Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 21:52

cap-d-any.jpg

En Catalogne, en cette période de fêtes de fin d'année, vous trouverez facilement de quoi faire le plein de souvenirs gustatifs. La France est certes le pays de la bonne cuisine mais je vous assure qu'on mange également très bien en Catalogne !

Le temps des fêtes est allongé jusqu’à englober la fête des rois, et noël se double de la Sant Esteve (Saint Etienne), le 26 décembre, jour férié Catalan.

Les Catalans ne négligent aucune occasion de se réunir en famille ou entre amis, et de plonger au cœur de leurs traditions... "Nadal sense torro no és festa per ningú" (Noël sans touron n’est une fête pour personne).

Pour le noël religieux, on célèbre en Catalogne Nord et Sud les "pessebres" ou crèches vivantes qui présentent des tableaux bibliques. La fête de la nativité est extraordinairement vivante et religieuse en Catalogne, avec pour illustration les "pessebres vivent" qui sont des crèche vivantes avec hommes, femmes et enfants et parfois même de vrais animaux, chaque village tentant de se singulariser avec "son" pessebre. Il se raconte que Saint-François d'Assises instaura cette tradition au XIIIe siècle en Italie qui n'arriva en Catalogne que bien plus tard.

La première représentation eut lieu en Andorre, à Engordany en 1956. A cette époque sous Franco, la langue catalane était interdite. Des milliers de catalans en profitèrent pour s'engouffrer dans cette brèche de liberté sous prétexte qu'ils allaient assister à une représentation pieuse, et voici comment Noël devint une bouffée d'oxygène libertaire. On recense aujourd'hui une trentaine de "pessebres" en Catalogne sud.

Pessebre.jpg

PESSEBRE

 

Si vous désirez réveillonner à Barcelona, faites le tour des "bar de copes i bar de tapes", ou vous pourrez boire du vin en faisant "puru" (cf. photo) avant d'aller brûler vos calories dans une des innombrables discothèques ou bars musicaux de la cité de Gaudi.

 

 

Puru.jpg

PURU

Les enfants, eux, chercheront "l’home dels nassos" sur la "plaça del Palau". C'est un curieux personnage dont le nez repousse chaque jour de l’année (il le perd chaque jour) et ne sort que le 31 décembre. Ailleurs en Catalogne, c'est plutôt un une grosse tête qu'on promène dans les rues et qui ressemble à un vieux monsieur coiffé d'un haut-de-forme et doté d'un énorme nez. Il se murmure que dans certains villages, il entre parfois dans l'église et qu'il avale le contenu du bénitier.

 

Home-dels-Nassos.jpg

 HOME DELS NASSOS



Certaines municipalités de l’Alt Empordà (je préfère le Baix) fêtent quant à elles, le solstice d’hiver par l’embrasement d’un foyer géant. C'est la "nit del foc" (nuit du feu). Pour vous faire pardonner de mélanger tradition païenne et tradition chrétienne, vous n'aurez qu'à vous rendre à la messe de minuit qu'on nomme "missa del gall" (du coq) pour expier vos fautes…

  

Et pourquoi pas un réveillon Catalan sur la Costa Brava ? Vous ferez la fête jusqu'au petit matin, en attendant le premier soleil levant de 2011. A "l’aplec de sol ixent" ou point le plus à l’est de la péninsule, vous assisterez au lever du premier soleil de l’année. Des cérémonies grandioses sont organisées à l’Escala ou à Calella de Palafrugell.

 aplec-de-sol.jpg

APLEC DE SOL IXENT

 

 

SARDANE DE L'APLEC A TOSSA

Je vous ai gardé le plus connu pour la fin. Tradition Catalane incontournable, que celle du franchissement du Cap d'Any. Il suffit pour ce faire, d'avaler un grain de raisin à chaque coup de minuit sonné, condition absolue d’une année 2011 heureuse et apaisée. Les plus téméraires (ou ceux qui ne se seront pas étouffés) déboucheront ensuite un "cava" (vin blanc Catalan champagnisé), pour fêter l’an nouveau avec le rituel "salut i força al canut". (Santé et force dans le canut, qui est une bourse traditionnelle catalane, faite à l'origine en peau d'animal).

 

raim.jpg

RAÏM

 

Après toutes ces libations, il va vous falloir maintenant patienter jusqu'au 6 janvier, fête des rois, où les enfants recevront enfin leurs cadeaux, apportés non pas par le père noël mais bien par les rois mages, mais ceci est une autre histoire… et un autre article…

 

@+ et bonne semaine !

  

Visca Catalunya !

 

Nina Catalunya

 

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 19:24

 Tio-copie-2.jpg

 

En ce moment, à la maison, grande discussion pour savoir si nous achèterons en Catalogne "Nord" ou "Sud". Je serais partant pour le Sud, moins cher et plus dépaysant, mais ma camarade de jeux ne connait pas la langue.

 

Si je viens à canner prématurément, elle risque donc de se retrouver dans un environnement totalement étranger.

 

 

Alors, ce sera peut être la Catalogne "Nord" avec une maison d'une pièce de moins. Cela étant, aminautes gavatxes, quand je parle de Catalogne "Nord", je veux dire l'Est du Vallespir, l'Ouest des Albères ou les Aspres, faut pas exagérer non plus. En gros sur une ligne Céret - St Génis des Fontaines et c'est tout. 

 

Revenons donc à notre Tió (Bûche) de Noël.

 

 

Le Tió de Nadal (ou bûche de Noël en catalan) est une tradition de Noël très répandue en Catalogne.

À l'origine il s'agissait d'un morceau de bois de la cheminée et son cadeau était la chaleur qu'il apportait à la maison. De nos jours, c'est un petit tronc de 30 cms environ, incliné debout sur des petites jambes en bois, avec un sourire dessiné à l'extrémité et parfois même un petit nez en bois. Ce visage porte la barretina (le béret Catalan).

 

 

A partir du 8 décembre (c'est pour çà que je vous en parle), on le place sur la table ou dans un coin du salon. Tous les jours, on fait une offrande de nourriture (voir cadeaux ci-dessous) au Tió et chaque nuit, on le recouvre d'un drap rouge pour qu'il n'ait pas froid.

 

La veille ou le jour de Noël, on met le tió à moitié dans la cheminée et on lui demande de "chier" ses cadeaux... (cette partie de la tradition n'est plus aussi répandue qu'autrefois car les habitations modernes n'en ont plus). Pour ce faire, on bat le Tió avec un baton, tout en chantant.

 

Le Tió ne donne pas des gros cadeaux, qui seront apportés plus tard par les rois mages.

 

Hé oui, les enfants Catalans n'ont leurs cadeaux que le 6 janvier !

Le Tió donne des bonbons, des noix, du tourons ou des petites figues sèches. Ce que le Tió donne est un cadeau à partager entre toute la maisonnée.

 

 

Il a parfois le surnom de "Caga Tió" ("bûche de merde", si si...), et de nombreuses chansons du "Tió de Nadal" commencent cet impératif chanté par les enfants "Chie, bûche !".

