Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2020 4 03 /09 /septembre /2020 13:00

Cette mini saga (en 4 parties) me rappelle une pensée que j'avais l'autre jour... à la récréation, on sucait tous le même robinet de la cour pour étancher notre soif, et il ne nous arrivait rien... on jouait dans des carcasses de bagnoles rouillées... et il ne nous arrivait rien.

 

Les temps changent et les techniques parentales aussi. Ces exemples de techniques de parentalité à l’ancienne vous feraient sans doute passer aux actualités du soir, mais bon, nous avons survécu, n’est-ce pas ? De là à penser qu'on était plus costauds que les jeunes d'aujourd'hui...

____________

1 - Cette voiture ne serait pas homologuée aujourd'hui et son siège bébé non plus. De nos jours, il existe de nombreux tests auxquels un siège bébé de voiture doit satisfaire avant de pouvoir être mis sur le marché. Il semble que ce n’était pas vraiment la préoccupation majeure des concepteurs de ce siège bébé dans les années 50...

 

 

2 - Oui, il peut arriver aux vétérinaires d'amener leur enfant au boulot pour voir un lion. Même s'il s'agissait d'un boulot dangereux, on pouvait y emmener ses enfants en 1959. En cas de refus, l'enfant aurait été très mécontent de ne pas avoir le droit de venir voir un lionceau au bureau. D'ailleurs, cette famille l'a gardé comme animal de compagnie et l’ont élevé pendant deux ans, jusqu'à ce que l'animal ne soit décemment plus gardable à la maison.

 

 

3 - Maman te soutiendra toujours… même si c’est en tant que rampe de vélo. Aujourd’hui, les parents diraient probablement non, juste pour utiliser une rampe inclinée. Ce n'était pas le cas en 1970 et cette maman a proposé à son fils de l'aider et même... de devenir la rampe dont il avait tant besoin. Espérons que cette dame avait les avant-bras solides.

 

 

4 – Ce fameux bras de protection est un geste classique des mamans en cas de situation semblant dangereuse. Ce geste est utilisé en cas de freinage brusque, avec ou sans ceintures de sécurité. Cette mère a utilisé le bras de protection pour rendre ce télésiège plus sûr, le télésiège n'étant pas forcément équipé de ceintures de sécurité. Après, l'efficacité…

 

 

5 - Le berceau improvisé de cette maman qui travaille n’est pas si mal que ça. Cette maman des années 50 avait trouvé un moyen astucieux pour surveiller son bébé, même au travail. Aujourd'hui, c'est impensable et son patron lui ferait de nombreux reproches pour qu'elle investisse dans un berceau et une nounou… Bien sûr, c’est un tiroir de classeur, mais est-ce si grave ? Après tout, le bébé ne risque pas de tomber plus bas.

 

 

6 – De nos jours, un enfant qui aide sa famille à faire du vin est une chose impensable. A moins que vous ne viviez dans un domaine viticole, il paraît peu probable qu'on impliquent un enfant dans un processus de fabrication de vin. Depuis que la consommation d’alcool a été portée à 21 ans aux États-Unis, un enfant qui côtoie l’alcool (même s’il n’en boit pas) y est totalement impensable.

 

 

7 - Vous voulez faire de l’escalade ? Vous avez un enfant ? Pas de problème, portez-là sur le dos et partez à l'assaut des montagnes. De nous jours, les enfants peuvent faire de l'escalade, mais en salle, et avec toutes sortes de  tapis de sécurité. Concernant cette enfant, son harnais de sécurité était constitué de quelques cordes, du dos de son père et de ses deux bras. Cette photo stresserait quiconque la regarderait aujourd’hui, car les grimpeurs d'aujourd'hui sont équipés d'une multitude d’équipements de protection et de sécurité. Dans les années 70, le dos de papa était la seule chose dont on avait besoin, mais ça marchait…

 

 

8 - Le seul véhicule de karting que les enfants peuvent aujourd'hui piloter, c'est "Super Mario Kart". Peut-être vous souvenez-vous de ces petits engins diaboliques et de leur rugissant moteur TG14 ? Peut-être       avez-vous déjà conduit ces petits véhicules où l'on pouvait s'asseoir et faire le tour du pâté de maisons en apprenant els rudiments du pilotage ? et ce avec vos frères et sœurs ? Cette photo n'est pas si vieille, elle a été prise en 1993. Tout est d'époque, le petit frère, l'absence de casque et de harnais, les pieds nus du pilote, les pneus lisses et même le chien !

 

 

9 - Bien sûr, 16 ans, c’était le bon âge pour faire le tour de l’Indonésie à moto. Le fils de cette faùille, âgé de 16 ans, a voulu faire le tour de Bali tout seul, avec cette petite Honda 125. Il l'a fait avec la bénédiction de ses parents car c'était une expérience formatrice pour lui. Il y est d'ailleurs retourné plusieurs fois avec ses propres enfants. A titre personnel, je n'ai pas fait le tour de l'Indonésie, mais j'ai traversé la France en 125 quand j'avais 16 ans. Impensable aujourd'hui, mais c'était cool !

