Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 23:00

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puigcerdà est la capitale de la Cerdagne, région Catalane des Pyrénées, dans le nord-est de l'Espagne. Proche de la cerdagne Française, elle forme une seule agglomération avec sa ville-soeur, Bourg-Madame. Le contraste est saisissant, notamment quand vous rentrez au bercail après avoir fait la fête dans les bodegas et autres discotecas. Les Espagnols vivent à un rythme plus tardif que nous. Vous quittez donc Puigcerdà avec ses bars à tapas animés et ses rues encore pleines de monde, vous prenez la rue qui passe au-dessus du Sègre et vous rentrez dans Bourg-Madame, où tout est calme et les rues vides. Pas de doute, on est bien en France ! Puigcerdà est située à 1.202 mètres d'altitude, au confluent du Carol et du Sègre, un affluent de l'Ebre. Puigcerdà fut fondée par Alphonse Ier d'Aragon vers 1177 et devient capitale de la Cerdagne à la place de Llivià (voir un article précédent sur cette enclave Espagnole en France). Certaines rues de Puigcerdà sont très étroites, dans cette ville toute en hauteur. Je me souviens avoir donné rendez-vous à mon fils à une adresse précise. Nos deux GPS avaient décrété que nous étions tous deux au même point, devant le n° 15 d'une certaine rue. En réalité, la précision d'une trentaine de mètres avait été mise à mal et nous étions tous les deux devant le n°15, mais lui à 20 m. au-dessus de moi, dans la rue du dessus.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 - Bar "sol i sombra" sur la place principale. Comme vous le constatez, pas un mot d'Espagnol Castillan. TOUT est écrit en Catalan. C'est comme çà dans toute la ville, on n'y parle QUE Catalan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 - Cette ruine d'église dont il ne subsiste que le clocher et où flotte le drapeau Catalan est un mystère. J'ai pu apprendre qu'elle avait été détruite en 1936 mais mes questions sur les circonstances sont restées sans réponse. L'année correspond au début de la guerre civile d'Espagne. Un point sensible, à n'en pas douter.

Cette photo est l'une des dernières avec des voitures, la plaça de Santa Maria est aujourd'hui une zone piétonne et çà change tout ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 et 5 - Casino Cereta et Théâtre municipal. Dans le même batiment se trouvent le casino et le théatre. Ce dernier abrite surtout des expositions tandis que le casino est devenu un restaurant de spécialités Catalanes et une basserie artisanale de bière à l'eau de source. Pour la petite histoire, le taulier est le fils de l'ancien maire de Llivià. (Façade "Teatre") .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Façade "Casino".

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 - Une rue commerçante (la Carrer Major). Il n'est pas encore 17h30 et beaucoup de magasins ne sont pas encore ouverts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7 - A Puigcerdà, on peut acheter des avarcas (en Espagnol) ou avarques (en Catalan). Cette sandale en cuir au bout ouvert et avec une large bride est portée par hommes, femmes et enfants. Elle est à la Cerdagne ce que sont les espadrilles à MAULEON-LESPARRE (64).

On les trouve aussi sur les îles Baléares : Suite à plusieurs demandes reçues, vous trouverez dans les commentaires de cet article où acheter ces espadrilles de cuir, sur place ou par correspondance avec des liens web.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8 - Au milieu de la ville, une oasis d'eau et de verdure, un immense lac bordé de résidences somptueuses. Il s'appelle tout simplement "El Lago de Puigcerdà" (en Catalan : l'Estany).

 

Voila pour ce bref aperçu de Puigcerdà, ville Catalane et capitale de la Cerdagne. Mais il y aurait tant à dire et à montrer...

 

 

Visca Cerdanya !

Visca una Catalunya lliure i Republicana !

 

//*//

Partager cet article

Repost 0
Published by solexine - dans Catalunya
commenter cet article

commentaires

Bernard 09/03/2013 22:35


Si on ne parle pas de cette église de Puigcerda, c'est qu'il s'y est passé des choses atroces. En 1936, les Républicains, qui avaient pris la ville, ont rassemblé et enfermédans l'églises tous
les prêtres et toutes les religieuses, et y ont mis le feu.


 


Bernard

Solexine 09/03/2013 22:37



Bonsoir Bernard,


 


Merci de cette intéressante précision. Je me doutais qu'un lourd secret se cachait derrière cette chape de plomb que j'ai rencontrée à chaque fois que j'ai essayé de me renseigner.


 


Les grandes douleurs sont muettes.


 


Merci encore de votre passage !


 


Gilles.



solexine 29/08/2010 10:28



J'ai reçu plusieurs demandes d'internautes qui voulaient savoir où acheter ces curieuses espadrilles de cuir avec le bout ouvert, les avarcas (en Castillan) ou avarques (en Catalan). Ne reculant
devant rien, votre dévoué Solexine répond du mieux qu'il peut à ses lecteurs.