 

 

Caga, tió - Caga turró, Avellanes i mató, Si no cagues bé - Et daré un cop de bastó. Caga, tió !

Chie, bûche - Chie du touron, Noisettes et fromage, Si tu ne chies pas bien - Je vais te donner un coup de bâton. Chie, bûche !

 

 

Après lui avoir donné des petits coups de bâton, le tió est frappé plus fort au dernier "Caga, tió !" Un enfant passe la main sous le drap sans regarder et prend un cadeau, lequel est ouvert et consommé, puis la chanson recommence. La chanson ci-dessus est un exemple court mais il en existe des plus longues.

 

  

N'allez pas pensez qu'on soit très "caca" en Catalogne, même si un autre symbole de Noël est le célèbre Caganer (chieur) auquel j'avais consacré un article l'an dernier http://solexine.over-blog.fr/article-36398672.html

 

 

Notez qu'un dicton populaire Catalan est parfois lancé avant de passer à table "Menja bé, i caga fort." (Mange bien et chie dur.) n'est pas très "select" mais suffisamment explicite.

  

Bonne semaine !  @+

 

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 18:59

Tontons.jpg

J'ai vu ce film de nombreuses fois à la télévision, j'ai revu je ne sais combien de fois le DVD colorisé et la version numérique en noir et blanc. Je connais les dialogues, les répliques et les détails par cœur mais chaque visionnage est toujours une franche partie de rigolade. Je veux parler de ce chef d'œuvre par trop méconnu du cinéma Français, les "Tontons flingueurs"…

 

Synopsis : 1963. Fernand Naudin (Lino Ventura) est un ancien truand reconverti dans le commerce de machines agricoles à MONTAUBAN (Tarn-et-Garonne). Sa vie rangée bascule lorsque Louis (le mexicain) l'appelle à son chevet alors qu'il est mourant à PARIS, où il est revenu.

Avant de s'éteindre, il fait de Fernand son successeur et lui confie sa fille Patricia au grand dam de ses troupes et sous l'œil malicieux de Maître Folace (Francis Blanche), le notaire qui se fiche royalement de la guerre de succession à venir.

Fernand Naudin affrontera les frères Volfoni : Raoul (Bernard Blier) et Paul (Jean Lefebvre) qui ont des visées sur un tripot clandestin, une distillerie clandestine et une maison close. D'autres "affreux" vont se révéler très intéressés par les affaires du mexicain et s'en prendront directement à Fernand. Les cadavres commencent à pleuvoir…

Outre les répliques d'Audiard, le charme du film réside dans les astuces utilisées pour masquer à Patricia, son fiancé Antoine et au père de ce dernier, la véritable situation.

Combiner le comique truculent de l'argot, et l'ambiance d'un roman noir relèvait de l'impossible. Il a donc fallu prendre quelques libertés avec le livre initial. Si par exemple la succession du mexicain et la lutte avec les Volfoni sont conservés, les personnages de maître Folace, de Patricia et de son fiancé Antoine n'appartiennent qu'au film. 

Anecdotes :

- La Gaumont ne croyait pas au succès du film. Pour limiter les risques financiers, elle s’associa avec d’autres maisons de production, ce qui explique la présence d'acteurs allemands et italiens dans le film.

- Audiard trouvait inutile la scène de la cuisine et elle faillit bien ne jamais exister.

- Audiard aurait préféré intituler le film "le terminus des prétentieux", expression que l’on retrouve dans une réplique de Raoul Volfoni : "Il entendra chanter les anges, le gugusse de MONTAUBAN. Je vais le renvoyer tout droit à la maison-mère, au terminus des prétentieux". Ses partenaires le jugèrent trop pompeux et le titre ne fut pas retenu.

- Jean Gabin fut pressenti pour jouer Fernand Naudin mais ses exigences étaient telles qu'Audiard, par ailleurs fâché avec l'acteur, ne donna pas suite et en fut bien soulagé. On pensa alors à Paul Meurisse qui refusa pour des raisons de santé. Il apparaît toutefois en "clin d'œil" quelques secondes dans la scène finale, en hommage au personnage du "monocle"…

Le thème musical est unique. Il est simplement interprété dans différents styles musicaux (orchestral, rock, fox-trot et valse), y compris le fameux piano-banjo à chaque "bourre-pif" distribué par Fernand.

Le film ne fut pas un grand succès à sa sortie (450.000 spectateurs en six mois) Sa réputation s'est accrue au fil des années. Il est passé 15 fois à la télévision en s'est vendu à 250.000 DVD en 2002. La colorisation fut sujette à caution mais reste toujours réversible si on lit l'œuvre en noir et blanc.

Les répliques cultes pour la route :

1) Ecoute, on te connaît pas, mais laisse nous te dire que tu te prépares des nuits blanches, des migraines, des "nervous break-down" comme on dit de nos jours.

2) C'est quand même marrant les évolutions. Quand je l'ai connu "le mexicain", il recrutait pas chez tonton.

-         Vous savez ce que c'est… l'âge, l'éloignement. A la fin de sa vie, il s'était penché sur le reclassement des légionnaires.

-         Ah ! Si c'est une oeuvre, alors là, c'est autre chose.

3) Patricia , mon petit, je ne voudrais pas te paraître vieux jeu, et encore moins grossier. L'homme de la Pampa est parfois rude et reste toujours courtois, mais la vérité m'oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser "menu".

4) Non mais dis-donc, on est quand même pas venu pour beurrer des sandwiches ? Et pourquoi pas ? Au contraire, les tâches ménagères ne sont pas sans noblesse. Surtout parce qu'elles constituent le premier pas vers des négociations fructueuses.

5) Mais il connaît pas Raoul ce mec ! Il va avoir un réveil pénible. J'ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter que le sang coule, mais maintenant c'est fini. Je vais le travailler en férocité, le faire marcher à coup de lattes. A ma pogne je veux le voir et je vous promets qu'il demandera pardon, et au garde à vous !

La meilleure pour la fin :

6) Non mais t'as déjà vu ça ? En pleine paix, il chante et puis crac : un bourre-pif ! Mais il est complètement fou ce mec, mais moi les dingues, j'les soigne, j'm'en vais lui faire une ordonnance et une sévère. J'vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins d'Paris qu'on va l'retrouver éparpillé par petits bouts : façon puzzle. Moi quand on m'en fait trop, j'correctionne plus : j'dynamite, je disperse, j'ventile !

 

@+ et bonne semaine !

 

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 17:19

AK400-KTM02.jpg

J'ai trouvé la solution à tous les problèmes d'infarctus, de violence routière et d'agressivité sur la route... Faites comme moi, roulez en 2cv...

 

Avantages :

- On reste cool et zen au volant (pas le choix)

- Les notions de moyenne, de chronomètre et même de radars restent très subjectives.

- L'achat d'un autoradio est facultatif (bruit ambiant).

- Le capital sympathie généré sur la route reste non négligeable.

- Pas d'eau, pas de radiateur, pas de durites, pas d'électronique, pas d'emmerdes !

 

* * *

Inconvénients :

- Quand on est préssé, c'est les boules et dans les côtes c'est la catastrophe. Heureusement, il y a les voies pour véhicules lents. 

