Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 15:24

Marca-Catalunya.jpg

Barcelone évoque la mer, la catalanité, la mode, l'architecture, les Jeux Olympiques de 1992, Camp Nou et tant d'autres choses... Barcelone la trépidante est le berceau de Gaudí, Miró, Picasso ou Tàpies.

 

 

 

Barcelona la Catalana.

 

Beaucoup l’ont découverte lors des J.O. de 1992, avec un clip de tous les synonymes catalans de "jolie" : maca, bonica, preciosa, bella, mona, gloriosa. Barcelone est une capitale européenne qui conjugue la modernité avec un patrimoine culturel et historique formidable, au bord de la mer et aux couleurs de la Catalogne. On y a construit le symbole des J.O. : la Cara.

 

 

La-Cara-de-Barcelona.jpg

La Cara de Barcelona.

 

 

 

Els Rambles.

 

Aussi célèbres que les Champs-Elysées, les "Rambles de Barcelone", drainent une foule bigarrée de touristes, de bouquinistes, d’artistes de rue et de promenaillous (j'ai appris ce mot récemment). Des ménagères, des noctambules saouls, des travestis et des "prostitutes" s'y croisent sous les vénérables platanes, à deux pas de la mer. Christophe Colomb en bronze désigne la mer à l’entrée du port, et dans le haut des rambles, se trouve de la plaça de Catalunya. Ne manquez pas, à peine plus haut, la Plaça Reial, charmante avec ses arcades et ses palmiers, décorée d’une fontaine signée Gaudí.

La bibliothèque de Catalunya a élu domicile dans l'ancien hospital de la Santa Creu, comme pour démontrer la vocation d’accueil et de partage de cette terre.

 

Els-Rambles.JPG

Els Rambles (en Catalan)

 

Ramblas.jpg

Las Ramblas (en Castillan).

 

 

 

El Barri Gotic.

 

Les rambles bordent le quartier gothique : "El Barri Gotic", splendeur de Barcelone avec ses boutiques branchées, ses vieux restaurants traditionnels nichés dans des venelles et ses galeries d’art. Vous y mangerez la meilleure joue de porc braisée ou la meilleure Fideua de votre vie !

La place de l’église Santa Maria del Pi, avec ses peintres, est comme un autre Montmartre. Fleuron de ce quartier, la cathédrale Santa Eulalia, est la merveille du gothique catalan. A côté, un petit air de Venise flotte sur la Carrer del Bisbe (rue de l’évêque) avec son pont qui enjambe la rue au premier étage.

Barcelone, c'est toute l’Europe et toutes les époques dans une seule ville. Après être passé devant le Palais de la Generalitat, siège du gouvernement catalan, visitez le Barri del Call, ancien quartier juif avec la plus ancienne synagogue d’Europe. Le musée d'histoire de Barcelone vous attend Plaça del Rei, avec 4000 m² de ville souterraine, l’ancienne Barcino fondée par les Romains.

 

Barri-Gotic.jpg

El barri gotic.

 

 

Un art nouveau.

 

Barcelone est avant tout le berceau Catalan de l’art nouveau. Au "palau de la música", partout se mêlent verre, céramique, ciment, bois et mosaïques pour dessiner des motifs floraux de toute beauté. Créé par l’architecte Muntaner, c’est l’un des bâtiments les plus emblématiques de la ville, sans oublier les constructions de Gaudi telles les "cases" Cabot et Calvet (1900), la casa Lleó Morera, la casa Amatller, la casa Batlló et la Pedrera, plus connue sous le nom de casa Milà.

 

Palau-de-la-Musica.jpg

Palau de la musicà.

 

 

Casa-Battlo.jpg

La Casa Battló.

 

 

  

La cathédrale : la Sagrada Familia.

 

La cathédrale de la Sagrada Família est le chef-d’œuvre inachevé de Gaudí. Son élan de pierre monte à des centaines de mètres au-dessus du sol en longues flèches ouvragées qui sont autant de joyaux de pierre. Dans l’immense nef enfin livrée récemment au public, la lumière réfléchie par du verre coloré crée une atmosphère sublime. Le visiteur est un infiniment petit devant la démesure de l'ouvrage.

Vous passerez devant la casa Vicens, de Gaudí. La façade est fascinante avec toutes ses petites tours, ses statues et ses décorations florales mais cette propriété privée ne se visite pas.

 

Sagrada-Familia.jpg

La Sagrada Familia.

 

 

El passeig del Born.

