
 l eau trop.    dans ma famille  l année derniere une cousine etson homme  sont venus   l année avant encore   pas propres du tout des radins. cette année
 ne sont pas venus et c est  tant   mieux  je leur est raccroché le téléphone au  nez ce printemps   sans ca  ils seraient revenus. ils disaient l année
derniere vouloir acheter un plus grand pour cause  salle d eau trop petite en   plus  rien a manger la dedans l on y a eu un apéro le reste les repas    ils l on mangés
chez nous.ils habitent dans le cher. il y en a qui friment bien  par la ils n ont   que ca pas de maison  moi je ne  l est envi pas . certains campings   leurs sont
interdits meme en bretagne.
Répondre
S


Le savoir-vivre semble être une notion dépassée et la politesse semble être devenu une ringardise. C'est bien malheureux !


 


Si certains campings leurs sont interdits, ce n'est pas sans raison...


 


Bonne journée et bien amicalement à vous, ma chère Josie.


 


Gilles



M

la pauvre - elle doit être la risée de son pays - je pense que le curé est aussi responsable - les restaurateurs doivent pouvoir enlever sa peinture - ils l'ont déjà fait pour d'autres
oeuvres - et puis, il n'y a pas mort d'homme que "diable" ....


cet article est très intéressant - merci pour ce partage Solexine -
Répondre
S


Et ben figure-toi, pas tant que çà.


Bien sur elle est la cible de toutes les attaques des défenseurs du patrimoine et de la nomenclatura bien pensante, mais dans son village, elle est défendue bec et ongles par la municipalité et
par l'église qui insistent sur la caractère involontaire de son action. Après tout, si l'ecce homo était joli, il s'agissait d'une oeuvre non classée. Si, comme TVE veut nous le faire croire, il
s'agissait d'une oeuvre majeure, pourquoi se dégradait-elle sur une colonne depuis 1913 et que tout le monde (excepté mamie Cecilia) s'en foutait. Elle est également soutenue (logique) par
l'office du tourisme local et par l'association des commerçants de BORJA qui "tournent" à plein régime, ce qui n'est pas si mal pour cette petite ville que pas grand monde ne connaissait avant.


Pour la situer, on trace une ligne imaginaire de SANTANDER à TARRAGONA et BORJA est à peu près au milieu, à l'ouest de ZARAGOZA.


Avant de conclure, j'ajouterai que j'ai eu la chance de voir l'interview de la vieille dame sur la TV outre-Pyrénées, dans la langue de Cervantès. J'ai été surpris de voir une vieille dame
droite, digne, fort bien mise et s'exprimant parfaitement. Elle est la première étonnée par tout ce bazar et appris le tollé en revenant de vacances. Elle était prête à essayer de rattrapper le
coup mais les autorités religieuses et municipales lui ont demandé d'arrêter le massacre et de ne plus toucher à rien, car des spécialistes viendraient évaluer les dégâts. Bémol : elle a
utilisé de la peinture à l'huile particulièrement tenace.


Et si finalement on gardait son truc ? A l'heure où j'écris, nous sommes déja 20.647 à avoir signé la pétition demandant le maintien du tableau actuel, Cecilia n'ayant que maladroitement
essayé de mettre toute sa ferveur et sa dévotion dans son travail. Et si cette mocheté devenait "culte" et aidait un peu la ville de BORJA ?


 


La preuve, on fait même des produits dérivés !


 





 


Pour soutenir mamie Cecilia, cliquez sur le mot PETITION


 


Bisous. @+


 


BANDE ANNONCE DETOURNEEE



B

bien sur ! car il y a toujours le chapitre de Nice et d'Antibes ... les survivants ont du etre muté dans ces deux la !


Mais la décision a été prise par le national. Article de leur avocat sur nice matin.


@ + Pat
Répondre
S


A l'occasion, si tu as un lien de l'article de Nice matin, je suis preneur.


Je te ferai passer un lien (en MP évidemment) concernant leurs "gens" et un exemple de ce qui se passe pendant que certains sont emprisonnés.


@+ Gilles



B

Ah oui ! bonne nouvelle .... le chapitre de grasse est fermé et la plupart de ses membres sont au trou ! hum je savoure.


@ + Pat
Répondre
S


Comme celui de TOULOUSE, alors. Tout pareil...


Ils ont encore toutefois des gens pour l'éxécution des basses besognes et l'occupation du terrain pour tenir la "Fat Mexican Company" à distance. Même amputé de quelques tentacules, la pieuvre
est encore dangereuse. Il convient de rester prudent.


(Amis blogopotes, vous n'avez peut être pas tout compris, mais c'est du "biker's life". Avec Pat, on se comprend, c'est l'essentiel).



B

le poussin, je n'ai pas pu ! il y a des limites culinaires ... hi hi hi hi


L'enfer ? je crois que l'on s'y amuse beaucoup plus !


@ + Pat
Répondre
S


Disons qu'au dela du bon sens culinaire, il y a même des limites à la raison !


@ + mon ami !



J

Je pense comme Naths, je suis sûr que, d'ici, peu, si on laisse ce tableau tel qu'il est, il va valoir une petite fortune..De toute façon, il n'était pas classé, pas protégé, le curé savait,
donc, on se foutait un peu du tableau..Pauvre mamie qui va être  "persécutée" par les appareils photos...Ca pourrait être notre mère, notre mamie..