- Un carbu double corps sur une 602 cm3, çà descend gentiment ses 8 à 9 litres de super 98, surtout en ville l'hiver et si vous la conduisez le "pied dedans",

- Les pièces détachées sont hors de prix, et la maintenir à flot pour le contrôle technique 2010 requiert un certain budget, de l'ingéniosité et des connaissances mécaniques avérées.

- La direction n'est pas assistée, l'angle de braquage est nul et faire un créneau requiert des biceps adaptés à cette épreuve.

- Attention, le danger vient de l'arrière car les autres usagers ne supporteront pas de rouler derrière vous. Vous vous ferez klaxonner et doubler dans des situations périlleuses quitte à ce que le goujat vous ralentisse ensuite car il roule moins vite que vous. Question d'orgueil mal placé.

 

Mais que de sensations que la plus belle des autos modernes ne pourra vous donner. Il est même possible de pousser la perversion comme dans mon cas, à utiliser une version camionnette !

 

Bonne semaine à tous et toutes !

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 15:32

96585-bigthumbnail

 

Aminautes féminines, ne hurlez pas, c'est du 15ème degré.

Vous savez bien que je vous aime toutes !

Bon, çà fera rigoler Pat 06 et quelques autres mais vous savez bien que c'est une grosse bêtise ! Gaaaaaaaz !

 

 

1 - Les courbes d'une Harley sont éternelles.

2 - Une Harley ne tombe jamais enceinte.

3 - Il n'existe pas de période mensuelle où on ne peut pas monter sur une Harley.

4 - Une Harley n'a pas de parents qui vous gonflent.

5 - Une Harley ne chiale pas. Tout au plus fait-elle un bruit bizarre quand quelque chose ne tourne pas rond.

6 - Il est possible de filer un coup de latte à une Harley pour la réveiller.

7 - Une Harley et ses plaisirs se partagent entres bikers.

8 - Si une Harley fait vraiment trop de bruit, on peut lui placer un silencieux.

9 - Une Harley n'a rien à battre du nombre de Harley que vous avez conduites avant elle, et même du nombre de japonaises que vous avez chevauchées.

10 - Une Harley ne vous fera pas la gueule si vous regardez d'autres Harley ou si vous achetez des revues de motos.

11 - Quand une Harley commence à prendre du jeu dans certaines pièces stratégiques, il est possible de réparer cela.

12 - Quand une Harley s'avachit, il est aisé de regonfler ses amortisseurs hydro-pneumatiques.

13 - Rien ne vous empêche de boire une bière tout en chevauchant votre Harley.

14 - Lorsqu'un qu'un copain tripote une Harley, vous n'éprouvez aucune jalousie.

15 - Lorsque vous engueulez votre Harley, il n'est pas nécessaire de se confondre en excuses pour vous faire pardonner et pouvoir la chevaucher ensuite.

16 - Une Harley ne se plaindra jamais quel que soit le temps que vous passiez à la chevaucher (trop ou pas assez...).

17 - Vos parents ne vous sermonneront pas lorsque vous vous serez débarrassé de votre ancienne Harley, même s'ils l'aimaient mieux que la nouvelle.

18 - Une Harley ne vous fera jamais de scène si vous ne la chevauchez pas convenablement.

19 - Une Harley ne s'inquiète pas si vous arrivez en retard.

20 - Pas la peine de prendre une douche pour chevaucher votre Harley.

21 - Une Harley ne s'offusquera jamais d'être attachée.

22 - Lorsqu'une Harley perd de sa beauté, il est facille de lui offrir une nouvelle peinture ou de remplacer les pièces défectueuses par des neuves.

23 - Conduite pour la première fois, une Harley inconnue ne vous transmettra pas de maladies.

24 - Une Harley se fout complètement du fait que vous arriviez encore bourré et que vous la chevauchiez directement sans autre forme de procès. 

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 08:53

Costa-Brava.jpg

Voici un petit article pour partager avec vous de belles photos de ma chère Catalogne Sud. Cette fois, point de montagne, de Cerdagne ou de légendes, mais direction le comarquès du "Baix Emporda" (Bas Ampurdan), au cœur de la Costa Brava, sur les bords de la grande bleue !

 

La vie est difficile dans les hôtels de luxe ! ;o)

N'allez pas croire que je sois bourré de tunes, mais je suis juste débrouillard. Il suffit de passer par une centrale de réservation (souvent au Royaume-Uni) qui achète des séjours tout compris et les revend à la découpe à des prix incroyablement bas. Inconvénient : il ne faut pas avoir peur de payer plusieurs centaines d'euros sur le web à l'étranger. Si on passe par une centrale bien connue, pas de souci (il y en a des très bonnes et des mauvaises) et que l'on paye par un site sécurisé, il n'y aura pas d'autre angoisse que l'attente du moment où le réceptionniste de l'hôtel validera une réservation externe à son réseau. En général, çà roule… comme les photos. C'est parti ! J'ai fait près de 800 photos en 5 jours, le plus difficile a été de choisir.

 

 

 

1 – L'HOTEL

 

 

C'est marrant un hôtel international. On y croise de tout. La clientèle va du fils de bonne famille teuton très méprisant envers le personnel, aux sportifs en stage (tennis ou vélo cette année). Il y avait même monsieur Jalabert et j'ai mis deux jours à me dire que je connaissais cette tête… J'en loupe pas une…

Il y a des séminaires associatifs, philosophiques ou commerciaux. Hormis des couples et des familles, on croise aussi des clientes qui vont de la dame qui vient dîner avec encore sa serviette éponge sur la tête, à la dame Russe qui prend son repas en manteau de fourrure, en passant par la yogi qui sort de méditation et qui vient dîner pieds nus et en sari. J'adore ces mélanges à la "Jacques Tati"…

 

 

000 - Camas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anna ne m'avait pas menti au téléphone : du lit on voit la mer…

 

 

000 - Comedor

Imaginez déjeuner le matin face à la mer, avec les mouettes qui passent à quelques mètres de vous.

 

 

000 - Hostal y mar

Vue de l'hôtel prise depuis la "Cala Roig".

 

 

000 - Jardin

Je ne suis pas très "plantes vertes", mais un tel jardin d'hôtel, franchement, çà le fait !

 

 

000 - Salle de bains

C'est chouette un jacuzzi. No comment more…

 

 

00 - Nid d'amour

Une déco de style Espagnol quelque peu surannée…

 

 

01 - Piscine en bas 

De mon balcon, je regarde en bas, j'ai une vue plongeante sur la piscine extérieure. Evidemment, il y en a une autre intérieure avec SPA, massages et soins...

 

02 - Lever du soleil 

De ma terrsse, je regarde vers l'horizon et le soleil se lève sur la mer. Je souhaite à chacun et chacune d'entre vous d'assister à un tel spectacle pour comprendre ce que l'on ressent.

 

 03 - Cala Roig

La plage aux escaliers interminables se mérite. Une fois en bas, c'est le paradis, la crique est quasi déserte.

