Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 01:00

repas-de-famille.jpg

Les fêtes casse-pieds de fin d'année arrivent à grands pas, avec dans leur sillage les inévitables réunions de famille, autour d'un bon repas. Autant d'occasions qui peuvent très vite dégénérer pour des broutilles ou pour un avis qu'on ne partage pas. Une petite étincelle sert parfois à allumer un gros feu. Alors pour vous éviter tout désastre, voici les 10 conseils du jour. Il vaut mieux vaut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler de :

 

- Politique.

Vos parents, vos enfants, vos boulets de beaux-frères, de belles-soeurs etc. ne pensent pas forcément comme vous. Plutôt que de rabâcher vos principes ou de casser les oreilles des autres avec ce sujet, on l'évite. Ce n'est pas de la lâcheté, c'est du bon sens.

 

- L'argent.

Tout le monde la sait. On n'aborde JAMAIS JAMAIS au grand JAMAIS le sujet du pognon à table au risque de se voir ressurgir des haines ancestrales. Il est impossible d'être d'accord quand il s'agit de fric. C'est le sujet "number one" pour déclencher des guerres indiennes. A n'aborder sous aucun prétexte. Incontournable.

 

 

- L'abus d'alcool, de cigarettes ou de téléphone.

A chaque "fête" (je ris), l'un ou l'autre membre de la famille suspecte un autre d'avoir trop forcé sur la bouteille, de trop fumer ou de ne pas pouvoir vivre sans son smartphone, même le temps d'un repas. S'en suivent des explications à n'en plus finir et le ton monte inévitablement. Evitez donc votre grain de sel pour de telles futilités. La conversation sera stérile.

 

- Les bébés.

L'éducation, les marques de couches et de tétine peuvent se discuter partout, mais pas à table. D'abord, ça ennuie ceux qui n'en ont rien à battre et la conversation se tournera inexorablement vers la "brebis galeuse" de la famille qui n'a pas encore d'enfant. Il est préférable de plonger dans son assiette pour ne pas mettre les pieds dans le plat (elle est pas mal, celle-là, hein ?).

 

 

- Les séparations/divorces/ex.

On évite d'aborder ce sujet épineux dans un moment joyeux, même si une séparation peut parfois l'être (joyeuse). C'est vrai que çà pourrit l'ambiance. Et quand celle-ci est bien plombée, tout le monde, croyant bien faire, donne son avis. C'est lourd. "Pourquoi as-tu laissé partir un(e) si chouette garçon/fille ?" Pire, cela peut être blessant pour votre nouvel amour (mais si, vous savez... la fille un peu trop fun que votre famille ne peut pas piffrer). Dans le genre, çà peut donner : "Tiens, j'ai recroisé (prénom de votre ex) la semaine dernière. On a prévu un match de foot/shopping/ou autre connerie, la semaine prochaine." Pas très classe.

 

- L'apparence physique.

Very important. On ne dit rien sur la tenue de la future belle-fille, les cheveux rouges ou longs du neveu, le strabisme du fils ou le nouveau percing de tel ou tel. On garde ça pour soi. Pourquoi risquer de blesser quelqu'un s'il (elle) est bien comme ça. D'autant plus que ce p... de repas tire à sa fin, alors autant ne pas se fâcher, on est dans la dernière ligne droite. Qui êtes-vous pour juger ? Nul n'est irréprochable et au prochain repas, vous allez vous prendre le retour. Alors, chut !

 

- Les vieux souvenirs.

Le temps des fêtes, on fait la trêve. Vous n'êtes pas au boulot et il n'est pas question de ressortir des vieux dossiers. On prend soin de laisser les photos ingrates d'adolescence loin de la table et du regard de ses enfants, de la nouvelle copine ou des futurs-ex beaux-parents. Plus certains souvenirs de m... ressortiront tard, mieux ce sera. Laissez-les prendre la poussière au grenier ou même mourir.

 

 

- Les rêves brisés.

On ne parle pas de la carrière prématurément arrêtée d'un tel, de promotion au boulot du frère qui a réussi, lui, ou des rêves artistiques contrariés de la tante au chômedu, sauf si vous voulez abréger le repas, ce qui peut être une solution pour éviter un incendie déclenché par un autre sujet interdit. Disputes et remords s'amèneront inevitablement au menu.

