Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2021 3 12 /05 /mai /2021 08:00

J'ai regardé et écouté, hier, le père Castex au journal télévisé (on aurait dit à s'y méprendre, le ton d'une homélie), quand il est revenu sur les modalités du déconfinement. Tout doit être fait pour atteindre les 20 millions de vaccinés après le week-end de l’Ascension. Entre hier et aujourd'hui, tout et son contraire nous a été dit... encore une fois.

Je n'ai pas compris grand-chose sur le chassé-croisé du "passe sanitaire". Hier, les députés l'ont rejeté, et ce matin, on apprend que la mesure est adoptée. Le père Castex s'en est sorti par une pirouette, assurant que la divergence ne portait pas sur le passe, mais sur la date de sortie de l’état d'urgence sanitaire. Allant trouver un accord avec la "majorité", il a ajouté que le problème allait être réglé. Comprenne qui pourra : le débat est autorisé, à condition qu'il aille dans son sens. Bref, malgré le rejet d'hier, le "passe sanitaire" est adopté.

Autre revirement à 180°, la vaccination sur les lieux de vacances. Le père Castex a invité les français à se faire vacciner sur leur lieu de villégiature. Encore une… bêtise. Le ministère de la santé nous apprend ce matin qu'il n'est guère possible de se faire vacciner à deux endroits différents.

Le père Castex s'est donc encore fourvoyé, et ça vire au casse-tête à l’approche des vacances d’été. Le ministère de la santé planche sur la question, car de nombreux primo-vaccinés devraient recevoir leur deuxième dose précisément pendant la période estivale, et donc potentiellement éloignés du lieu de leur première injection. Le bon père Castex n'avait pas pensé à ça, et s'est vu désavouer par son ministre, mais nous sommes habitués aux revirements successifs.

Dans l'attente, il faut maintenant "adapter les vacances d’été" en fonction des rendez-vous de vaccination. Le ministère change son fusil d’épaule. Hier, les vaccinations dans des centres différents étaient "bien évidemment possibles" durant les vacances, mais aujourd'hui, il ne faut pas le faire, à cause des problèmes logistiques que cela implique. Un pas en avant, un pas en arrière…

Les princes qui nous gouvernent avaient juste oublié de prendre en compte, alors que la campagne de vaccination s’élargit aux 18/50 ans, que les gens devraient recevoir leur 2ème dose durant la période estivale. C'est ballot, mais 42 jours pour Pfizer et Moderna, et 12 semaines pour AstraZeneca et Janssen, c'est le délai à respecter. Si un allongement du délai entre les deux doses d'ARN messager est exclu, rien n'a été précisé pour les deux autres. Bravo les gars, ça continue l'à peu près…

Il reste aussi le problème des 2 millions de doses AstraZeneca non écoulées. Le Premier sinistre a troqué sa casquette de curé pour celle de médecin, et nous certifie qu'il ne présente aucun risque et protège des formes graves. Mais bien sur… et la marmotte…

Le premier ministre est revenu sur les modalités du déconfinement, critiquées par les épidémiologistes, jugeant ce calendrier trop prématuré, car la probabilité d’éviter une nouvelle saturation de l’hôpital est faible, selon eux.

Castex a précisé les jauges et les conditions de réouverture des restaurants, commerces, cinémas et salles de spectacle. Le cas des discothèques, devant rester fermées, sera étudié à la fin juin. Les clubs libertins pourront donc rouvrir, dans le strict respect des gestes barrières. (Ces établissements sont réputés pour ça, et c'est même la seule raison qui y attire les clients).

Pour le reste, à partir du 19 mai, les terrasses des cafés, hôtels et restaurants pourront rouvrir à 50 % de leur capacité, avec 6 personnes assises maxi et l’intérieur des établissements fermé. Les magasins pourront rouvrir avec une jauge d'environ 8m² par client et 4m² par client pour les marchés en extérieur. Juste infaisable…

Pour la culture, les cinémas et salles de spectacle seront à 35 % maximum de la capacité, avec un plafond de 800 spectateurs, tout comme pour les salles des fêtes, salles polyvalentes, et chapiteaux.

Les festivals autorisés se dérouleront en plein air et assis, à 35 % de la capacité d’accueil et 1000 personnes maxi. La règle vaut aussi pour les enceintes sportives de plein air, mais la pratique sportive en extérieur sera limitée à des groupes de 10 personnes maximum, et sans contact.

Pour les cérémonies religieuses et les mariages civils, ce sera un siège sur trois, dans une limite de 50 personnes, sans jauge pour les cérémonies funéraires et les mariages religieux.

Les modalités du passe sanitaire sont quant à elles, encore inconnues. Expérimenté de manière facultative sur certains vols pour la Corse et l’outre-mer, il pourrait devenir obligatoire pour les événements de plus de 1000 personnes. A l'entrée et la sortie du pays, une attestation de vaccination, un test de dépistage négatif, ou un certificat de rétablissement seraient demandés.

Par qui ? On ne sait pas, la liste des personnes habilitées devant faire l’objet d’un décret pris par le premier ministre. On n'a pas fini de rigoler, même si jusqu'ici, tout va bien…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

ulysse 16/05/2021 10:07

Castex rime avec Durex c'est le préservatif du président !Bon dimanche l'ami !

Solexine 18/05/2021 18:21

Mais pas avec Raymond Souplex... Bonne semaine, l'ami !