 

 

 

2 – SANT FELIU DE GUIXOLS

 

04 - SFG Benvinguts

A Sant Feliu, on vous souhaite la bienvenue avec la Porta Ferrada :  "el monestir" (monastère bénédictin du Xiieme siècle) et "l'arc de Sant Benet".

 

C'est une ancienne commanderie de templiers située en plein cœur de la ville. Le festival de la Porta Ferrada y a lieu en juillet et août, ainsi que dans toute la ville avec une distribution prestigieuse et des artistes de renommée mondiale.

 

 

 

05 - Las Vegas

Ma "boy toff night" préférée a subi un lifting cette année. Ouf, ce n'était pas de l'argent jeté ! Cette discothèque est creusée dans la falaise, comme le bar "El corsari" dont je vous avait parlé dans un article précédent.

 

 

 

06 - Joan I

Edifici "Joan I". Clin d'oeil à une amie Facebook qui vient aussi ici et qui connait bien les lieux.

 

 

 

07 - El Tren

El tren de Sant Feliu. Jusqu'en 1969, il a vaillament assuré la liaison "Gérone – Sant Feliu" par une ligne abrupte et escarpée. Aujourd'hui, ce tracé sert de parcours aux randonneurs et vététistes.

 

 

 

 08 - Halloween

Allez savoir pourquoi, là-bas Halloween fonctionne bien, commercialement parlant. Chez nous, cette fête tend à s'essouffler et ce n'est pas dommage. Ce ne sont pas nos traditions, c'est du marketing imposé !

 

 

 

10 - Senyera Constancia

Sur le toit du bar la "Constancia", bâtisse de style mauresque, la "Senyera" flotte fièrement au vent. J'adore ce café. Les jeunes du cyber-coin cotoient les anciens qui jouent à un drôle de jeu de cartes dans une atmosphère enfumée, sous le regard bienveillant de la madone qui trône au milieu du restau.

 

Pour 7 euros, vous aurez droit aux Tapas et au plat du jour, en général Fideua del pescador, moules à la Catalanes, Suquet de Rapet (baudroie) ou autre poisson du jour ou plat de fruits de mer, boissons comprises (vin ou eau plate ou "con gas").

 

09 - Portique plage

Tous ces portiques sont emblématiques de la cité de Sant Feliu. Il y en a plusieurs, à chaque entrée de la plage, tout le long de la promenade de la mer.

 

 

 

3 – LLORET DE MAR

 

 

Temple de la contrefaçon, de la nuit et de la fête, il est indispensable de passer par ce "Las Vegas" de la Costa Brava. N'y cherchez aucun authentisme.

Fêtards, vous êtes chez vous… Couche-tôts, passez votre chemin !

 

 

 

11 - Eglise Lloret

L'église de Lloret apparaît un peu incongrue au milieu de ce temple de la consommation, du néon, du sexe et de la contrefaçon. Mais la chapelle est jolie, dans le plus pur style "Gaudi".

 

 

 

12 - Yates Bar

Que serait une visite à Lloret sans un passage obligé au bar biker de la ville (lieu de perdition connu des bikers de toute l'Europe), le Yates Bar.

Faites l'impasse sur deux ou trois trucs que vous n'avez pas vus (je ne peux en dire plus) et amusez-vous jusqu'au petit matin (ce n'est pas Pat 06 qui me contredira)...

Si vous êtes en forme, vous pouvez aller prendre le petit déjeuner au bar des Hells Angels à Santa Susanna (facile à reconnaître, il y a une Harley-Davidson sur le toit). Cette année, j'ai été sage, et puis j'étais venu en voiture, alors...

 

 

4 – CALELLA DE PALAFRUGELL

 

Autrefois petit port de pêcheurs, aujourd'hui, le moindre hangar à bateaux est transformé en petit studio ! Toutefois ce village a l'avantage de ne pas être bétonné. Il n'y a aucun immeuble en front de mer et il est donc resté tel qu'à l'origine pour notre plus grand bonheur.

 

 

 

13---Calella-Plage.jpg

Une vue de la plage de Callela (la Calau). Il est 10h30 du mat et il n'y a encore presque personne. J'ai pris une petite binouze face à la mer et le taulier m'a apporté gracieusement un bol de cacahuètes et de grains de mais grillés et salés.

 

 

 

14---Chat-et-bateau.jpg

Une photo pour faire plaisir aux blogueuses d'OB amoureuses des chats. C'est dingue ce que vous êtes nombreuses dans ce cas, mesdames…

Comme la galanterie Française n'est pas en déclin, voici ce petit chat qui fait sa toilette dans une jolie barque traditionnelle, pour votre plus grand plaisir !

 

 

 

5 – RETOUR A L'HOTEL

 

 

15---Coucher-de-soleil.jpg

Pour le plaisir, une photo du coucher de soleil sur la mer… Quel dommage que la photo ne rende qu'un millième de l'émotion et de la beauté de l'instant et des lieux !

 

 

 

6 – TOSSA DE MAR

 

16---Tossa-Plage.jpg

Clin d'œil pour mon ami Lionel, "Patate à l'eau" qui ne connaissait pas ce charmant village il y a 2 ans. Les remparts de la vieille ville de Tossa donnent l'impression qu'un château-fort a été construit sur la plage.

 

 

Pour la petite histoire le film "Pandora et le Hollandais volant" y a été tourné en 1950 (sorti en 1951 avec Ava Gardner et James Mason). Une statue d'Ava Gardner se trouve dans la vieille ville. Si un(e) cinéphile est intéressé, j'ai téléchargé acheté ce navet mais je n'ai jamais eu le courage de le regarder jusqu'au bout.

 

 

 

17---Debarquement.jpg

Sauf erreur de ma part, cela fait 11 ans que je passe régulièrement à TOSSA et je n'avais encore jamais pris le bateau, soit par manque de temps soit parce que les potes qui étaient avec moi avaient le mal de mer (authentique !).

Alors cette année, on a choisi un jour radieux avec une mer belle et on est partis en mer. Je ne regrette pas.

Là, on va débarquer dans une crique tranquille.

 

 

 

 

18---Grotte.jpg

Le pilote du bateau était un as. Il nous a fait passer dans des grottes où çà passait juste juste…

Chacun son métier, moi je fais pareil avec un camion mais c'était quand même un champion de la navigation qui plaçait son bateau au centimètre près.

 

 

 

 

19---Crique-en-vue.jpg 

Plage tranquille en vue. On va passer y récupérer des gens qui doivent aller sur Tossa. L'eau est toujours d'un bleu…

 

 

 

 

20---Grottes.jpg

Une vue des grottes visitées à l'aller. Le fond de l'eau est d'une transparence telle que l'on distingue très bien les poissons gros et petits, rayés ou colorés et même les méduses qui ressemblent à des jolis champignons quand elle sont vivantes dans leur milieu naturel. Rien à voir avec le tas de m... visqueux quand elles sont mortes et échouées.