 

 

- Les phrases qui commencent par "tu ne m'as pas...".

Vous allez passer pour le/la geignard(e) de la soirée et gonfler toute l'assistance. Quoique ce soit, et même si c'est vrai, on ne le dit pas car c'est de l'huile jetée inutilement sur le feu, et çà ne changera rien. De plus, la ou les personnes envers qui vous pourriez avoir éventuellement des griefs n'en ont rien à foutre de vos états d'âme, alors ne gâchez pas la soirée des autres.

 

 

- Les bêtises du temps passé.

Silence radio si vous interpelle au sujet de la fugue de Jean-Jacques ou du feu mystérieux survenu dans l'abri de jardin alors que Pauline jouait avec des allumettes. Il est de bon ton de feindre l'ignorance. La personne concernée (frère, soeur, cousin, copine) vous sera éternellement reconnaissante de cette amnésie et changera de sujet de conversation.

 

 

La Saint-Nicolas commence le week-end prochain pour ceux qui habitent le nord et l'Est de la France. Noël sera là dans un peu plus d'un mois. Soyez donc prêt(e)s, mais le mieux est peut être de zapper ce genre de réunion familiale car on choisit ses amis mais rarement sa famille, bien que les mêmes principes soient applicables avec les amis pour le nouvel an.

 

Que celui à qui ces préceptes n'a pas rappelé une anecdote récente ou lointaine me jette la première pierre. Toute ressemblance avec des personnes ou des évènements existant ou ayant existé ne serait en aucun cas être fortuite.

En effet, vous qui me lisez, aucune de ces lignes ne vous à fait penser à tonton Paul, mamie Josette, au neveu qui vous énerve, à votre bof à qui donner des baffes soulagerait votre bien être physiologique ou à un quelconque événement familial ? Allons donc, on est tous pareils ! 

 

Bisous et @+

Partager cet article

Repost 0
Published by Solexine - dans Société
commenter cet article

commentaires

juju 27/11/2011 17:41


Et voilà, la petite famille de ma fille est repartie, avé une part de gateau, le lave-vaisselle est en route, le mari est au boulot,  je suis devant la télé à regarder la Formule
One.....et pis, je suis sur l'ordi...


Mon gendre m'a dit ça tout à l'heure, que les joueurs de la NBA vont repartir..Pas de bol pour la Jav qui espérait faire rentrer un peu de fric en janvier..Hier, défilait un message en boucle
"Tony Parker avec l'Asvel à Vichy en janvier"..Même pas de lot de consolation pour les supporters..Snif..C'est à désespérer...Mon fils voulait venir exprès de l'Aveyron..Il a même retenu ses
places..Après la enième défaite de la jav, la 8e je crois, on ne compte plus, ça sent la sortie de route....Le nouveau coach, Scierra, pour un début en tant qu'entraîneur va avoir du fil à
retordre avec cette mauvaise équipe...Un entraîneur de minimes ferait aussi bien l'affaire...Y'a rien à en tirer....Je pense que beaucoup de salariés commencent à avoir chaud à leurs fesses..Ca
va faire le 2e entraineur de la saison que nous habillons...Ca suffit..Ca sera le dernier...


Bonne chance pour ta prochaine opération - peut-on souhaiter bonne chance dans ces cas-là ? - bon courage peut-être...Tu dois etre un malade facile..Mon mari, dès qu'il a un petit rhume
est infernal...Bonne fin de dimanche...

Solexine 27/11/2011 18:05



Le mari est en route et le lave-vaisselle est au boulot. Très bien !


Je vais t'envoyer mon neveu à la JAV. Voudra-t-il passer de Clermont-Ferrand à Vichy ? C'est une autre histoire.


Pour mon opération je pars avec une confiance absolue. Ce n'est pas agréable car malgré l'anesthésique qui te parcourt les artères et qui brule comme de l'acide chlorhydrique, la sensation de
tripatouillage à l'intérieur du systèpme circulatoire est indéfinisable et infiniment désagréable. Il n'y a pas de nerfs dans une artère mais quand çà s'arrête, on est bien content.


Oui, je ne pense pas être un malade chiant. J'écoute bien ce qu'on me dit et je suis très respectueux avec le personnel médical, de la femme de ménage au professeur en passant par les infirmières
et aide-soignantes.


