Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2020 2 17 /11 /novembre /2020 08:00

Le gouvernement ouvre la porte à une reprise des cérémonies religieuses (avec de nouveaux protocoles sanitaires).

Le Premier ministre s'est entretenu avec les représentants des cultes pour évoquer la reprise des célébrations, actuellement suspendues en raison de la crise sanitaire. A l'issue de la réunion, l'horizon fixé autour du 1er décembre prochain constitue une "échéance espérée" pour la reprise des cérémonies religieuses publiques. Suspendues depuis le début du second confinement, les responsables religieux devront élaborer de nouveaux protocoles sanitaires qui permettront la reprise, dès que les conditions sanitaires le permettront.

Le gouvernement a donc coupé court aux revendications des rassemblements devant les parvis des églises, pour réclamer la reprise des messes. Matignon a rappelé que pour l'heure, les règles qui restreignent temporairement la célébration collective du culte demeurent en vigueur, en faisant valoir l'impératif sanitaire. Actuellement, les lieux de culte peuvent rester ouverts, mais les cérémonies sont interdites, à l'exception des enterrements dans la limite de 30 personnes.

Je me suis hier rendu aux obsèques d'un voisin âgé, emporté lui aussi rapidement. Les règles sanitaires sont jouables. Tout le monde (nous étions 26) portait le masque correctement et a utilisé le gel alcoolique. Les gens se sont placés en quinconce, avec un espace adéquat sur les cotés et au cimetière, plus personne ne se passe le goupillon, mais prend des fleurs séchées neuves et les dispose sur le cercueil.

Le gouvernement est donc sur une fermeté sélective, la laïcité étant parfois à plusieurs vitesses. Statu quo en effet pour les prières de rue musulmanes qui continuent comme si de rien n'était. Vendredi prochain, comme d'habitude, des centaines de musulmans de France dérouleront leur tapis sur la voie publique. Le phénomène des prières de rue, s'il n'est pas majoritaire, existe bel et bien, et se poursuit en plein confinement, quoiqu'en dise l'exécutif. Une cinquantaine de lieux de culte sur près de 2400 sont concernés.

Il n'existe aucune législation spécifique à la prière de rue, et la déclaration des droits de l'homme rappelle que "nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public". Les croyants peuvent donc célébrer leur culte dans la rue, sauf si le rassemblement occasionne l'obstruction non autorisée d'une voie de passage ou un risque de provoquer des affrontements. C'est bien le cas, mais le gouvernement regarde ailleurs. Ces manifestations doivent bien sur être soumises à une déclaration préalable en préfecture, mais aucune mosquée ne le fait, car cela ne rend pas pour autant le rassemblement illégal.

Force est de constater que les règles du confinement ne s'appliquent pas à tous de la même manière. Il est en effet plus facile d'envoyer les forces de l'ordre contre des catholiques en prière sur une place, que face à des musulmans déterminés en prière de rue, au moins parce que les premiers ne sont pas dangereux…

Certes, il y a un trouble à la circulation et à l’ordre public, mais aucune législation spécifique ne concerne la prière dans la rue, qui n’est donc pas illégale. Le fait de prier dans la rue est donc toujours autorisé à ce jour, mais pas pour tout le monde. Heureusement que jusqu'ici, tout va bien…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