 

 

 

7 – RETOUR A SANT FELIU

 

21---Badia-de-Sant-Feliu.jpg

Pour moi, une des plus jolies, si ce n'est la plus jolie baie de toute la Costa Brava. Je la place même devant le cap de BEGUR, TAMARIU ou AIGUABLAVA, c'est dire… mais je ne suis pas impartial…

 

 

 

22---Ajuntament.jpg

La mairie de Sant Feliu (ajuntament). Ce bâtiment qui domine la place du marché serait du XVI° siècle. Mais je vous rassure, à l'intérieur il y a la clime, des ascenceurs et le mobilier de bureau est ultra-moderne.

 

 

Sant Feliu abrite également le musée du jouet, le musée d'histoire de la cité, le musée du sauvetage maritime et le musée municipal ou il est retracé entre autres le travail du liège naturel (aujourd'hui abandonné).

 

 

 

23---Mercat.jpg 

Le marché municipal. Le bâtiment datant de 1930 est prévu pour subir une complète refonte.

 

 

Cette restructuration fait couler beaucoup d'encre. Il y en a pour des années et des millions d'euros. 

J'ai vu l'image de synthèse, c'est joli mais cela n'a plus rien à voir avec le marché couvert que j'ai toujours connu.

Nombreux sont les Guixoliens qui pensent que ce projet pharaonique va coûter son âme à la ville et amener la mort du marché couvert comme je l'ai lu un peu partout. En tous cas, ce projet risque de coûter sa place à monsieur Carles Motas López, le maire actuel.

 

 

 

 

24---Arbouses.jpg

Avant d'arriver à la Pedralta, je me suis fait péter la soute ventrière avec ces arbouses mures, sucrées et délicieuses.

C'est une baie charnue quasi inconnue en France mais appréciée en Espagne et au Maroc, où elle entre dans la composition de gâteaux. L'arbousier est aussi appelé "arbre à fraises".

Ce fruit très riche en vitamines C, met un an pour arriver à maturité et il n'est pas rare, comme sur la photo, de voir un même rameau porter les fleurs de l'année et les fruits mûrs nés des fleurs de l'année précédente !

 

 

 

25---Pedralta.jpg

La Pedralta (ou pierre haute). Avec ses 80 tonnes, c'est la plus grosse pierre branlante d'Europe. Elle est située au carrefour de plusieurs communes, aux confins des limites de la commune de Sant Feliu.

 

 

Lieu magique et autrefois site païen, elle est aujourd'hui le siège d'un pèlerinage annuel. On l'appelle aussi le mirador de la Costa Brava et on y ressent un je ne sais quoi d'apaisant et d'intemporel.

Il y a des lieux comme çà où règne une atmosphère indéfinissable, mais étrange et apaisante.

La Pedralta ne bouge plus hélas plus depuis 1999, depuis qu'on a voulu la sécuriser après les glissements de terrain de 1996. Erreur ! La nature est toujours la plus forte.

 

 

 

 

26---Ermita-de-Sant-Elm.jpg

Pour finir avec Sant Feliu (hélas...), l'hermitage de Saint Elme (Sant Elm) est à l'origine de l'appellation de Costa Brava.

 

Le nom a été lancé pour la première fois en 1908 dans le journal "la Veu de Catalunya" par le poète et journaliste Ferran Agullo. L'endroit a toujours inspiré les artistes et les rares touristes par sa beauté immaculée.

Le 29 septembre 1963, le conseil municipal de Sant Feliu a inauguré une pierre commémorative (ci-dessous), sur le promontoire à côté de la chapelle (à droite) de 1696.

 

 

27---Pierre-de-souvenir.jpg

La pierre commémorative de Sant Elm.

Le journaliste Ferran Agulló a baptisé la Costa Brava (côte sauvage) depuis cet endroit.

Le texte Catalan gravé dans la pierre du souvenir est le suivant :

"Des d'aquesta trona de Sant-Elm, Ferran Agulló intuí la idea de batejar la Costa Brava".

(Traduction: "Depuis ce trône de Sant Elm, Ferran Agulló a eu l'idée de baptiser la Costa Brava").

 

Combien des touristes qui montent à Sant Elm avec le petit train le savent ?

Et je ne parle même pas de ceux qui ne connaissent de Sant Feliu que la plage et ne s'intéressent ni à l'histoire de la ville (bâtie au IV ème siècle), n'ont jamais vu la Pedralta, ni l'ermitage de Sant Elm, ni le musée d'histoire de Sant Feliu, ni le monument à la gloire de Juli Garreta (compositeur originaire de Sant Feliu), ni les maisons classées Patxot, Campana ou Claver, ni le centre médiéval, ni le musée du jouet datant de 1875, ni la résidence d'été du Caudillo à S'Agaro, (aujourd'hui transformé en immense complexe résidentiel "la Gavina"), ni rien quoi…

 

 

28---Playa-Sant-Pol.jpg

Plage de Sant Pol à S'Agaro. Oui, on s'y baigne encore à la veille de la Toussaint !

 

Il y a peu de temps, il n'y avait rien ici, juste une maison à l'entrée de la plage (elle existe toujours), et la batisse que l'on aperçoit (les bains de S'agaro, aujourd'hui transformés en restaurant). Rien d'autre à des lieues à la ronde que la Gavina, résidence du Caudillo. Il y avait pourtant beaucoup de monde en permanence, des domestiques, des personnels de sécurité et plusieurs petits palais réservés aux dignitaires du régime. Ce n'est pas si vieux, Franco n'est mort qu'en 1975 !

  

 

29---Cami-de-Ronda-1.jpg

 

30---Cami-de-Ronda-2.jpg

On peut faire le tour de la "Gavina" par le "Cami de ronda" qui s'étend sur des kilomètres.

 

 

 

 

31---Cami-i-Senyera.jpg

Ironie de l'histoire, sur le bâtiment principal que l'on voit quand on arrive en bateau dans la baie, flotte fièrement la "Senyera" (le drapeau Catalan). C'est d'autant plus un revers de l'histoire quand on sait que Franco luttait farouchement contre l'identité Catalane qu'il souhaitait éradiquer.

  

 

32---Kiosque.jpg

 

33---Escalier.jpg

Tous les bâtiments sont plus magnifiques les uns que les autres, notamment un kiosque au-dessus de la mer, où arrive un escalier monumental. On croit y deviner (et peut-être entendre) les fantômes du dictateur, de sa suite et des hauts dignitaires Franquistes en grande tenue, pendant que l'orchestre joue de la musique afin d'ouvrir le bal !

 

 

 

En fait, il se passe toujours quelque chose à Sant Feliu et y bronzer idiot est une faute impardonnable.

 

@+ à vous qui avez eu le courage de tout lire !

 

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 15:22

 95PX-E~1

Les pays Catalans regroupent toutes les régions où l'on parle le Catalan. Cette langue romane est tout de même pratiquée par plus de 10 millions de personnes (!)

On parle Catalan en Catalogne Nord (Côté Français, dans une partie des Pyrénées-Orientales), en Catalogne Sud (communauté autonome de Catalogne ou Generalitat de Catalunya), mais aussi dans le pays Valencien, dans les iles Baléares, dans une partie de l'Aragon (Franja de Ponent), dans l'Alghero en Sardaigne, et bien sur en principauté d'Andorre (Seul pays au monde où le catalan est la langue officielle, le Français et le Castillan n'étant usités que "commercialement")...