Julie 13/05/2021 10:19

Finalement, je plaindrais presque le 1er ministre. Il ne sait plus quoi dire, quoi faire. Ce qui est dit un jour ne l'est plus le lendemain...Et pis, t'as vu la tronche et les fringues que Canteloup lui a collé ? Si celui-là est un jour président, je veux bien manger mon chapeau..
C'est vrai qu'on n'y comprends plus rien à tout ce binz. Bonjour le 19....Tu me croiras si tu veux, cette date du 19 me sort par les yeux. Dire qu'à cette date, on sera pratiquement déconfiné, c'est faux...On va passer à 21h le couvre-feu...J'en ai tout simplement marre tout court du couvre-feu qu'il soit à 18h, 21h, 23h....Se foutent de nous, puisque les infectiologues, toubibs disent que c'est encore trop nous donner. Franchement, qui pourrait avoir envie d'aller boire un verre avec sa copine, avec un plexiglas entre eux, avec des flics qui vont être à l'affût de la moindre infraction, avec des voitures qui vont venir leur souffler leur pot d'échappement dans la figure, avec des serveurs stressés qui ne vont avoir qu'une hâte te voir siffler vite fait ton verre pour laisser la place à quelqu'un d'autre ?
Même pas envie d'aller dans un magasin, profiter de mes 8m2..Si le magasin fait 20m2, enlève les portants de fringues ou de chaussures, la commerçante, sa vendeuse et ben, te reste plus qu'à rester sur le trottoir...
Heureusement que tu dis que tout va bien....Bon long, long week-end. Ont pas de bol les parisiens qui espèrent trouver le soleil dans nos contrées...Tiens, si en plus le temps du 19 mai est le même qu'aujourd'hui, y'a plus qu'à rester sous la couette.....,

Solexine 18/05/2021 18:26

Hello Juju,
Qui ça président ? Canteloup ou Castex ? Ha ha ha ha...
Je plussoie avec ton analyse... entre les terrasses réduites à la portion congrue où il faudra faire la queue pour s'assoir, les risques de verbalisation à chaque coin de rue, le serveurs stressés : asseyeeeez-vous, commmmmmmandez, buuuuvez, payeeeeez, paaaaartez !
Je suis allé prendre rendez-vous ce matin à l'hosto, au service de pneumo pour le renouvellement de l'accord de mon appareil respiratoire. Chauffeurs de taxi et clients non masqués devant l'entrée, fumant et vapotant à qui mieux mieux, quidams non masqués dans les couloirs et accueil glacial en pneumo. "Il n'y a pas de rendez-vous pour l'instant !" C'est vrai qu'hors Covid, plus rien n'existe, mais si la sécu ne veut pas prolonger mon accord, ça va être compliqué...
J'ai illustré mon article de ce jour par une photo de gens en terrasse sous la pluie, je trouve que c'est de circonstance.
Bizz et bonne journée.
Gilles

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Manu baffé, population abandonnée...
    Aujourd'hui, le gouvernement dévoile des mesures contre les auteurs de féminicides. Pipeau et éléments de langage vont encore se succéder, même si la ministre Moreno parle de plusieurs "défaillances" concernant les cas dramatiques qui ont défrayé la chronique,...
  • Le syndrome du vacciné (qui inquiète les médecins).
    Mais qu'est donc que ce fameux syndrome du vacciné que les médecins redoutent et dénoncent tant ? Pointé du doigt par le corps médical, ce syndrome consiste à négliger, voir abandonner totalement, les gestes barrières, et toutes les mesures de protection...
  • Commerces, restaurants, couvre-feu… ce qui change demain, 19 mai.
    Fermées depuis le 30/10/2020, les terrasses des restaurants et des bars s’apprêtent à enfin revoir des clients, avec une jauge sanitaire stricte, tandis que couvre-feu est quant à lui, repoussé à 21h00. Bientôt le retour à la normale ? Non, il ne faut...
  • Mais qu'est ce que vous racontez, mon père ?
    J'ai regardé et écouté, hier, le père Castex au journal télévisé (on aurait dit à s'y méprendre, le ton d'une homélie), quand il est revenu sur les modalités du déconfinement. Tout doit être fait pour atteindre les 20 millions de vaccinés après le week-end...
  • Le calendrier du déconfinement progressif
    En 4 étapes, Jupiter a présenté un calendrier de sortie de confinement et des restrictions sanitaires, entre le 3 mai et le 30 juin. On n'y comprend rien, car il y a trop de dates et de points particuliers. Pour cette raison, j'ai repris ci-dessus, un...
  • Déconfinement qui ne dit pas son nom, rentrée, vaccin, ce qu’il faut retenir.
    Entouré de plusieurs sinistres, le premier d'entre eux a fait un point sur la situation sanitaire, en évoquant la rentrée des classes et le déconfinement, mais aussi la vaccination, lors de la traditionnelle conférence de presse hebdomadaire, consacrée...
  • 100.000 morts en France ? Hélas, c'est déjà vu...
    Alors qu'en France, la barre des 100.000 morts est franchie depuis le 15 avril dernier, le Covid-19 marque l'imaginaire collectif comme l'une des épidémies les plus dévastatrices de ces dernières décennies. Pourtant, loin d'être la seule pandémie aussi...

Pages

Catégories