Elle va peut-être faire naitre des vocations..Attention à la Joconde...Ils ont intérêt à bien la protéger...


J'espère que tu vas bien, que le moral remonte la pente..Je prépare ma valise pour le Nordddddddddddd.
Répondre
S


Je ne sais pas, Juju... Affaire à suivre. Personnellement, je n'y mettrais pas un centime.


Mamie Cecilia a déja eu droit aux honneurs de France 2 ce midi et BORJA (et son église) n'ont jamais vu autant de monde.


Dans mon souvenir, la Joconde est extremement bien protégée, derrière une vitre à l'épreuve des balles si je me souviens bien et avec un système d'alarme impressionnant.


Oui, Juju, j'ai le moral, surtout depuis que j'ai failli crever en Catalogne pour cause d'oubli de mes patches à la Trinitrine. Au bout de quelques jours sans mes patches indispensables, j'ai eu
une crise d'angor instable en allant rechercher ma voiture sur les hauteurs de LLO. Trop chaud, trop haut, trop loin.


Pas complètement débile, j'ai peut être oublié ma trinitrine mais j'ai toujours une ordonnance sur moi au cas où...


Pas de patches en stock quand je suis redescendu dans la vallée à SALLAGOSSA. Par chance, il y en avait à OCEJA et ils ont fait passer une boite à BOURG-MADAME - PUIGCERDA. Résultat : C'est pas
passé loin, mais je suis là, à écrire des conneries.


Je sais que je n'aurais pas toujours cette chance et qu'un jour, ce sera la bonne mais en attendant j'ai le moral. La preuve : Je recommence à écrire des bêtises.


Bon courage pour ton voyage dans le Nord, mais tu y es déja (j'ai fixé comme je te l'avais dit, une limite virtuelle de viabilité formée arbitrairement par une ligne imaginaire passant par
BORDEAUX et VALENCE).


Bizz. @+ ^^ 



N

hello


la nature humaine a parfois un comportement bien étrange


et puis d'autres saluent déjà le chef d'oeuvre d'art brut abstrait et j'en passe et je parie que d'ici quelque temps l'oeuvre de restauration de la gente dame de 84 ans vaudra une petite fortune
et sa petite fille pourra l'en remercier ;o))  qui sait !!


 


c'est pas moi qui ferais la file mais bon  chacun  son passe temps ;o))


 


bonne journée à toi :o))
Répondre
S


Certains y voient une inspiration de Modigliani... On frôle le n'importe quoi. Pur hasard, ils ont montré ce truc aux journal télévisé de la 2 ce midi. Dans le reportage, on ne voyait que la file
impressionnante de touristes et mamie Cecilia qui était navrée.


A noter que les commerçants (hotels, restaurants, cafés, autres) applaudissaient des deux mains et des deux pieds car l'économie de BORJA s'est trouvée boostée par la bourde de la vieille dame !


Modigliani... Pfff... N'importe quoi !


 



Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Et en France, qu'en est-il de l’émergence du variant Omicron ?
    Face au variant Omicron, de nombreux pays ont décidé de fermer leurs frontières, comme le Japon, le Maroc, Israël et l’Australie, à la date de rédaction, envers tous les ressortissants étrangers. En Europe, d'autres ont durci les conditions d’entrées,...
  • La 3ème dose contre la 5ème vague ?
    Face à la 5ème vague de Covid-19, le gouvernement doit présenter aux parlementaires plusieurs mesures, que le sinistre de la santé doit annoncer aux Français ce jeudi à la mi-journée. Parmi elles, se trouve l'ouverture de la dose de rappel à tous les...
  • L'optimisme mesuré du virologue Delfraissy
    Face à la 5 ème vague, le célèbre professeur Delfraissy, par ailleurs, président du conseil scientifique, appelle les français à se faire vacciner, alors que le pays fait face à un rebond important des cas de Covid-19. Jean-François Delfraissy a prévenu...
  • Le masque redevient obligatoire à l'école dans 39 départements.
    Face à la reprise de l'épidémie de Covid-19, le masque redevient obligatoire dans les écoles primaires de 39 départements supplémentaires, et ce dès le lundi 8 novembre 2021. À partir de la semaine prochaine, en effet, dans les départements où le taux...
  • "Troisième dose" du vaccin contre le Covid-19 : toutes les questions que l'on se pose.
    La campagne de rappel suscite encore beaucoup d'interrogations. Lancée depuis près de 7 semaines, elle ne concerne pas encore tous les Français. Destinée aux patients les plus fragiles, cette nouvelle dose de vaccin doit permettre de lutter contre une...
  • La pass est parti pour durer plus longtemps qu'on ne pense…
    Le conseil des ministres a examiné un projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire jusqu'au 31 juillet 2022, et de la période transitoire de sortie d'état d'urgence sanitaire. Ces dispositions visent à faire face à une éventuelle recrudescence...
  • Les incroyables obsèques de Bernard Tapie.
    Plusieurs événements retransmis parfois en direct à la télévision, ont été programmés pour saluer une dernière fois le "boss" avant son inhumation. Les chaînes de télévision ont bousculé leurs programmes pour passer des documentaires ou des séries avec...

Pages

Catégories