Je vais vous mettre quelques photos pour égayer ce petit article. Deux mois ne se sont pas encore écoulés depuis mon dernier passage en Catalogne et j'ai déjà le bourdon. C'est pour cette raison que j'y retourne la semaine prochaine. Si vous êtes sages, je vous posterai quelques jolies photos après mon retour !

 

Je suis un peu fatigué du climat qui règne en ce moment dans notre beau pays, un peu fatigué de toutes ces nuits passées au boulot, fatigué de toutes ces grèves, de ces mauvaises nouvelles à la télé et fatigué de la mentalité de certains de mes compatriotes...

 

En aparté, faudrait pas qu'il y ait la guerre : Je suis allé faire une course chez Edouard. Un petit camion-citerne venait de faire une livraison partielle de carburant. J'ai vu un monsieur avec un break aux sièges repliés, rempli de bidons en plastique. Notre homme faisait le plein de tout cela. Au moins plusieurs centaines de litres de gazole (et madame attendait derrière au volant du camping-car)...

Après je suis allé poster une lettre pour Rosbeef-Land et une dame m'a doublé en petite foulée alors que j'arrivais presque à la fin de la file. Tout çà pour s'intercaler de justesse entre moi et la personne précédente. Risible !

 

Puis derrière moi est arrivé une dame chargée d'un gros paquet. La galanterie Française n'étant pas en déclin, je lui ai cédé ma place. Elle est passé sans vergogne, sans un regard, en me bousculant et bien sur en ne me remerciant pas. Je n'ai pas pu m'empêcher de lâcher un "t'as raison, ne dis surtout pas merci, des fois que çà t'écorcherai la bouche"... Elle m'a regardé comme si j'étais une merde de chien... et encore !

 

Alors zut, un peu d'iode me fera du bien, pour oublier les petites vicissitudes de la vie et prendre une grande dose d'iode et de soleil avant d'affronter la rigueur de l'hiver. Il y a assez de gazole dans la voiture pour aller en Catalogne Sud et je ferai le plein là-bas tout à fait normalement... Un des avantages de ne pas habiter trop loin d'une frontière.

 

Quizz : Le saviez-vous ?

1) .cat (punto cat) est le premier domaine Internet de premier niveau attribué à une communauté linguistique.

2) Ferran Adrià, le pape de la cuisine moléculaire mondialement connu est un cuisinier Catalan.

3) Les J.O. de BARCELONE en 1992 ont été les premiers organisés sur le territoire Espagnol et c'est la Catalogne qui a été choisie.

4) La vallée du Madriu est une vallée glaciaire isolée dans les Pyrénées. C'est le seul site Andorran classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

5) Jordi Pujol, premier président élu de Catalogne l'est resté de 1980 à 2003.

6) La "Renaixença" est un mouvement culturel catalan de la fin du XIXème siècle se rattachant au courant du romantisme et visant à faire renaître le catalan comme langue de culture.

 

Visca Catalunya !

 

 400px-Sagrada2.jpg

1 - La Sagrada Família de Barcelona. (la cathédrale inachevée de Barcelone. Du plus pur style Gaudi avec tout ce qu'il peut avoir de baroque et d'excessif).

  

 

800px-Collioure_2002-03-20.jpg  

2 - La platja de Cotlliure. (Collioure et l'église Notre-Dame des Anges). Ma dernière halte en Catalogne Nord, histoire de reposer mon dos complètement en compote ! 

 

800PX--2.JPG 

3 - El Palau Reina Sofía de València, (Valence, le palais "Reine Sophie", palais des arts de la communauté Valencienne).

 

401px-Girona_carrer_forca.jpg

4 - El carrer de la Força de Girona (Dans le vieux Girone historique, une rue typique du quartier juif).

 

 800px-Plaja_Alghero.jpg

5 - Platja de L'Alguer.

 

 

Els Segadors (les moissonneurs). Himne Nacional Català

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 22:39

radE80C8U43.jpg

La majorité des artisans sont des gens honnetes et sérieux. Ils apportent des prestations aux citoyens lambda que nous sommes. On accepte de payer le prix fort pour un service que nous ne sommes pas en mesure d'assumer, par manque de temps ou de savoir-faire. C'est le jeu et je ne discute pas. Un service, çà se paye, et c'est normal.

J'avais déja rencontré des escrocs et des incapables, mais là je crois que viens de trouver le pompon. Comme vous le savez, la diffusion analogique hertzienne de la télévision va cesser, notamment en ce qui concerne la VHF, dès la fin de ce mois de septembre 2010. Au premier janvier 2011, il n'y aura plus de diffusion UHF analogique. Tout le monde sera passé au numérique ou devra se contenter d'un écran neigeux.

Je suis très peu à la maison car je réside près de mon lieu de travail (et oui, le boulot, on va là où il est, et on n'hésite plus à se remettre en question, même à 50 balais)...

Pour le confort télévisuel de ma famille, j'ai décidé de faire la mise à jour. Mon toit était orné d'une antenne rateau bas de gamme à "bande étroite" comme on n'en trouve plus depuis les années 80, corrodée, dont le coaxial est aussi pourri que les colliers. Ajoutez un amplificateur large bande non filtré, interdit à la vente puisque ni blindé ni homologué et de plus dangereux sous les combles (surchauffe constante), cela donne une chaine 4 indécodable à cause de la faiblesse du signal VHF, la 5 irregardable et la 6 absente, plus 4 chaines TNT (seulement) qui "figent" sans arrêt.

J'ai donc contacté plusieurs antennistes et décidé de donner sa chance à un petit jeune qui est en train de reprendre une société. Erreur. NE FAITES JAMAIS DE SOCIAL EN MATIERE DE COMMERCE.

Très souvent absent de chez moi, j'avais donc signalé à madame que ce mardi, un antenniste viendrait remplacer notre pourriture d'antenne (seulement le rateau : donc deux boulons) et changer le cable coaxial et l'ampli.

Ce soir, je passe chez moi en coup de vent pour voir...

Je manque d'avoir un arrêt cardiaque en constatant que mon antenne pourrie est toujours en place, de travers et prête à tomber sur un passant en cas de grand vent. 

Fatigué par une journée et une nuit difficile, je mets du temps à comprendre car la TNT fonctionne bien. Je regarde la facture de l'escroc : dépose de la vieille antenne facturée et remplacement par un rateau TNT Terrestre : 90 euros. 

Le margoulin m'a facturé sans le faire une dépose de mon antenne pourrie et une mise en place d'une antenne neuve invisible.

Récapitulatif : un rateau TNT coute 39,90 euros chez Edouard mais bon. Plus un ampli à 79 euros et un déplacement à 60 euros. Total : 229 euros. Après tout, si cela fonctionne et que le travail a été bien effectué, c'est le prix du service. Mais quand on facture des prestations non effectuées et du matériel fictif, je vois rouge. 