J
Oui, je ne vois pas pourquoi tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. Les cathos n'ont qu'à faire aussi leur office dans la rue. Ca ne plait pas aux autorités ? Alors, pourquoi 2 poids et 2 mesures ?..Juste avant le confinement, je suis aussi allée aux obsèques du frère de ma belle-soeur...Toute sa famille était là, des neveux étaient venus de loin..A eux tous, ils étaient déjà une bonne quarantaine..Cet homme qui n'avait pas d'enfants avait gâté tous ses neveux et nièces..Aux uns et aux autres, il donnait des petits billets (ou des gros). Ils ont tous été contents de lui rendre hommage...Je hais ce chiffre butoir..Au 1er confinement, c'était 15..Maintenant, 30...Ils en ont de la chance nos morts...L'église où je suis allée était grande, pas de problème de distanciation...Encore une connerie de plus de restreindre le nombre...quand, comme le constatent beaucoup de gens, dans le métro, les gens sont collés-serrés les uns aux autres...
Répondre
S
Hello Juju, c'est comme ça, on laisse faire certains avec leur prière de rue qui bloque la circulation (et malheur au catho, au juif ou à l'orthodoxe qui voudrait passer benoitement dans la rue) et il y a ceux ceux qui demandent sur une place et en silence de pouvoir faire le culte dans les églises... Les derniers se font ramasser, amender et le curé est entendu au commissariat...
Je suis d'accord avec toi, ce nombre est arbitraire et dans les églises, tout le monde respecte les mesures sanitaires, masques, gel, distanciation... alors... "église, non" mais "métro bondé, oui" ???
Bizz et bonne fin de journée.
Gilles
D
Bonsoir GILLES
HA????les religions que c est difficiles certaines et d autres font du n apportent qui dans les rue qu'ils aillent dans leurs Mosquet et oui et qu' ils fassent comme tout le Monde qui prennent temps de Personnes ensuite les autres ainsi chacun le groupe à la fois je vois ceci la preuve tout c est bien passer dans l Eglise et au cimetière pour l ami qui était décéder franchement je ne sais quand tous cela va être fini mais sincèrement je n y crois plus et pourtant j espère pour nous toutes et tous que cela va s arrager je te souhaite uneBelle soirée qui va arriver avec ton entourage de ce Mardi bisous DANNN
Répondre
S
Hello ma chère Danielle,
Mais non, ne te décourage pas, il faut y croire... Je sais que ce n'est pas facile et qu'on se dit qu'on n'en sortira jamais... Il faut dire que le masque, la distanciation sociale, le confinement, les attestation, les magasins fermés et noël gâche, ce n'est pas rigolo, mais on va s'en sortir. Ce sera long, mais on y arrivera !
Bizz et bonne fin de journée.
Gilles

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Et en France, qu'en est-il de l’émergence du variant Omicron ?
    Face au variant Omicron, de nombreux pays ont décidé de fermer leurs frontières, comme le Japon, le Maroc, Israël et l’Australie, à la date de rédaction, envers tous les ressortissants étrangers. En Europe, d'autres ont durci les conditions d’entrées,...
  • La 3ème dose contre la 5ème vague ?
    Face à la 5ème vague de Covid-19, le gouvernement doit présenter aux parlementaires plusieurs mesures, que le sinistre de la santé doit annoncer aux Français ce jeudi à la mi-journée. Parmi elles, se trouve l'ouverture de la dose de rappel à tous les...
  • L'optimisme mesuré du virologue Delfraissy
    Face à la 5 ème vague, le célèbre professeur Delfraissy, par ailleurs, président du conseil scientifique, appelle les français à se faire vacciner, alors que le pays fait face à un rebond important des cas de Covid-19. Jean-François Delfraissy a prévenu...
  • Le masque redevient obligatoire à l'école dans 39 départements.
    Face à la reprise de l'épidémie de Covid-19, le masque redevient obligatoire dans les écoles primaires de 39 départements supplémentaires, et ce dès le lundi 8 novembre 2021. À partir de la semaine prochaine, en effet, dans les départements où le taux...
  • "Troisième dose" du vaccin contre le Covid-19 : toutes les questions que l'on se pose.
    La campagne de rappel suscite encore beaucoup d'interrogations. Lancée depuis près de 7 semaines, elle ne concerne pas encore tous les Français. Destinée aux patients les plus fragiles, cette nouvelle dose de vaccin doit permettre de lutter contre une...
  • La pass est parti pour durer plus longtemps qu'on ne pense…
    Le conseil des ministres a examiné un projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire jusqu'au 31 juillet 2022, et de la période transitoire de sortie d'état d'urgence sanitaire. Ces dispositions visent à faire face à une éventuelle recrudescence...
  • Les incroyables obsèques de Bernard Tapie.
    Plusieurs événements retransmis parfois en direct à la télévision, ont été programmés pour saluer une dernière fois le "boss" avant son inhumation. Les chaînes de télévision ont bousculé leurs programmes pour passer des documentaires ou des séries avec...

Pages

Catégories