 

Le Born un quartier ancien directement ouvert sur la mer. Branché et alternatif, on y crée la mode de demain dans des ateliers déjantés. Un petit air de Soho ou de quartier latin flotte sur cet endroit, là où le cœur de Barcelone bat plus fort.

La culture y a toute sa place avec le musée Picasso et d’anciens hôtels particuliers gothiques. Le Born est une place commerçante dominée par la cathédrale de la mer, Santa Maria del Mar.

De l'exposition universelle de 1888, il reste l'arc de triomphe, porte de l'expo. Le parc abrite le siège du parlement de Catalogne et une cascade signée Gaudí.

 

El-Born.jpg

Passeig del Born.

 

 

Le port.

 

La Barceloneta est l’ancien quartier des pêcheurs. C’est aujourd’hui le paradis des jeunes, des loisirs, des bars branchés et des discotecas. Il offre ses plages urbaines aux baigneurs de la capitale. En longeant le bord de mer, vous parviendrez au port olympique, construit en 1992 pour le J.O., puis au port vell (vieux) avec ses bateaux de plaisance. Vous y trouverez le musée d’histoire de Catalogne. Le port de Barcelone est le plus important de la méditerranée. En 2004 des travaux ont commencé pour doubler sa capacité en 2013.

 

Port-Barcelona-noche.jpg

Port de Barcelona al nit.

 

 

Montjuic et le parc Güell.

 

Pour finir avec une vue imprenable sur Barcelone, la mer et l’horizon, prenez le téléphérique de Montjuïc qui mène à la forteresse. C'est là que fut fusillé au mépris des lois, par les franquistes, en 1939, le président de la Generalitat : Lluis Companys. Vous descendrez avec le funiculaire, plus rapide pour arriver dans le Parc Güell, dont vous avez obligatoirement vu une photo une fois dans votre vie. C'est un bestiaire de mosaïque et de pierre qui transforme les bancs en lézards et orne le ciment de pierres simili précieuses.

 

Palacio-de-Montjuic.jpg

Montjuic

 

 

Parc-Guell-Reptil.jpg

Reptil en el parc Güell

 

 

Barcelone n’a pas fini de vous étonner. A peine a-t-on visité un quartier qu'on découvre d’autres mystères et atmosphères. Si le castillan est (hélas) de plus en plus présent dans les rues, parlé par les nombreux latinos venus fuir la misère, Barcelone n’a rien d’une ville espagnole. C'est une métropole avant-gardiste de méditerranée et probablement l’une des plus belles villes du monde.

Caixa-de-Catalunya-copie-1.jpg

Voila... Si vous visitez ne serait-ce que le tiers de mon résumé, vous aurez déjà de quoi faire. J'ai fait au plus court, la visite de Barcelone ne pouvant tenir sur une page de blog.

 

Bonne semaine et @+

 

 

Visca Barcelona amb Catalunya lliure !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solexine - dans Catalunya
commenter cet article

commentaires

juju 13/10/2011 15:39



C'est vrai que j'aimerais bien visiter Barcelone, mais, conduire dans cette ville doit être galère comme dans toute grande ville..Faudrait y aller par le train ou encore mieux, en avion...


Les jeunes adorent cette ville...Mon fils a adoré et serait bien aller y chercher du boulot comme beaucoup de français qui y travaillent...


Et pis, le climat doit y être meilleur qu'à Clermont-Ferrand (c'te question !)...


Pourtant l'Espagne connaît un fort taux de chômage...Peut-être moins à Barcelone....


ps : je suis nulle de chez nulle en géographie...Je ne situais pas Barcelone au bord de la mer.....



Solexine 13/10/2011 19:53



Comme tu as raison. Je préfère de beaucoup conduire dans Toulouse, Bordeaux ou même Paris ! La circulation y est un enfer. Une seule solution, l'âne Catalan adhésif derrière la voiture, des
bonnes insultes bien senties en Catalan et une grosse dose de culot !


Plus sérieusement, il y a deux solutions quand on arrive du coté Nord, laisser la voiture au parking des Gloriès qui est bien indiqué sur le périphérique. Le parking a sa propre station de métro,
donc tout est OK. Le souci commence quand tu reprends ta voiture pour sortir des Gloriès. Le parking est une rotonde et sortir du milueu pour se jeter dans cette circulation de fous relève du
suicide.