Quant à ma télé... je deviens cinglé ou quoi ? Rien de ce que j'ai demandé n'a été fait mais çà fonctionne quand même ??? Je ressors et constate avec effroi que mon cable d'antenne va... sur la cheminée et l'antenne de la voisine.

Cet enf.... s'est contenté de me raccorder sur l'antenne de la voisine parce que c'était plus vite fait, sans effectuer aucun des travaux facturés. VOUS LE CROYEZ CA ?

 

Je passe plusieurs minutes à examiner le toit, persuadé qu'il s'agit d'un cauchemar et que je vais me réveiller.

A force de scruter le toit, je constate avec un effroi encore plus grand que la tête de la parabole de la voisine est branchée à... rien et que le cable coaxial qui rentre dans son toit n'est pas branché non plus ! Cet abruti a sectionné toute l'installation de la voisine pour une raison que je n'ai pas encore éclaircie.

Rouge de confusion, je sonne chez elle. Il s'agit d'une femme seule avec son fils adulte handicapé à la maison. Ben non, ils n'ont plus de télé UHF dans la cuisine et plus de TNT dans le salon et les chambres, mais ils n'ont rien osé dire et madame avait déja contacté un réparateur !

 

Mon sang ne fait qu'un tour. Par l'intermédiaire d'un tiers, je réussis à choper le portable perso de l'escroc et je l'appelle à 20h30 pour lui dire ma façon de penser. Il le prend de haut, me dit que l'erreur est humaine et qu'il verra quand il poura repasser.

Je lui passe un saxo géant comme j'en ai le secret et lui donne un RDV impératif pour demain (il ne voulait pas venir).

Sa mission du jour : réparer tout ce qu'il a sectionné chez la voisine, rebrancher mon antenne toujours en place et se conserver une petite trentaine de secondes pour ramasser ses outils, foutre le camp rapidement et faire en sorte que je ne le revoie plus jamais. Si je suis en forme, il risque même de prendre mon pied au cul pour dégager plus vite.

Pour être tranquille en 2010 :  

- Ne payez jamais une prestation d'artisan tant que vous n'avez pas vérifié la conformité des travaux, même en faisant attendre le prestataire autant que de besoin, le temps de vérifier la prestation en détail.

- N'accordez aucune confiance aux antennistes. En cette période de mutation de l'analogique à la TNT, le nombre de techniciens nouveaux croît de manière exponentielle.

Le professionnel a OBLIGATION de RESULTAT et n'a pas le droit de vous facturer des prestation fantomes. Mais l'abruti qui s'est cru plus malin que moi, pensant avoir affaire à une femme seule va amèrement le regretter. Si en plus vous détectez des anomalies telles une prestation effectuée et non facturée, vous jouez sur du velours. Ce type m'a obligé à prendre un jour sur mes congés et il va s'en souvenir. Je l'attends de pied ferme. De là à ce que j'abuse de mes 40 kilos et 20 cms de plus que lui... il a intéret à faire profil bas... comme j'ai fait envers ma voisine et son fils, privés de télévision un peu par ma faute (et encore, même pas) et à qui j'ai présenté toutes mes excuses car je suis poli.

 

Ras le bol de toujours devoir se battre et gueuler. Dans cette époque de merde, c'est trop de demander que d'avoir des rapports cordiaux entre prestataire et usager ?

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 10:11

solexine-logo 

Bonjour à tous et toutes, de plus en plus nombreux(ses) à passer chez moi si j'en crois les statistiqes d'OB, bien que je regrette que la majorité écrasante d'entre vous ne laisse pas de commentaire, mais je respecte votre choix. C'est déja gentil de venir.

Beaucoup d'entre vous ont cru que Solexine était une fille. L'écrasante majorité des coms ou des mails était sympathique mais j'ai reçu par deux fois des insultes homophobes. Y a pas que des lumières sur OB mais je ne leur ferai pas de pub, ces deux zouaves sont trop cons.

 

La solexine, c'est quoi ? C'est tout simplement un carburant développé par BP sur demande de Vélosolex, distribué à partir de 1947. C'est un mélange d'essence et de 6% d'huile Energol. Jusqu'en 1957, le bidon a été de couleur or (Solexine en écriture verte) comme ci-dessous.

 

Bidon-or.gif 

En 1958, le bidon est devenu vert (Solexine en écriture jaune), avec un angle blanc incrusté du logo BP. Les premiers bidons portaient une capsule verte jusqu'en 1967, puis elle est devenue "or" pour finir non peinte (cf. ci-dessous). 

Bidon-vert.jpg

En 1972, le bidon était consigné à 1,20 F pour finir à 2,50 F en 1979. Certaines pompes ont distribué de la Solexine jusque dans les années 70, remplacées par le BP-Zoom avec la généralisation des mobylettes fonctionnant au mélange à 4,5%.

 

Et le rapport avec mon pseudo, me direz-vous ? C'est parce que depuis tout jeune, je suis passionné (entre autres) de deux roues. Quand mon travail m'en laisse le temps, je ne manque pas une bourse moto et je retape des vieux engins, même si ma vue n'est plus ce qu'elle était. Par la force des choses, je me suis calmé mais j'aime toujours autant chiner dans la ferraille et le cambouis.

 

Aujourd'hui je n'ai plus que 2 vieilles motos en état de marche et un vélosolex. Tous ces engins sont restaurés à l'état neuf. J'ai décidé, après y avoir mis tant d'argent et de temps, d'arrêter de remonter des vieux clous. Mais il ne faut jamais dire jamais...

 

Voila voila, "Solexine" n'est pas une fille mais tout simplement un vieux fou passionné de vieilles pétoires. Je n'avais pas pensé qu'avec la différence de génération de mes lecteurs(trices), le mot de Solexine risquait d'être inconnu aux plus jeunes.

 

@ + et Solexinement vôtre ! ....  

 

pub-solexine.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PS : Il a existé (au moins jusqu'en 2003) un distributeur de Solexine automatique sur le boulevard St Michel, à PARIS. Son monnayeur ne fonctionnait qu'avec des pièces de 5 francs.

Le patron avait donc gardé un petit stock qu'il utilisait comme jetons (le "Monde" lui a consacré un article). Les distributeurs de mélange étaient présents dans toutes les stations-service des années 70. La plupart des modèles permettaient de doser la quantité d'huile à incorporer à l'essence.

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 18:56

marche2.jpg

On entend toujours parler des marchés de Provence et de leur ambiance, quand on pense aux marchés du Sud de la France.

Aujourd'hui, je vais rendre un petit hommage à nos producteurs du Sud-Ouest qui ne comptent ni leur peine, ni leur temps pour cultiver et vendre leurs produits de saison (ceci dit, nous sommes en automne, et les fruits d'été auront disparu dans deux ou trois semaines pour faire place aux choux, navets, citrouilles, potimarrons et autres courges, bref, les légumes d'hiver... tout cela en attendant le retour des premières cerises et fraises et de l'aillet...

Aaaah, si vous n'avez jamais goûté une omelette toute simple avec des aillets émincés... vous loupez quelque chose. (L'aillet, c'est le jeune ail qui a commencé à sortir de terre, les gousses ne sont pas formées et on ne mange que la partie verte, toute jeune et tendre, pareille à de la ciboulette mais avec un parfum aillé que je ne peux pas vous décrire)...