Pour le premier changement du pansement compressif, j'ai eu la caricature d'infirmière de bande dessinée. Le mètre cube et demi (1m50 x 1m50 x 1m50) avec un visage de cerbère, d'une exquise
féminité et d'une douceur sans limte. Elle m'a a peu près arraché le pansement compressif à 3h00 du mat en étant rentrée dans mon box comme un diplodocus et m'a fait un mal de chien parce que
l'artère était pas vraiment refermée et qu'elle apputait dessus comme une sourde pour réparer sa connerie.


Et ben je lui ai quand même dit bonsoir madame et merci madame. J'attends encore la réponse. Mais c'est un cas unique et je voudrais rendre hommage au personnel médical qui est extraordinaire de
patience et de gentillesse parce qu'il y a des malades qui leur parlent sèchement à la limite de l'impolitesse, et même plus. C'est un comportement qui me choque.


Bonne fin de dimanche à toi aussi ! @+



juju 26/11/2011 19:11


Tout à fait vrai les sujets à éviter..Qui n'a pas connu ça dans sa famille et belle-famille ! J'en aurai des tonnes à raconter....mais, là, il faut que je parte à la JAV (basket)....


Chez mon beau-frère, c'est encore pire..Il nous raconte leurs repas de famille, à se tordre de rire pour qui ne le vit pas....Sa famille se réunit tous les ans dans un gîte, frère, neveux, petits
neveux....Ils sont nombreux et aucun du même bord politique...Mon beau-frère est de gauche, à la limite coco..Son père était un fervent coco....Il a un frère qui a très, très bien réussi dans la
vie, qui est passé à droite....Il a eu plus de 100 ambulances...Souvent, c'est lui qui organise...Mais, il s'est fait tout seul....Alors, ces gens-là, je me dis "tant mieux pour eux".


Donc, pour en revenir aux repas de famille, ma grande famille, ne se réunit que lors de grands anniversaires de notre mère...En ce moment, il y a 2 sujets à ne pas aborder, les travaux chez ma
mère, dans notre maison familiale..Ma mère n'est pas la dernière pour mettre de lui sur le feu..Sinon, nous ne parlons pas politique entre nous....L'argent, vaut mieux éviter..Ma mère trouve
normal que nous l'aidions financièrement..Je suis d'accord, mais, l'embêtant, c'est qu'elle y a pris goût...Et, dans ma famille, il y a des personnes extremement modestes....Quand ma mère ne sera
plus là, ça va être la guerre ouverte...


Je ne jalouse pas du tout ceux qui réussissent, du moment qu'ils n'affichent pas ostentatoirement (hic) leur richesse....J'ai un oncle qui a très bien réussi..Le pauvre ne sait pas quoi faire
pour etre agréable aux membres les plus démunis de sa famille..C'est quelqu'un de réservé dans la vie famiiale, mais un militant convaincu de la CFDT qui ne pense qu'à défendre le faible....


Enfin, tout ça pour te dire qu'à table, il n'y a que le  temps qui permet de ne pas s'échauffer et encore, si tu as des paysans à la tablée, eux voudront de la pluie et toi du soleil et ça
peut partir en vrille...


N'as-tu pas déjà fait une réflexion toute simple qui provoque la guerre ? On ne sait jamais d'où ça peut partir...


Bon, je me sauve..Si tu écris, c'est que tu ne vas pas trop mal..Pour ce qui est des coms, ce sont chez moi souvent les mêmes qui écrivent..Ma soeur, par exemple me dit qu'elle a peur d'être
ensuite pistée...D'autres, c'est pas timidité de l'écriture, d'autres par pudeur, d'autres sont tout simplement des curieux qui viennent aux nouvelles..Ceux-là, quand j'en tiens un, je ne le rate
pas...Tiens, mon fils vient de temps en temps chez moi..Il n'y a qu'au début qu'il m'a mis un com, un seul, parce que maman était malade...Maintenant, je crois qu'il vient de loin en loin voir si
maman et papa ne se sont pas entretués...

Solexine 27/11/2011 12:28



Comme tu dis Juju, qui n'a pas connu çà... (Heureux(se) qui ne s'y reconnaitra pas) !