1 (Un peu cher) - Si vous vous rendez à Minorque, on en trouve dans toutes les boutiques de la ville.


2 (Faut être du sud) - Si vous voulez aller les chercher vous même et les essayer, l'endroit le plus proche de la frontière Française où on en trouve est le magasin "Biba". Cet établissement est
situé Carrer Major, 17520 PUIGCERDA.


3 (Pratique) - Si vous voulez les commander sur le net, voici le lien : http://www.avarcashop.com/


Si vous ne pratiquez pas la langue de Cervantès, voici la traduction des onglets du site : Inicio signifie "début" (accueil du site), El et Ella (Lui et Elle), Peques (enfants), Nuestra Tienda
(Notre établissement), Ayuda (aide). Vous trouverez dans cette dernière rubrique : Envoi, modalités de paiement, prix, guide des tailles, conditions d'achat et politique de sécurité.


4 (Pratique aussi) - La baie, le célèbre site d'enchères bien connu. En tapant l'un de ces mots : Avarcas Abarcas Albarcas Menorquinas, vous trouverez votre bonheur, bien souvent en achat
immédiat, pour 25 à 30 euros livrées dans votre boite aux lettres, prix plus frais de port. Bien sur, lisez bien l'annonce et n'hésitez pas à contacter le vendeur pour la pointure et la
couleur.


Merci qui ?     



Solexine 29/08/2010 11:59



PS : Si certains d'entre vous qui seraient intéressés éprouvent des difficultés avec le site ou la commande, je me ferai un plaisir de vous effectuer la traduction en Français.


@+



Solexine 29/09/2009 22:02


De la Catalogne à la Bretagne et même au-delà il y a des merveilles partout. On ne peut pas les connaître toutes et c'est pour çà qu'il est agréable de les faire partager !
Quant aux hommes, ce ne sont que des hommes... mais c'est vrai que sur la blogosphère le pire cotoie le meilleur. Ignorons donc ce qui ne le mérite pas et intéressons-nous à ce qui le mérite. C'est
évident mais çà va mieux en le disant ! ;o)


Solexine 28/12/2012 16:51



Même si çà fait beaucoup de kilomètres...



mimi 29/09/2009 21:34


magnifiques images de cette petite ville - il y a tant de belles choses en ce monde - si les hommes n'étaient pas ce qu'ils sont... ce serait le paradis partout - bisous


Solexine 28/12/2012 16:52



Puigcerdà, mon "puy Cerdan" (c'est la traduction française...).


 


 


Bisous...



Présentation

  • : Le blog de solexine
  • Le blog de solexine
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Jeux Olympiques d'Athènes, 12 ans après...
    Dix ans après que la Grèce ait organisé le plus grandiose des spectacles sportifs du monde, beaucoup de ses sites olympiques ont été abandonnés. Quelques autres sont encore utilisés occasionnellement pour des évènements non-sportifs comme des conférences...
  • Les dangers de la pokemonite. Go !
    Petit billet sur la nouvelle occupation dont la terre entière s’est entichée, la dernière imbécillité mise à la mode, j'ose même dire la dernière co…rie mise à disposition de notre belle jeunesse pour qu’elle s’ennuie un peu moins, ne ressente pas la...
  • Sérieux, j'en ai marre de ces listes !
    Cet horrible attentat a fait à la date de rédaction du présent article 84 morts et 303 blessés. 121 sont toujours hospitalisés. David Bonnet, 44 ans, pisciculteur. Originaire de Nérondes (18), fils du premier adjoint au maire, David s'était installé dans...
  • Orlando, Floride, USA. Qui étaient-ils ?
    Qui étaient ces 49 personnes massacrées par Omar Mateen ? (liste incomplète). Edward Sotomayor Jr, 34 ans. C'était un homme énergique. Il portait souvent un chapeau haut-de-forme sur les croisières qu'il organisait avec son cousin. Son cousin a déclaré...
  • Une famille pour le moins originale...
    Actualité déprimante, inondations, grèves, pénurie, faits divers sordides... pour changer un peu, je vais vous publier un article un peu plus... souriant ! L'ours Stephan fait partie de la famille de Svetlana et Yuri Panteleenko, un couple russe, depuis...
  • Aux States, on voit des choses étranges dans les magasins.
    Aller faire ses courses est parfois une véritable corvée. Toutefois, si on tombe sur ce genre de phénomène, dans les allées ou à la caisse... on peut penser à un prénomène paranormal... En ce cas, la corvée se transforme presque en spectacle. Voilà 20...
  • Nouvelle série sur les tatouages ratés...
    Bien souvent, des adeptes du tatouage semblent oublier qu'un tatouage, c'est à vie, voire plus si affinités. Voici donc une nouvelle série sur les pires tatouages : 1 – Je suis totalement contre le tatouage du visage ! Si ce gars voulait de beaux sourcils,...

Pages

Catégories