Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 16:00

En 2011, Cyril, un nouveau locataire d'un ancien bâtiment industriel, a remarqué des trous sur le mur de sa chambre. Il ne les avait jamais remarquées auparavant et était loin de se douter que ses découvertes ne faisaient que commencer.

C'était une ancienne propriété industrielle plus que centenaire, qui avait été modifiée et reconstruite pour accueillir plusieurs unités commerciales. Au fil des années, la propriété avait beaucoup changé, mais elle renfermait encore un secret inconnu lorsque Cyril loua la maison.

Ce fameux jour de 2011, il remarqua une marque parfaitement ronde sur le mur de sa chambre. Cette marque sonnait creux et cela attisa encore plus sa curiosité.

Il décida de percer dans la marque. La zone circulaire était recouverte d’un cache en bois qui se détacha assez facilement. Cyril pensa que ces trous étaient destinés à faire passer des gros tuyaux, mais il s'agissait en fait d'ouvertures allant vers une pièce secrète.

Il s'agissait d'une condamnation ancienne de la pièce secrète. N'y voyant pas grand-chose, Cyril agrandit le trou, muni d'une lampe torche. L’endroit était tout noir et on ne voyait pas grand-chose, même avec la torche.

Une chose était certaine : il s’agissait d’une pièce. Il posta des photos sur un forum mais les réponses obtenues étaient toutes plus farfelues les unes que les autres. Certains croyaient même à une salle de torture abritant des restes humains. D'autres supposaient qu'il s'agissait de la cage d’une créature surnaturelle. D'autres ont avancé une hypothèse de pièce servant à faire des coquineries cachées, et un internaute développa une théorie de salle de culture de cannabis avec force détails tels que les trous destinés à faire passer un système d’arrosage de culture hydroponique. Malgré tant d’hypothèses, les gens étaient encore loin de la vérité.

Ayant agrandi l'entrée, Cyril finit par entrer dans la pièce et en inspecta chaque centimètre carré. Il pensa d'abord que la pièce était destinée au stockage de produits chimiques, datant du temps où le bâtiment était un complexe industriel.

Plutôt que des produits chimiques, certains ont avancé l'hypothèse d'un réservoir d'eau intérieur. C'était en effet une citerne intérieure, comme cela se pratiquait parfois sur les anciens sites industriels.

Généralement en béton armé, en fibre de verre, ou en acier, les citernes sont situées sous terre mais parfois dans une pièce dissimulée, avec un système de gouttière et de tuyaux descendants, permettant de diriger le flux d’eau du toit vers le réservoir. Avoir récolté l’eau dans la citerne, on pouvait l’utiliser dans la plomberie. La présente citerne mystérieuse était toujours dans un état suffisamment bon pour qu'elle puisse être réutilisée. Mais quel aurait été l'intérêt alors qu’on a désormais accès à des technologies modernes ?

Cyril n’ayant pas besoin d’une citerne, il ne l’a pas réutilisée comme telle. Il a apporté quelques modifications et s'en sert comme d'un débarras. Le plus étonnant est qu'il a trouvé une autre salle secrète à côté de celle-ci Il n'y a pas encore pénétré, mais a trouvé l’entrée.

Il lui a fallu pas moins de 5 ans pour transformer la citerne en pièce classique, mais l'auteur ne nous dit rien sur la deuxième pièce secrète qui est probablement une autre citerne.

Tout a commencé avec deux cercles sur le mur. Bien que cette histoire soit bien moins mystérieuse qu'on aurait pu le penser, c'est une histoire intéressante, même si le "mystère" de la deuxième pièce reste entier. Il existe toutefois d'autres histoires sur des parties de maison mystérieuses.

Découvrir un passage secret dans sa maison n’est pas une chose habituelle, mais vous, comment réagiriez vous si c'était le cas ?