Je sais que je vais faire un peu de mal à tous ceux qui habitent au nord de ma limite de viabilité (cf. la carte météo publiée il y a quelquetemps chez Maaaaaaaame X) mais je ne veux que vous faire passer un peu de soleil et d'ambiance du sud.

J'ai l'intention de me retirer en Catalogne, çà vous le savez, depuis le temps que je vous gave avec mon "Visca Catalunya" mais en attendant les trimestres manquants, je réside et travaille en Occitanie, au coeur de l'Ovalie (le rugby est une autre de mes passions)... 

Les marchés occitans n'ont rien à envier aux marchés provençaux, car comme eux, ils sont typiques et agréables : en effet, cerné de couleurs et d'effluves, le chaland peut s'approvisionner en fruits, légumes et fromages de la région, en "canardises" artisanales (foie gras, confits, patés, manchons, magrets etc), en condiments et patisseries locales (un bon pastis ou une croustade aux pommes, c'est inoubliable), ainsi qu'en fleurs ou en cucurbitacées oubliées ou de décoration.

Quant aux prix, çà va encore très bien. Vive les producteurs, d'où qu'ils soient en France et Haro sur les revendeurs qui s'engraissent sur leur dos !

Donc, je matin, samedi 18 septembre 2010, j'étais de repos un samedi, ce qui ne m'était pas arrivé depuis des lustres. J'ai donc décidé de prendre ma vénérable 2cv camionnette, de la garer au milieu des autres charrettes d'exposants et producteurs, et de me balader dans les allées du marchés, à la fraîche, alors que le déballage n'était pas achevé.

Je vais donc vous faire profiter de quelques photos prises au hasard des allées. Je ne peux pas tout mettre, j'ai passé plus d'une heure à faire des photos, mais ce sera un aperçu.

Les prix sont réels et identiques été comme hiver. On ne matraque pas le touriste ici. Alors venez nous rendre visite en Midi-Pyrénées, l'an prochain, vous ne serez pas déçus !

 

1 - Des belles pommes Gala à 60 cts le kilo.

01-Pommes-Gala-060.jpg

 

2 - Des croquantes et juteuses pommes Delbard à 60 cts le kilo.

 

02-Pommes-Belbard-060.jpg

 

3 - Du raisin Danlas (un dérivé de chasselas) à 1,50 euro le kilo.

 

03-Raisin-Danlas-150.jpg

 

4 - Du melon de Mirabel sucré comme du miel à 70 cts.

04-Melon-070.jpg

 

5 - Des carottes bio telles quelles, donc pas vraiment calibrées de façon esthétique mais succulentes, à 50 cts le kilo.

05-Carottes-Bio-050.jpg

 

6 - Toutes les sortes de prunes à 80 cts et les tomates de plein champ à 0,70 (muries sur pied, donc rien à voir avec les tomates en grappes de supermarché, poussées sur de la laine de roche en Espagne ou au Maroc)... 

06-Prunes-080-Tomates-070.jpg

 

7 - Des fraises Mara des bois un peu plus chères (c'est bientôt la fin, on est quand même le 18 septembre) mais elles étaient tellement belles, que je me suis laissé tenter !

07--Fraises-Mara-200.jpg

 

8 - Toutes les salades, laitues, batavia, feuilles de chêne, frisée, scarole à 50 cts la pièce.

08-Salades-050.jpg

 

9 - Courgettes et aubergines à un euro le kilo. C'est très bon la quiche à l'aubergine, à la tomate et au boeuf du Quercy fraîchement haché, arrosé d'un filet d'huile d'olive aux piments !

09-Courgettes-100.jpg

 

10 - Regardez tous ces gens qui sont déja là au petit matin pour faire leurs commissions. Plus tard dans la matinée, les allées seront noires de monde et la chaleur accablante, même le 18 septembre.

10-Etals

 

11 - C'est plus cher et çà ne se mange pas, mais c'est pour vous donner une note de couleur !

11-Fleurs.jpg

 

12 - Lo Reviscol ! Une association qui fait en sorte que les traditions occitanes soient maintenues et qui ce matin, faisait une démonstration de danses occitanes sur le marché ! La bannière et le sabot arborent la croix occitane dans ses couleurs traditionnelles (croix d'or sur un champ de gueules). On l'appelle aussi croix du Languedoc, croix des comtes de Toulouse ou croix de Midi-Pyrénées.

12-Reviscol-Baniere.jpg

 

13 et 14 - Les danseurs et danseuses de Lo Reviscol en action !

13-Reviscol-1.jpg

 

14-Reviscol-2.jpg 

Volem viure al Païs !

 

@ bientôt !

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Le futur (proche) dans nos magasins...
    Le futur robotisé est sur le point de devenir une réalité. Après la voiture sans chauffeur, voici les magasins sans vendeurs et sans caissières, bref, sans personne d'autre dans les rayons que les clients. Même le réassort des produits sera automatique...
  • La Poste (suite) annonce la suppression du timbre rouge.
    Notre bon vieux timbre rouge "prioritaire" sera remplacé par une "e-lettre rouge" dès le 1er janvier 2023. Ce n'est peut-être pas si dramatique que çà, car le timbre rouge soi-disant distribué en 24 heures ouvrées (1 jour) se révèle dans les faits (du...
  • Pourquoi la poste condamne-t-elle de plus en plus de boites aux lettres ?
    Près de 300 boîtes aux lettres ont été récemment condamnées à Paris, mais de plus en plus de boîtes aux lettres de la poste, qu'elles soient à Paris, en banlieue ou en région, qu'elles soient implantées sur un pied ou adossées à un mur, ont été condamnées...
  • Les douches de plage bientôt au rayon des souvenirs ?
    Les Sables-d'Olonne, Palavas-les-Flots, Torreilles ou Argelès-sur-mer... ces communes ont abandonné leurs douches de plage, jugées déplorables sur le plan environnemental et bien trop dispendieuses en période de sécheresse. C'est une perte de confort...
  • Les astuces pour se rafraîchir sans (trop) réchauffer la planète
    Allumer la clime dès que le mercure grimpe est un réflexe. C'est bien agréable, mais un peu contre-productif envers la planète, alors voici d'autres astuces plus écolos existent pour se rafraichir. Notre corps subit en ce moment les chaleurs extrêmes...
  • Incidents au Stade de France : vers une nouvelle pagaille à chaque fois ?
    La grève du RER B samedi dernier était l'un des facteurs (mais pas le seul) des incidents autour du stade de France. Or, les syndicats ont décidé de remettre ça et de lancer un nouvel appel à la grève vendredi, jour du match France-Danemark. Le fiasco...
  • Sale temps sur les blogs...
    Sale temps sur les blogs… Comme certains et certaines d'entre vous le savent, je m'occupe de la rédaction d'une petite revue bimestrielle, dédiée en interne à une marque d'automobile. Je me faisais récemment la réflexion que j'en avais un peu assez de...

Pages

Catégories