Tu parles de basket et de JAV, j'ai entendu ce matin que les grévistes de la NBA repartaient chez eux avant la fin de la semaine. Mon neveu préféré (ils le sont tous) rêvait des Lakers,
il est certes coach, et très doué, c'est un dingue de basket, mais il officie en Auvergne, ce qui n'est déja pas si mal, après tout. Vivre de sa passion, c'est pas facile (Si tu me lis, mon
neveu : la bise, gros).


Aie Aie Aie... la politique. Un coco et un UDR (c'est comme çà qu'on disait de notre temps, n'est ce pas ?) à la même table, çà fait mal. Pour les repas de famille, je ne suis pas
embêté. Des deux côtés, je suis à des centaines de kilomètres physiquement (*) et à des millions d'années-lumière mentalement. Alors comme on n'a pas grand chose à se dire de loin, on a
rien à se dire de près. C'est mieux ainsi.


(*) sauf 2 membres à Toulouse même dont une qui a fait semblant de ne pas me reconnaître quand on s'est croisé en ville par hasard. Note que j'ai fait pareil.


Plutot que de me fâcher avec une telle plus jeune que moi, qui peut se garder ses jugements sur ma vie privée, me fâcher avec un tel qui ne me comprenda jamais et vice-versa, ou même mettre mon
poing sur le nez à un tel, car il est méprisant et avec qui c'est quasiment "physique", j'ai choisi.


Je me rappelle un voyage Harley entre potes à RIOM. Une copine avait pété un truc électrique sur la route, un peu avant CLERMONT. On a passé 3 heures chez Harley-Auvergne, j'étais à 200
mètres de chez la belle-famille, et je suis même pas allé sonner.


Idem pour une concentre 2cv. Je suis capable de faire 150 bornes pour une pièce d'origine dans son emballage, mais je n'ai pas fait les 53 bornes qui manquaient pour aller voir la famille. Pas eu
envie et il faisait pas beau. 


Pas de couille, pas d'embrouille. Ils ne me manquent pas et c'est réciproque. Je suis très bien comme çà, car délivré des convenances, de la bienséance, de ce qu'il ne faut pas dire ou faire.
Quand je pense que j'ai une bonne copine qui téléphone tous les jours à sa mère, quand elle le peut... mais je ne critique pas, chacun voit midi à sa porte.


Si je veux partager quelque chose, il me reste les potes et les copines, aussi déjanté(e)s que moi. On se comprend sans finir les phrases, on est complices dans les mêmes délires car on a
les mêmes passions et les mêmes centres d'intérêt. Chose impensable avec la famille.


Je ne suis pas jaloux en général. Je ne vois pas ce que la possession de tel ou telle m'apporterait ou m'enlèverait, et réciproquement. J'ai déja assez de mal à m'occuper de moi.


Pourquoi envier ? C'est la course à l'échalotte, c'est à celui qui aura mieux ou plus récent, ou une plus belle bagnole ou autre et le montrera ostensiblement. On ne peut pas plaire à
tout le monde. Quand je roule avec ma vieille 2cv camionnette surmontée de sa galerie, je passe pour un pauvre type bien à plaindre, et quand je sors ma bécane qui coute le prix d'un 4x4, j'ai
entendu de tout comme réflexions. Je vis pour moi et pas pour les autres. Que tout le monde fasse comme moi et les rapports humains en seront facilités !


Il a bien du m'arriver de faire une réflexion qui a déclenché une guerre. Je ne suis pas méchant mais je suis très con. Il y a eu aussi des guerres déclenchées alors que je n'avais rien fait ni
rien dit et où je n'ai rien compris. J'ai même laissé des consignes pour n'aviser personne quand je serai un cendrier Catalan. Je serai un peu partout dans ce lieu magique qu'est la Pedralta et
personne d'autre que mes amis ne le saura.


En effet, j'écris et je ne vais pas trop mal physiquement. Tu sais, un tuyau débouché fonctionne toujours mieux après. Quant aux médocs à vie, je m'en fous. Reste que je n'ai pas fini, car après
la coronaire droite, il va bien falloir s'occuper de la ventriculaire qui, d'après ce que j'ai lu sur les papiers en chinois (entre docteurs) n'est guère en meilleur état que l'autre. Ils se sont
occupés de la plus urgente et ont jugé qu'il était préférable de faire une seule opération à la fois. La suite dans une grosse semaine. C'est plus lourd et invasif qu'il n'y parait pour
l'organisme et les conséquences rappellent vite à l'ordre car on n'a plus 20 ans.