2ème solution. Laisser carrément la voiture à une petite gare proche, de banlieue, mais dans un endroit qui ne craint pas. Par exemple : Mataro. De la prendre le train pour Barcelone et faire le
reste en métro. De toutes façons, c'est çà où faire aveuglément confiance au GPS (la voix du mien s'appelle Montse et parle en Catalan, mais çà, tu l'aurais deviné !).


Je connais aussi bien Clermont-Ferrand que Barcelone et même en se basant uniquement sur des considérations climatiques, tu sais déja laquelle je préfère !


Il y a des régates célèbres à Barcelone et le port est le plus grand d'Europe, bien devant Le Havre et Bordeaux. Pourquoi les armateurs choisissent-ils Barcelone en priorité pour desservir
l'Europe, même si le trajet est un petit peu plus long ? Parce que là-bas, la grève est quasi inexistante. C'est authentique !


La Catalogne est un peu moins touchée par le chômage que d'autres provinces espagnoles mais quand même, le chômage y a monté énormément. La politique de Zapatero y est pour quelque chose, mais je
ne vais pas me risquer à faire de l'ingérance. Tanger est à quelques encâblures et les latinos parlent la langue. Ils arrivent en masse et ont des aides que les nationaux n'ont pas. Les mêmes
causes produisant les mêmes effets, l'Espagne est au bord de l'asphyxie avec une fulgurante montée des indépendantistes et des extrêmes !


Visca Barcelona !  



Miette 12/10/2011 22:39



en effet cette ville est bien jolie - riche d'un passé ancestral - pas comme en amérique -c'est le beau côté - il doit y avoir aussi bien de la misère cachée aux touristes comme partout
ailleurs -


mais c'est un régal pour les yeux cette architecture - bises



Solexine 12/10/2011 22:42



Tu avais laissé ce com dans l'article sur les commerçants désinvoltes. Je me suis permis de le replacer au bon endroit.


A Barcelone, la misère n'est pas vraiment cachée aux touristes, elle est partout et pas qu'en banlieue. Il suffit de laisser la voiture au parking des Glories, de naviguer un peu autour du
parking circulaire, de regarder autour de soi dans les terrains vagues et la station de métro Glories...


On est rapidement édifié, mais çà c'est partout dans les grandes villes d'Europe...


Bisous. @+



Présentation

  • : Le blog de solexine
  • Le blog de solexine
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Jeux Olympiques d'Athènes, 12 ans après...
    Dix ans après que la Grèce ait organisé le plus grandiose des spectacles sportifs du monde, beaucoup de ses sites olympiques ont été abandonnés. Quelques autres sont encore utilisés occasionnellement pour des évènements non-sportifs comme des conférences...
  • Les dangers de la pokemonite. Go !
    Petit billet sur la nouvelle occupation dont la terre entière s’est entichée, la dernière imbécillité mise à la mode, j'ose même dire la dernière co…rie mise à disposition de notre belle jeunesse pour qu’elle s’ennuie un peu moins, ne ressente pas la...
  • Sérieux, j'en ai marre de ces listes !
    Cet horrible attentat a fait à la date de rédaction du présent article 84 morts et 303 blessés. 121 sont toujours hospitalisés. David Bonnet, 44 ans, pisciculteur. Originaire de Nérondes (18), fils du premier adjoint au maire, David s'était installé dans...
  • Orlando, Floride, USA. Qui étaient-ils ?
    Qui étaient ces 49 personnes massacrées par Omar Mateen ? (liste incomplète). Edward Sotomayor Jr, 34 ans. C'était un homme énergique. Il portait souvent un chapeau haut-de-forme sur les croisières qu'il organisait avec son cousin. Son cousin a déclaré...
  • Une famille pour le moins originale...
    Actualité déprimante, inondations, grèves, pénurie, faits divers sordides... pour changer un peu, je vais vous publier un article un peu plus... souriant ! L'ours Stephan fait partie de la famille de Svetlana et Yuri Panteleenko, un couple russe, depuis...
  • Aux States, on voit des choses étranges dans les magasins.
    Aller faire ses courses est parfois une véritable corvée. Toutefois, si on tombe sur ce genre de phénomène, dans les allées ou à la caisse... on peut penser à un prénomène paranormal... En ce cas, la corvée se transforme presque en spectacle. Voilà 20...
  • Nouvelle série sur les tatouages ratés...
    Bien souvent, des adeptes du tatouage semblent oublier qu'un tatouage, c'est à vie, voire plus si affinités. Voici donc une nouvelle série sur les pires tatouages : 1 – Je suis totalement contre le tatouage du visage ! Si ce gars voulait de beaux sourcils,...

Pages

Catégories