 

 

10 - Attention de ne pas tomber. Sur cette photographie de 1970, prise par Hugh Holland, on peut voir un adolescent en train de faire du skate.

Il ne porte en tout et pour tout qu'un short et une expression déterminée. Aujourd'hui, si nous voyions un tel jeune au skate park, nous serions peut-être horrifiés. Les parents, c'est sur, ne l'auraient jamais laissé sortir sans chaussures ni genouillères et coudières. Alors moitié à poil… imaginez un peu…

 

@ suivre

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ulysse 07/09/2020 15:37

Hello Gilles sympa ton article et oui nous voulons de moins en moins prendre de risque et on crie allo maman bobo auprès de l'Etat quand quelque chose ne va pas !

Solexine 07/09/2020 17:36

Hello Ulyse,

Oh oui, tu as tout très bien résumé.

Les gens (adultes et enfants) sont bien trop assistés aujourd'hui. On voit le résultat !

Bonne fin de journée, l'ami.
Gilles

CATALANE 07/09/2020 08:31

J'ai beaucoup aimé ton billet qui m'a permis de revenir .... 50 ans en arrière, à une époque où l'on vivait d'une autre façon que maintenant ! J'estime avoir vécu une belle période, et je n'aurais pas aimé être gamine à l'heure actuelle !!! Allez, bisous, bisous.

Solexine 07/09/2020 17:35

Hello Monique,

Oui, on était heureux et on ne le savais pas. On avait pas toutes ces technologies numériques, mais on était heureux.
Moi non plus, je ne voudrais pas être enfant à l'heure actuelle... Enfin le temps perdu qu'on ne rattrape plus...

Bizz et bonne fin de journée.
Gilles

//*//

nays 05/09/2020 10:01

hello Gilles
les choses changent et très vite mais pas dans le bon sens comme c'est le cas de nos jours et des jours futurs, des enfants caractériels et d'une grande fragilité physique seront la norme...

on s'en fout on a connu autre chose ;)
bisous et bon WE ☺

Solexine 07/09/2020 17:33

Hello ma belge amie,

Oui les choses changent... Je vais d'ailleurs poster le tome II de mon billet.
Pas dans le bon sens, tu as bien raison...

Bizz et bonne fin de journée.
Gilles

Marie-Christine 04/09/2020 08:34

Le monde change de + en + à la vitesse grand V . et la dictature se met en place tout doucement mais surement . Quelle liberté avons nous réellement ?

Solexine 07/09/2020 17:32

Hello Marie-Christine,

Tu poses une bonne question. Les libertés se restreignent chaque jour un peu plus.

A ce sujet, je me suis aperçu qu'au 1er janvier 2021, aucun de mes engins auto ou moto n'étant en classe Crit'air 0, 1 ou 2, je n'aurais plus le droit de me rendre en voiture à Toulouse, où habite mon fils.
Les ZFE (zones à faible émission) seront instaurées à la même période à Paris, Rouen, Reims, Strasbourg, Clermont-Ferrand (où j'ai de la famille), Lyon, St Etienne, Grenoble, Nice, Montpellier (pas grave), Aix, Marseille et Toulon... Hé ben...
Et dire qu'une voiture électrique n'a pas assez d'autonomie pour m'y amener...
Bizz et bonne fin de journée.
Gilles

Biker06 03/09/2020 15:47

Hello Gilles
On fait peut etre beaucoup de test pour chaise bébé, mais celles d'avant été sans doute moins dangereuses que les merdes chinoises d'aujourd'hui. A l'époque on voyait un peu partout des courses de caisses à savon.... On en voit combien de nos jours ? J'avais des parents assez cool et je n'est pas attendu 14 ans pour faire de la mob....on récupérait les bécanes des grands frères ou des cousins plus âgés et on se retapait la mob deja à 12 ans.... Ok la circulation n'était pas celle de maintenant et il y avait moins de barbares sarrasins qui trainaient .....On enlevait peut etre pas les gosses à tout va comme maintenant. Apres la guerre sur la Cote d'azur les parents donnaient plus de liberté, étaient plus cool et surtout étaient moins radicalisés par des religions idiotes. Par contre sur la derniere photos, c'est sur que l'on revenait parfois avec de belles escalopes..... Tout cela s'appelle la liberté et celle ci est de plus en plus bafoué.....par nos politiques et nos biens pensants !
@+ Pat

Solexine 07/09/2020 17:25

Hello Pat,
C'est marrant, j'ai mentionné dans un com à Juju les mobylettes avec lesquelles nous faisions les cons (bien avant 14 ans) et celle que nous avons joyeusement cassées.

