Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 11:00

Bagarre, Covid-19... vous saurez tout sur la "fête" clandestine (plus de 300 personnes dans un loft), organisée dans le Val-de-Marne.

A Joinville le Pont, ça a toujours été festif, mais il faut bien reconnaître que du temps de Bourvil et de sa chanson, c'était tout de même plus calme quand il emmenait Germaine danser…

A Joinvill' le Pont, Pon ! Pon !

Tous deux nous irons, Ron ! Ron !

Regarder guincher, Chez chez chez Gégène

S l'coeur en dit, Dis dis

On pourra aussi, Si si

Se mettre à guincher, Chez chez chez Gégène…

Tout le monde ne respecte pas le confinement et bien moins agréable fut la fête clandestine organisée dans la nuit de vendredi à samedi, dans un pavillon. Si la fête est finie, l’affaire ne fait que commencer, après la découverte d’un cas de covid-19, la mise en garde à vue et l’interpellation de plusieurs personnes.

Ce loft a été transformé en immense discothèque où plus de 300 personnes participaient à cette fête totalement illégale, avec installation sonore, jeux de lumière, bar servant de l’alcool… bref une boite de nuit clandestine. Cette fête illégale à laquelle participaient plus de 300 personnes n’avait rien d’improvisé. Elle avait été planifiée malgré le confinement, et promue sur les réseaux sociaux. Elle s’est terminée par une bagarre générale au sein du local. C’est ainsi que les policiers, alertés, sont intervenus dans cette fête privée organisée dans un mépris total des règles sanitaires.

Pris pour des convives déguisés en policiers, les forces de l’ordre ont ensuite été prises à partie, quand les fêtards ont compris qu’il s’agissait d’une vraie intervention. Il a fallu que les forces de l'ordre usent de grenades de désencerclement pour quitter les lieux sans se faire lyncher. Les fétards ont ensuite quitté les lieux précipitamment, certains escaladant les toits et les murs des voisins pour s’enfuir. Les autorités ont appelé les participants à se faire tester et à s'isoler en attendant les résultats du test.

Une enquête a été ouverte pour mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique, menaces et actes d’intimidation commis contre des personnes exerçant une fonction publique, ouverture d'un débit de boissons illégal et travail dissimulé. Le propriétaire du logement où s’est déroulé cette soirée clandestine, a été placé lui aussi, en garde à vue. Il en a été de même pour l’organisateur de la soirée, pour le vigile de la soirée et pour deux fêtards venus récupérer des affaires.

La municipalité de Joinville-le-Pont a prévu de porter plainte car ce n’est pas la première fois que ces lieux sont dans le collimateur, avec une dizaine de signalements depuis août dernier pour des tapages nocturnes. Les amendes dont aurait écopé le propriétaire des lieux n'auraient donc pas été assez dissuasives, mais il risque cette fois plus gros, car les qualifications retenues sont bien plus lourdes. Les voisins sont soulagés et jusqu'ici, tout va bien…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

J
A Joinville, le pont, normal que tout le monde ait envie d'y aller. J'ai aussi fredonné cette chanson quand j'ai appris que des abrutis s'y sont réunis. J'espère juste qu'ils ne seront pas allés voir leurs grands-parents ces irresponsables. Les résultats du confinement commencent à faire effet,, alors, ce n'est pas le moment de faire du grand n'importe quoi...A quoi bon rabâcher que, que, que...des lits doivent réouvrir...Le temps de former d'autres médecins, d'autres infirmières, j'espère que le corona aura dispau...Que ça serve de leçons à tous les gouvernements, présents ou à venir. Mais, on sait bien que l'être humain a la mémoire courte..
Répondre
S
Hello Juju,
En fait, il s'agissait d'une boite clandestine (avec alcool et drogue "no limit" qui fonctionnait depuis le mois d'août). L'enquête nous a appris au journal télévisé qu'il y avait un réseau de vigiles, que la maison était entourée de chevaux de frise barbelés en haut des murs et qu'il s'y déroulait fréquemment des soirées "libertines"...
C'est fou ce que le confinement peut susciter comme vocations...
Bizz et bonne soirée.
Gilles
M
bjr Gilles , arrêtons le confinement et laissons libre les gens faire ce qu'ils veulent , tant pis s'ils tombent malades .Pas de place dans les hôpitaux , alors ouvrons des lits .Nous sommes de + en + nombreux sur terre et malgré cela , le gouvernement ferme des lits , diminuent le nombre de professeurs dans les écoles , dans les lycées , dans les facs , diminuent le nombre de spécialistes , de médecins, d'infirmières . bizarre quand même tout cela ! Porte toi bien Gilles , bonne semaine !!
Répondre
S
Hello Marie-Christine,
On ne peut qu'être d'accord avec toi !
Bizz, bon courage et bonne semaine.
Gilles
B
Hello Gilles
Et après l'organisation clandestine de cette racaille, c'est au tour des abrutis catholiques de faire des siennes. Comme quoi la religion est nuisible car elle engendre des cons.
Bonne soirée
Pat
Répondre
S
Hello Pat,
Chacun est libre de croire... ou pas.
Ce qu'il faut, c'est ne pas imposer son point de vue aux autres... comme une certaine religion "d'amour et de tolérance" a fâcheusement tendance à le faire.
Bonne fin de dimanche, l'ami.
Gilles

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Et en France, qu'en est-il de l’émergence du variant Omicron ?
    Face au variant Omicron, de nombreux pays ont décidé de fermer leurs frontières, comme le Japon, le Maroc, Israël et l’Australie, à la date de rédaction, envers tous les ressortissants étrangers. En Europe, d'autres ont durci les conditions d’entrées,...
  • La 3ème dose contre la 5ème vague ?
    Face à la 5ème vague de Covid-19, le gouvernement doit présenter aux parlementaires plusieurs mesures, que le sinistre de la santé doit annoncer aux Français ce jeudi à la mi-journée. Parmi elles, se trouve l'ouverture de la dose de rappel à tous les...
  • L'optimisme mesuré du virologue Delfraissy
    Face à la 5 ème vague, le célèbre professeur Delfraissy, par ailleurs, président du conseil scientifique, appelle les français à se faire vacciner, alors que le pays fait face à un rebond important des cas de Covid-19. Jean-François Delfraissy a prévenu...
  • Le masque redevient obligatoire à l'école dans 39 départements.
    Face à la reprise de l'épidémie de Covid-19, le masque redevient obligatoire dans les écoles primaires de 39 départements supplémentaires, et ce dès le lundi 8 novembre 2021. À partir de la semaine prochaine, en effet, dans les départements où le taux...
  • "Troisième dose" du vaccin contre le Covid-19 : toutes les questions que l'on se pose.
    La campagne de rappel suscite encore beaucoup d'interrogations. Lancée depuis près de 7 semaines, elle ne concerne pas encore tous les Français. Destinée aux patients les plus fragiles, cette nouvelle dose de vaccin doit permettre de lutter contre une...
  • La pass est parti pour durer plus longtemps qu'on ne pense…
    Le conseil des ministres a examiné un projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire jusqu'au 31 juillet 2022, et de la période transitoire de sortie d'état d'urgence sanitaire. Ces dispositions visent à faire face à une éventuelle recrudescence...
  • Les incroyables obsèques de Bernard Tapie.
    Plusieurs événements retransmis parfois en direct à la télévision, ont été programmés pour saluer une dernière fois le "boss" avant son inhumation. Les chaînes de télévision ont bousculé leurs programmes pour passer des documentaires ou des séries avec...

Pages

Catégories