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

N
bonsoir Gilles<br /> quel suspens digne d'un thriller ☺☺<br /> mais sans macchabée il a osé s'aventurer dans le trou et le mystère est éclairci l'eau a portée de lavabo ☺☺<br /> <br /> aurais je osé mmmm curieuse comme je suis c'est possible ...<br /> <br /> bonne fin de dim Gilles bisous ☺☺
Répondre
S
Ma chère Nays,<br /> En fait quand il a commencé à explorer, il n'avait aucune idée de ce qui se passait derrière et par chance, il n'y avait pas de macchabée.<br /> Bizz et bonne journée.
M
En Provence toutes les maisons possédait sa citerne bien sûr , c'était l'eau courante chez les riches nantis mais elle se trouvait sur le toit pour que l'eau puisse descendre aux étages sans pompage et c'était les pompiers qui venaient les remplir régulièrement , mais cachées ainsi ce fut une belle découverte .... Merci pour la belle histoire qui permet de nous faire rêver un peu . <br /> Gros bisous marseillais du 11 novembre , il ne pleut pas c'est toujours ça et le temps est plutôt doux mais toujours aussi gris . <br /> Renée (mamiekéké) . <br /> A bientôt .
Répondre
S
Merci Mamiekéké de cette intéressante précision ! Un grand merci pour cette info et pour ton passage.<br /> Bizz et bonne fin de journée.
L
une histoire étonnante- j'adore-<br /> bon juste une citerne--- mais pourquoi à l'époque ?? <br /> et la 2ème pièce ? intrigue !!<br /> moi je serais captivée et n'aurais de cesse de découvrir ce qui se cache derrière ce passage secret-<br /> un trésor ? <br /> <br /> bisous et bonne fin d'aprem !
Répondre
S
Bonsoir ma chère Lady,<br /> <br /> On suppose que l'activité industrielle consommait beaucoup d'eau et qu'il s'agissait là d'un moyen de faire des économies ? Quant à la deuxième pièce, c'est probablement une deuxième citerne.<br /> Bizz et bonne fin de journée.

Présentation

  • : Le blog de Solexine le Catalan !
  • : Il y a un peu de tout, notamment des avis sur tout mais surtout des avis !
  • Contact

Viscà Catalunya lliure

Recherche

Articles Récents

  • Sale temps sur les blogs...
    Sale temps sur les blogs… Comme certains et certaines d'entre vous le savent, je m'occupe de la rédaction d'une petite revue bimestrielle, dédiée en interne à une marque d'automobile. Je me faisais récemment la réflexion que j'en avais un peu assez de...
  • Poutine ressort l’avion de l’apocalypse pour son défilé du 9 mai.
    L’appareil, qui peut résister à une explosion nucléaire, a été reperé en survol de Moscou. Dans l'attente, l’offensive russe en Ukraine s’enlise, et le repli des troupes dans le Donbass n’est pas aussi efficace que prévu, alors que le 9 mai approche....
  • 10 animaux vraiment uniques qui existent réellement...
    En cette période d'actualité (presque essentiellement tournée sur la politique politicienne, voici un article léger et souriant, avec 10 animaux vraiment uniques, dont il est difficile de croire qu’ils existent réellement. Et pourtant, ce sont des animaux...
  • Des bactéries toxiques dans nos assiettes !
    Pizzas Buitoni, chocolats Kinder, fromages Graindorge, ces intoxications alimentaires nous inquiètent. Des alertes sanitaires viennent d’être lancées en France, concernant des marques connues de tous. Les contrôles sont pourtant (théoriquement) drastiques,...
  • Présidentielles : les professions de foi à la poubelle, ça recommence...
    Nous venons d'apprendre que la poste devait être chargée de la distribution des professions de foi des candidats, car il fallait éviter le raté des dernières élections régionales et départementales. Pour la préparation de la propagande électorale des...
  • C'est sur, le Japon n'est pas sur terre (dernier épisode)...
    Aujourd'hui, toujours ni guerre, ni virus, ni politique, mais juste le dernier épisode sur le sujet du Japon, avec ses aspects de la vie quotidienne totalement impensables chez nous. 31 - Les panneaux routiers déroutants. Conduire à l'étranger peut être...
  • C'est sur, le Japon n'est pas sur terre (épisode 3/4)...
    Aujourd'hui, toujours ni guerre, ni virus, ni politique, mais juste le 3ème et avant-dernier épisode, sur le sujet du Japon, avec ses aspects de la vie quotidienne totalement impensables chez nous. Episode 3/4 (de 11 à 30). 21 - Un cerisier en fleurs,...

Pages

Catégories