C'est vrai qu'à cette époque, on avait peut-être moins de technologies (et de merdes chinoises) mais on avait plus de liberté...

Bonne fin de journée, l'ami.
Gilles

Julie 03/09/2020 15:43

Tu sais que je me demande parfois comment on est encore vivant...Le siège auto, nous avions à peu près le même, juste 2 crochets sur une coque en plastique..
Tu me diras, je pense que la chance était avec nous...Nous avons eu quand même des accidents. Un jour - j'en ai été traumatisée et quand j'y pense, j'en frémis encore - un de mes frères est tombé sur la scie qui servait à couper le bois...Cette scie m'a traumatisée toute ma vie...On s'en est servi longtemps pour scier le bois, 40 stères pour l'hiver, une scie sans protection. Les dernières années, j'ai tout fait pour que mon mari n'aille pas aider. Je me rappelle de mes frères, en fin de matinée, avec quelques verres dans le nez, sciant..Ah oui, à propos de mon frère, s'il était tombé tête la 1ere sur la scie, ça aurait été sa tête qui aurait été coupée au lieu de sa jambe...Brr..
.Sinon, je me rappelle nous suspendre au dessus d'un puit dans un arbre, d'être tombée sur des fourches dans le foin, de sauter partout, de monter derrière nos frères sur les mobylettes, tout ça sans masques bien-sûr..Je me rappelle être passée par dessus une voiture, sans le masque, juste le genou écorché..
Je pense que dieu était avec nous à l'époque. Maintenant, au lieu de dieu, il vaut mieux avoir de bons équipements, vu que les curés, ses intermédiaires sur terre, se font de plus en plus rares...Ha, ha.
Bonne journée.

Solexine 07/09/2020 17:23

Hello Juju,

Oui, je ne sais pas trop comment on est encore vivants... de la chance... de la résistance... et de la témérité !

Oui oui, on en a fait avec les mobylettes, et on en a d'ailleurs cassé quelques unes. Tu relates une histoire de scie, j'en ai une ou deux avec une hache et une faucille (sans marteau)...

Quant aux curés, il fut un temps où nous allions évangéliser des terres païennes (en Afrique par exemple). Voila deux enterrements que je fais et je me suis aperçu que c'est aujourd'hui le contraire. Il n'y a plus de curés donc ce sont des prêtres africains qui viennent officier chez nous. Deux sépultures, donc, et chaque fois, un curé béninois avec son accent à couper au couteau. Malgré toute la bonne volonté de ces admirables hommes d'église, j'avoue à ma grande honte ne pas avoir tout compris.

Bizz et bonne fin de journée.
Gilles

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné (tome 5).
    Dans le journal d'un reconfiné, la date du jour comptera double. C'est une première en Europe : l'Irlande et le pays de Galles (Wales) se reconfinent pour une durée respective de 6 et 2 semaines reconductibles, dans le but de réduire les contaminations...
  • L'habit ne fait pas le moine !
    Dans ce billet, 14 personnes tatouées se mettent à nu (ou presque) pour briser les clichés. Le tatouage n'a pas forcément une bonne réputation, même s'il existe depuis des millénaires et même si nous sommes en 2020. Certains pensent que les personnes...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné - Tome 4.
    Je ne suis plus aussi certain que "tout aille bien", même s'il ne se passe plus grand-chose dans le monde et dans notre pays, à part ce fichu virus. En Europe, c'est pas top (tiens, ça rime) et dans les autre pays touché par le flu non plus (tiens, ça...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné" Tome 3.
    La vie est mal faite... Il prenait toutes les précautions et n'était pas du genre à faire la fête au mépris des gestes barrière. Reconnaissable à sa figure ronde, ses lunettes et sa coupe dans le vent, le créateur de mode japonais Kenzo Takada, dit "Kenzo"...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné. Tome 2.
    Ca y est, c'est officiel : la pandémie a fait plus d'un million de morts de par le monde ! ça se fête ! (Nan, là je divague)… mais c'est officiel. Selon les données compilées par l'université américaine Johns-Hopkins, le bilan de la pandémie a dépassé,...
  • Billet d'humeur d'un futur reconfiné". Tome 1.
    Ce volet de mon blog revient, ce qui veut dire que ce n'est pas bon pour nous. La suite du "journal de marche d'un confiné" réapparaît sous la forme du "billet d'humeur d'un futur reconfiné"… J'espère qu'il n'y aura pas de troisième volet "nouveau journal...
  • Techniques de parentalités impensables aujourd'hui (Tome 4 et fin)
    Et voici le dernier volet, chers amis... Cette photo de bébé pré-selfie est quasiment iconique. Avant les selfies et les appareils numériques, y compris les smartphones, les gens avaient du mal à faire asseoir les bébés et à les empêcher de bouger pour...

Pages

Catégories