Je sais que je suis lu par des amis et des collègues qui ne mettront jamais un com. Heureusement que le BR est au nombre de visites et non pas au nombre de coms. Je suis à 54 ce matin, ce
qui me satisfait pleinement.


C'est la vie, Juju, on choisit ses amis mais rarement sa famille. Je l'avais déja écrit il me semble mais c'est d'actualité.


Bisous et bonne fin de dimanche ! @+



miette 25/11/2011 12:43


félicitations pour cet article arrangé à la sauce solexine - bisous

Solexine 25/11/2011 12:49



Ben tu sais, d'un autre côté, j'ai pas grand chose d'autre à foutre en ce moment... et faire phosphorer mon vieux cerveau me fait penser à autre chose... LOL.


Bisous.


PS : Attends, j'en prépare d'autres du même cru : humoristiques sur des sujets drôles ou incongrus qui concernent tous et toutes. Mais point trop n'en faut, j'en suis aux coms.


Toi aussi, ton tour viendra et je te laisserai des coms en rafale. Au moins tu réponds, pas comme certain(e)s (rares) blogonautes qui ne m'ont JAMAIS répondu même à des petits coms sympa voire
utiles.


Bisous. @+



miette 25/11/2011 12:04


tu as bien raison de rappeler ces principes de bases - question de bons sens et d'intelligence - bisous

Solexine 25/11/2011 12:11



Oui, je suis parti d'une réflexion d'un journaliste Belge sur des choses qui sont élémentaires mais qui ne sont après tout que des questions de bon sens et d'intelligence.


A l'approche des fêtes de Noel, l'intention du buzz était d'attirer l'attention sur ces repas de famille qui peuvent déraper pour des conneries mais la situation est identique pour les repas
entre amis.


J'ai arrangé l'esprit de la lettre à ma façon pour en faire un texte un peu humoristique, en y ajoutant ma verve, ainsi que j'aime bien le faire.


Bisous. @+



Présentation

  • : Le blog de solexine
  • Le blog de solexine
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Jeux Olympiques d'Athènes, 12 ans après...
    Dix ans après que la Grèce ait organisé le plus grandiose des spectacles sportifs du monde, beaucoup de ses sites olympiques ont été abandonnés. Quelques autres sont encore utilisés occasionnellement pour des évènements non-sportifs comme des conférences...
  • Les dangers de la pokemonite. Go !
    Petit billet sur la nouvelle occupation dont la terre entière s’est entichée, la dernière imbécillité mise à la mode, j'ose même dire la dernière co…rie mise à disposition de notre belle jeunesse pour qu’elle s’ennuie un peu moins, ne ressente pas la...
  • Sérieux, j'en ai marre de ces listes !
    Cet horrible attentat a fait à la date de rédaction du présent article 84 morts et 303 blessés. 121 sont toujours hospitalisés. David Bonnet, 44 ans, pisciculteur. Originaire de Nérondes (18), fils du premier adjoint au maire, David s'était installé dans...
  • Orlando, Floride, USA. Qui étaient-ils ?
    Qui étaient ces 49 personnes massacrées par Omar Mateen ? (liste incomplète). Edward Sotomayor Jr, 34 ans. C'était un homme énergique. Il portait souvent un chapeau haut-de-forme sur les croisières qu'il organisait avec son cousin. Son cousin a déclaré...
  • Une famille pour le moins originale...
    Actualité déprimante, inondations, grèves, pénurie, faits divers sordides... pour changer un peu, je vais vous publier un article un peu plus... souriant ! L'ours Stephan fait partie de la famille de Svetlana et Yuri Panteleenko, un couple russe, depuis...
  • Aux States, on voit des choses étranges dans les magasins.
    Aller faire ses courses est parfois une véritable corvée. Toutefois, si on tombe sur ce genre de phénomène, dans les allées ou à la caisse... on peut penser à un prénomène paranormal... En ce cas, la corvée se transforme presque en spectacle. Voilà 20...
  • Nouvelle série sur les tatouages ratés...
    Bien souvent, des adeptes du tatouage semblent oublier qu'un tatouage, c'est à vie, voire plus si affinités. Voici donc une nouvelle série sur les pires tatouages : 1 – Je suis totalement contre le tatouage du visage ! Si ce gars voulait de beaux sourcils,...

Pages

Catégories